Safari dans le désert du Kalahari

Safari dans le désert du Kalahari
Daily Tour 9 jours & 8 nuits
Botswana Botswana

Résumé de l’itinéraire

Ce périple dans le sud du Botswana vous conduira sur les pistes du désert du Kalahari à la rencontre d’une faune sauvage unique et adaptée aux conditions climatiques extrêmes pour un safari hors normes. Ce territoire constitue 70% de la surface total du Botswana et abrite des communautés San, riches de traditions ancestrales.

Il s’agit d’un « safari mobile » en groupe de 4 personnes avec des dates fixes (nous consulter) durant lequel vous serez logés sous tente dôme (3m x 3m) en pension complète. Vous serez accompagnés par un guide/chauffeur anglophone [1] et un assistant de camp. Aucune participation de votre part ne sera requise. Vous n’aurez qu’à embarquer dans le 4×4 et savourer les paysages qui défilent sous vos yeux. Vous vous déplacerez en véhicule 4×4 ouvert, idéal pour l’observation des animaux.

Votre aventure débute à Maun où le groupe se retrouvera avant de prendre la route vers le sud du pays et le désert du Kalahari. Vous partirez à la recherche du célèbre lion à crinière noire du Kalahari.

Votre première étape sera le Parc National Nxai Pan situé au nord du Parc National Mgakadikgadi. Ce lac salé asséché mesure environ 40km² et est célèbre pour ses baobabs.

Vous y observerez une faune sauvage incroyable : zèbres, autruches, girafes, kudus, lions, springboks etc.

Vous poursuivrez votre périple vers la 3ème plus grande réserve animalière du monde : la Réserve Animalière du Kalahari Central Kalahari où vous passerez 3 nuits dans la région de Deception Valley. Les 3 journées sont consacrées aux safaris (game drive) dans cette partie du Kalahari.

Votre dernière étape se situe au cœur du désert du Kalahari, près de la ville de Ghanzi. Vous serez ici introduits à l’une des cultures les plus anciennes du monde, celle des San, chasseurs-cueilleurs, premiers habitants de l’Afrique australe. Découvrez leur culture et leurs traditions ancestrales.

[1] Traducteur Francophone sur certaines dates, à confirmer

À partir de 3 380€/pers – sur la base de 4 personnes


Sont inclus.e.s
  • Services d’un guide professionnel et d’un assistant de camp
  • Transport en véhicule de safari
  • Équipement complet de camping
  • Activités « incluses » au programme
  • Pension complète et eau portable filtrée, thé/café
  • Droits d’entrée
  • E-carnet de voyage
  • Frais de dossier

Ne sont pas inclus.e.s
  • Vols
  • Visas
  • Boissons (hors eau/thé/café)
  • Augmentation des frais d’entrée dans les parcs nationaux
  • Assurances annulation/santé/rapatriement
  • Dépenses personnelles
  • Pourboires

Points forts

  • Voyage en groupe (4 personnes maximum) sous tente à travers le sud du Botswana
  • Prise en main à votre arrivée jusqu’au départ par nos équipes locales
  • Les baobabs du Parc National Nxai Pan
  • La migration des zèbres dans le Parc National Makgadikgadi
  • Safari dans la Réserve Animalière du Kalahari Central
  • Safaris à pied à la découverte de la faune et la flore
  • Introduction à la culture San

Galerie photos “Safari dans le désert du Kalahari”

Jour 1 et 2 : Maun – Parc National de Nxai Pan

Après une escale de courte durée à Johannesburg (Afrique du Sud), votre vol vers Maun (Botswana) vous attend en début d’après-midi.

Bienvenue au Botswana.

Ce petit pays situé au cœur de l’Afrique australe vous accueille sur ces terres riches en faune sauvage. Une population de 2.3 millions (majoritairement Tswana) vit sur ce territoire de 582 000km². Destination safari à (presque) 100%, elle saura vous offrir une expérience inoubliable à travers des paysages diversifiés.

A votre arrivée, vous effectuerez les formalités administratives (visa) puis rencontrerez votre guide et assistant de camp.

Vous quitterez Maun vers 15h en direction du sud du Botswana. Vous parcourrez environ 200km avant d’arriver à votre destination : le Parc National de Nxai Pan.

Le parc tire son nom de sa forme courbe qui rappelle le bâton incurvé « Nxa » que les San utilisaient pour déterrer les lièvres.

Le Parc National de Makgadikgadi, tout proche, se situe là où le Delta de l’Okavango disparaît dans le désert.

Une fois votre campement installé, votre guide vous donnera un aperçu complet du voyage, de son organisation et son fonctionnement.

D’une taille modeste et largement sous-visité, Nxai Pan est l’un des secrets les mieux gardés du Botswana pour un safari dans le désert. L’aventure a lieu autour de Nxai Pan lui-même et des deux points d’eau du parc, qui maintiennent tout au long de l’année les animaux sauvages dans les environs

A Nxai Pan, le paysage est dominé par des herbes courtes et jaunes qui tournent au vert pendant la saison des pluies. C’est en cette saison (décembre à mars) que des milliers de zèbres arrivent des rives du Chobe (au nord du Botswana) pour passer leurs journées à brouter l’herbe fraîchement poussée.

Une fois que la saison des pluies s’est installée, la poussière de Nxai Pan est balayée et le paysage devient clair et coloré, parsemé de centaines de fleurs sauvages.

Nxai Pan est réputé pour la traque aux léopards et lions à crinière noire du Kalahari. Les espèces adaptées à la vie dans le désert telles que le kudu, l’oryx, le springbok, l’autruche et la girafe sont faciles à observer. C’est également un bel endroit pour les passionnés d’oiseaux. Vous pourrez sans doute observer des messagers sagittaires (ou serpentaires) et des outardes kori.

Durant votre séjour ici, vous irez découvrir et photographier les énormes et bien connus baobabs de Baine.

Il s’agit d’un groupe de 7 grands baobabs sur le bord du Kudiakam Pan. Ces arbres ont environ 1 000 ans et mesurent plus de 20m de haut. Le peintre Thomas Baines (qui faisait partie de l’expédition Livingstone) a peint ces arbres en 1862 et les a fait connaître à travers le monde.

Le baobab (Adansonia digitata) peut atteindre des hauteurs entre 5 et 30m et le tronc peut mesurer entre 7 et 11m. Ces arbres poussent extrêmement lentement (1 mm par an). Ainsi, les photos d’aujourd’hui représentent pratiquement la même scène qu’il y a 100 ans.

Le baobab stocke jusqu’à 120 000 litres d’eau à l’intérieur de son tronc gonflé, pour assurer sa survie dans les conditions difficiles et sèches qui affectent souvent le Botswana.

Le fruit a environ la taille d’une noix de coco, pèse environ 1,5kg et est source de vitamine C, de potassium, de glucides et de phosphore.

Retrouvez ici les conseils d’Audrey, notre photographe, pour un coucher de soleil réussi et/ou un paysage de désert en pleine journée.

Pension complète et nuits sous tente.

Jours 3, 4 et 5 : Reserve Animalière 0du Kalahari Central – Région de Deception Valley

Éveillés à l’aube, vous entrerez dans l’étendue sauvage immaculée de la plus grande réserve animalière du Botswana. Créée en 1961, elle couvre une superficie de 52 800km², ce qui en fait la 3ème plus grande réserve animalière au monde.

Il s’agit de l’une des réserves les plus isolées et mieux préservées en Afrique. Vous aurez très vite une sensation d’espace infini et surtout d’avoir la réserve pour vous seul.

La réserve est composée de lacs asséchés, de vastes prairies et de forêts d’acacias. Il y a des dunes, mais ce sont principalement des dunes végétalisées, plutôt que le type de dunes de sable que vous trouvez dans le Namib.

Votre campement sera installé dans la région de Deception valley qui a servie de décor au livre « Le cri du Kalahari » de Delia et Mark Owens.

Le Kalahari est célèbre pour ses anciens lits de rivières fossilisées qui forment des vallées à travers la brousse. Deception valley, la plus célèbre d’entre elles, mesure environ 80km. Cette région est incroyablement végétalisée pendant la saison des pluies et attire des milliers d’herbivores.

Ici les espèces se sont adaptés aux conditions climatiques difficiles et certaines espèces sont plus prolifiques ici qu’ailleurs au Botswana; comme l’hyène brune, le protèle, l’oryx, le renard à oreilles de chauve-souris et l’autruche. Le Springbok est l’herbivore le plus répandu dans cette région, suivi de l’oryx, souvent vu dans les plaines pendant les pluies en troupeau de plus de 100 de ses congénères.

Le bubale, l’éland, le gnou, le kudu et la girafe peuvent également être observés en grand nombre.

Les principaux prédateurs ici sont le lion et le guépard. Beaucoup de lions sont solitaires ou vivent en duo et chassent souvent de plus petites proies qu’ailleurs au Botswana. La faible densité de prédateurs du Kalahari central en fait un endroit idéal pour observer le guépard.

Le guépard est l’animal terrestre le plus rapide au monde. Il peut atteindre une vitesse de pointe d’environ 112 km / h. Il est extrêmement rapide, mais se fatigue rapidement et ne peut maintenir sa vitesse de pointe que quelques minutes avant d’être trop fatigué pour continuer.

Avec son poids léger, le guépard n’est pas en mesure de protéger sa proie face à prédateur plus gros et, en général, il abandonne sa prise au profit de son adversaire. C’est pour cette raison, que le guépard chasse pendant la journée, à l’inverse des lion et léopard qui sont des chasseurs nocturnes.

Un guépard a une vue diurne perçante et peut repérer des proies à 5 km.

Il ne peut pas grimper aux arbres et a une mauvaise vision nocturne.

N’hésitez pas à lire ou à relire nos conseils pour un safari réussi ici. Nous vous présentons notamment quelques conseils vestimentaires pour vous fondre dans le paysage de désert que vous allez découvrir dans les prochains jours. Nous vous donnons également quelques conseils pour des photographies de safaris réussies.

Notre liste des animaux du Botswana est téléchargeable ici.

Pension complète et nuits sous tente.

Ce soir, après diner, vous aurez la possibilité, avec votre guide, de consacrer un moment à l’observation astronomique. L’absence totale de sources de lumières des kilomètres à la ronde en fait le lieu idéal pour une découverte des astres de l’hémisphère sud comme la croix du sud ou la constellation du scorpion.

Jours 6 et 7 : Ghanzi – Introduction à la culture San

Ce matin vous quitterez votre campement pour vous diriger vers l’ouest et la petite bourgade de Ghanzi.

Cette région est plus propice à une découverte et à l’observation de la faune pendant les mois d’hiver (mai à octobre). Pendant cette période, les grands félins préfèrent généralement venir boire dans les abreuvoirs installés dansles fermes, où l’eau est de fait plus facile à trouver que dans le Central Kalahari lui-même.

 Les fermes situées dans la région de Ghanzi sont privées et clôturées. Elles renferment une faune adaptée à la vie dans le désert, allant des girafes aux autruches, en passant par les oryx et les springboks. Les clôtures entourant les fermes n’empêchent aucunement les grands prédateurs d’aller et venir dans les fermes tout au long de l’année.

Ici, et contrairement aux autres safaris dans le désert que l’on peut faire au Botswana, vous ne serez pas restreints par les règles des parcs nationaux. La liberté de chercher des créatures nocturnes au cours d’un safari de nuit, de s’installer dans une cachette pour s’imprégner des choses à voir et d’explorer la brousse à pied en font un lieu unique.

Le moment phare de votre séjour dans cette région sera sans nul doute votre rencontre avec la communauté San. L’après-midi, vous prendrez part à une balade dans la nature leur compagnie.

Les San sont également connus sous le nom de Bushmen, mais cette définition est parfois utilisée avec une connotation péjorative, bien qu’elle signifie littéralement « hommes de la brousse » et cette définition ne déplaît pas aux San ; Le terme “San” leur était attribué par les Khoikhoi et signifiait “étranger” ou simplement “différent”, différent en ce sens que contrairement aux Khoikhoi, les San ne possédaient pas de bétail.

La langue des San se caractérise par des sons de « clics » qui sont produits en claquant la langue contre le palais, les dents ou les lèvres. Il existe jusqu’à 20 clics différents. Ils vous en feront la démonstration lors de cette visite.

Ils partageront avec vous leurs connaissances pointues de la brousse et vous ouvriront les portes de leur fascinante et unique culture.

Ils vous feront la démonstration de leurs techniques de chasse (comment installer et relever un piège par exemple) et de survie dans cet environnement inhospitalier (plantes médicinales, collecte d’eau dans des œufs d’autruche etc.). Une expérience vraiment inoubliable.

Vous aurez la possibilité de poser des questions et échanger sur les défis passés et présents de la vie dans le désert du Kalahari.

Une rencontre et une découverte mémorable qui clôturera votre périple dans le désert du Kalahari en beauté.

Pension complète et nuits sous tente.

Jour 8 : Maun – FIN DU VOYAGE

Vous prendrez la route vers le nord en direction de l’aéroport de Maun pour votre vol vers Johannesburg.

Vous pourrez mettre fin à votre aventure africaine ou pas… Explorez un autre désert, le Namib… Tous nos itinéraires à consulter ici.

 Call Center: (+27) 65 675 5083
Total: 3,380.00€ From 3,380.00€ /person

info@africanhearttravel.com

    Other Tours