Perles d’Afrique australe

Elephant Botswana
Visite 15 jours & 14 nuits
Southern Africa Multi destinations

Résumé de l’itinéraire

L’Afrique australe est si vaste et riche de diversité, qu’il est difficile de faire un choix sur les lieux à visiter. On voudrait tout voir en un seul voyage… C’est désormais possible avec ce périple de 15 jours qui vous conduira sur les plus beaux sites de la pointe du continent, nos perles d’Afrique australe. Un concentré de pure beauté, de moments magiques et de souvenirs mémorables.

Nous avons conçu cet itinéraire unique qui vous fera découvrir ces sites sous un nouvel angle, plus écoresponsable, avec des visites et hébergements atypiques, tant par leur emplacement, leur démarche écologique ou l’originalité du lieu et des services proposés. Chacun des établissements offrent un extrême confort, un service irréprochable, une gastronomie locale et internationale de renom, pour vous garantir un voyage inoubliable.

Vous commencerez par notre magnifique ville du Cap. Une métropole cosmopolite où vous serez accueillis comme un ami, à la sud-africaine. Vous passerez 3 nuits sur place et serez accompagnés par un guide Francophone pour les visites quotidiennes. Découvrez la péninsule du Cap en canoë et en vélo électrique

Vous vous envolerez vers la Namibie pour une expédition dans le plus vieux désert du monde : le Namib. Les dunes ocres, les plaines à perte de vue et les oryx vous attendent. Vous passerez 2 nuits sur la côte Atlantique, à Walvis Bay puis 2 nuits au cœur du Namib dans un lodge luxueux. Vos hôtes vous feront découvrir la faune et la flore du désert d’une manière inattendue.

De Windhoek, vous rejoindrez l’emblème du Zimbabwe ; site du patrimoine mondial de l’UNESCO et l’une des merveilles du monde naturel, Mosi-oa-Tunya, la fumée qui gronde : les Chutes Victoria. Tout comme l’explorateur David Livingstone 165 ans avant vous, vous aurez le souffle coupé en découvrant ce spectacle incroyable de la nature.

Situé à seulement 90 minutes de là, se trouve votre première étape « safari », au Botswana. En bordure de la rivière Chobe, à Kasane, votre écolodge inclut à son programme des safaris en 4×4 et en bateau. Eléphants, crocodiles, hippopotames seront au rendez-vous.

De Kasane, vous survolerez ce paradis de biodiversité qu’est le Delta de l’Okavango. Vous passerez 2 nuits au cœur de cet écosystème unique, dans un écolodge parfaitement intégré à son environnement et détenu par la communauté locale San. L’exploration de la faune et la flore de cette région se fera sur terre (en 4×4) et sur l’eau (en mokoro, une pirogue traditionnelle du Botswana).

Votre périple touche à sa fin lorsque vous rejoignez Maun pour une nuit d’étape avant de vous envoler, le lendemain, vers Johannesburg pour votre vol de retour.

À partir de 6 540€/personne – sur la base de 2 personnes


Sont inclus.e.s
  • Hébergements en chambre double/twin B&B
  • 12 dîners et 8 déjeuners
  • Vols (Le Cap – Walvis Bay, Windhoek – Victoria Falls et Maun – Johannesburg)
  • Transferts aériens (Botswana) et terrestres mentionnés au programme
  • Activités mentionnées au programme
  • Guide/Chauffeur Francophone pour 3 jours au Cap
  • Visite guidée en Anglais des Chutes Victoria
  • Véhicule 4×4 en Namibie (avec franchise réduite)
  • Assurance Okavango Air Rescue (18$/personne)

E-carnet de voyage

Frais de dossier


Ne sont pas inclus.e.s
  • Vols internationaux
  • Visas
  • Activités optionnelles aux Chutes de Victoria
  • Boissons (hors eau/thé/café)
  • Augmentation des frais d’entrée dans les parcs nationaux
  • Assurances annulation/santé/rapatriement
  • Dépenses personnelles
  • Pourboires.

Points forts

  • Un voyage varié et complet proposant les plus beaux sites d’Afrique australe
  • Des activités et hébergements originaux, hors des sentiers battus
  • La plupart des repas sont inclus ainsi que vos vols entre les différentes destinations
  • 3 nuits au Cap avec un guide/Chauffeur Francophone
  • 4 jours en Namibie avec 4×4 pour les pistes du désert du Namib
  • 2 nuits aux Chutes Victoria : rafting, tyrolienne, croisière sur le Zambèze, saut à l’élastique, survol en hélicoptère. On booste votre niveau d’adrénaline.
  • 2 nuits au bord de la rivière Chobe (Botswana) : safari en 4×4 à la recherche des big 5 et safari-croisière sur la rivière
  • 2 nuits au cœur du Delta de l’Okavango ; immersion et déconnexion totales garanties.

Jour 1 : Afrique du sud – Le Cap

Wamkelikile (bienvenue) en Afrique du sud, la nation arc-en-ciel, terre de Nelson Mandela. Vous serez accueillis par votre guide/chauffeur Francophone qui vous conduira vers votre hébergement.

De chaque côté de la route vous remarquerez les « townships », dont celui de Nyanga. Son nom en Xhosa (prononcé « ko-ssa » avec un « click ») signifie « lune » ; C’est l’un des plus anciens townships noirs du Cap (1946).

Vous passerez également à proximité de l’hôpital Groot Schuur où, le 3 décembre 1967, l’équipe médicale du Dr Christiaan Barnard pratiqua la première transplantation cardiaque humaine au monde.

Prenez quelques minutes pour vous installer dans votre magnifique guest house et sa vue splendide sur Table Mountain. Dégustez avec votre guide un verre de bienvenue, qui servira aussi d’introduction à la ville Mère, Le Cap. Bonds à travers les époques, des San aux navigateurs portugais, en passant par les Huguenots et les Xhosa, vous aurez un aperçu de l’histoire, complexe et mouvementée, de l’Afrique du Sud et du Cap.

Vous partirez ensuite pour une visite reposante en pleine nature des jardins de Kirstenbosch. Sur une surface de 520ha, ils présentent des plantes de régions différentes, y compris la savane, les fynbos, le karoo etc. Ne manquez pas le jardin de plantes médicinales et la magnifique collection de proteas. En 2013, à l’occasion du centenaire des jardins, une passerelle de 130m de long passant au-dessus fut inaugurée. Elle offre une belle vue sur les jardins et les montagnes environnantes.

Dîner libre (à votre charge) et nuit en chambre double/twin B&B à Devonport House (ou similaire).

Jour 2 : Le Cap

Une belle journée vous attend pour la découverte de la péninsule du Cap en version « slow travel ». Vous quitterez le centre-ville pour rejoindre la péninsule sud sur la M3 puis la route panoramique de Boyes Drive.

Cette journée débutera par une rencontre unique avec nos petits résidents de Boulder’s beach, à Simon’s Town : les manchots Africains. Quoi de mieux et de plus écologique que de les observer dans leur environnement naturel, l’océan. Vous ferez une balade de 1h30 en canoë pour approcher ces petits êtres attachants. Vous aurez ensuite l’opportunité de les observer depuis la plage à partir des pontons aménagés.

Après l’effort, le réconfort ; vous déjeunerez (inclus) au restaurant Sea Forth à proximité de la plage. Les calamars et les filets de poissons frais sont à tomber à la renverse.

L’après-midi, vous prendrez la route vers le parc du Cap de Bonne Espérance (à 15 minutes de route). À l’entrée, vous prendrez en main votre « machine » : un vélo électrique dernière génération. Vous allez explorer et prendre le temps de découvrir le paysage et la faune du parc à votre rythme.

Vous descendrez jusqu’au cap de Bonne Espérance pour une photo souvenir devant le célèbre panneau. La côte jusqu’à Cape Point nécessitera un effort supplémentaire mais vous serez largement récompensés par la vue à 360° en haut du phare.

Vous serez de retour à l’entrée du parc vers 17h (en fonction des périodes de l’année). Vous prendrez la route de retour vers le Cap sur la magnifique route panoramique de Chapman’s peak drive, si belle à cette heure tardive. La route serpente le long de la falaise et offre des points de vue spectaculaires sur la baie.

La journée se terminera par un apéritif dînatoire servi à Signal Hill. Le coucher de soleil (si vous êtes chanceux) sur Camps Bay et Table Mountain est à couper le souffle. Vous pourrez aussi voir Robben Island, l’île où fut emprisonné, entre autres, Nelson Mandela.

Nuit en chambre double/twin B&B à Devonport House (ou similaire).

Jour 3 : Le Cap

Aujourd’hui, en espérant que la météo soit favorable, vous pourrez partir à l’ascension (en téléphérique) de Table Mountain. Vous atteindrez le sommet après une ascension de 5 minutes environ durant lesquelles vous pourrez profiter d’une vue à 360° grâce à la cabine tournante.

L’emblème de la ville s’élève à 1 085m au-dessus du niveau de la mer. Le panorama à 360° est époustouflant. Par temps clair, il est possible de voir la pointe du Cap.

Au sommet, vous pourrez observer la vue à 360° et localiserez, entre autres, Cape Point, Camps Bay, Robben Island etc. Ne manquez pas de photographier la mascotte du lieu, le daman des rochers, qui ressemble à une grosse marmotte.

Plusieurs chemins de balade vous conduiront à des points de vue variés. La faune et la flore de Table Mountain sont uniques. Parmi les 1 500 espèces de plantes, certaines sont endémiques à la région comme le Leucospermum conocarpodendron.

Après être redescendus, vous emprunterez la route N1 vers Paarl puis Franschhoek, le quartier français. Cette jolie ville, résolument « frenchy » date de 1688. Une poignée de français « Huguenots » fuirent la persécution des protestants à la révocation de l’Edit de Nantes. Sous les instructions de l’administration hollandaise, ils s’installèrent dans la région et rapidement commencèrent à cultiver la vigne.

Vous visiterez le musée dédié à l’histoire des Huguenots et leur vie en Afrique du Sud. Vous pourrez aussi vous balader à pied dans le (petit) centre-ville.

Amateurs de vins, soyez ravis, vous pourrez faire plusieurs dégustations (avec modération) aujourd’hui dans les meilleurs vignobles de la région. Parmi les plus célèbres dans la région de Franschhoek notez Haute Cabrière, Boekenhoutksloof et La Motte.

Vous passerez ensuite un moment agréable dans un vignoble où vous dégusterez (inclus) un pique‑nique sur l’herbe (en été) ou un repas au coin du feu (hiver).

Ensuite vous poursuivrez vers Stellenbosch, capitale sud-africaine de la viticulture. Vous pourrez visiter à pied le centre historique qui compte plusieurs dizaines de bâtiments historiques ainsi que l’écomusée qui vous présente la vie des colons hollandais et Britanniques aux 18ème et 19ème siècles.

Dîner libre (à votre charge) et nuit en chambre double/twin à Absolute Bosch Guest House (ou similaire).

Jour 4 : Namibie – Walvis Bay

Vous quitterez Stellenbosch de bonne heure pour rejoindre l’aéroport du Cap situé à 40 minutes de route. Votre vol vers la Namibie est programmé pour 10:10 avec Air Namibia (ou similaire).

Vous survolerez la côte Atlantique et ses paysages contrastés : fynbos (écosystème du Cap), puis les régions arides du nord de l’Afrique du Sud et bientôt le désert du Namib. Vous arriverez à Walvis Bay en début d’après-midi.

Le navigateur portugais Bartolomeu Dias y fit escale le 8 décembre 1487. Il nomma la baie “O Golfo de Santa Maria da Conceição”.

Peu de développement commercial  jusqu’à l’annexion de Walvis Bay par la couronne d’Angleterre en 1878. En 1910, la ville fut intégrée à la colonie du Cap en Afrique du Sud, administrée par les Anglais, jusqu’en 1994, soit 4 ans après l’indépendance du pays. Imaginez qu’il y a à peine 30 ans, vous auriez atterri ici en territoire Britannique !

Vous serez accueillis par notre représentant local et assistés dans la bonne prise en main de votre futur compagnon de voyage, votre 4×4. Retrouvez tous nos conseils pour la conduite en Namibie ici.

Vous prendrez ensuite la route vers votre hébergement où vous séjournerez pour les 2 prochaines nuits. Petite ville et port de pêche, Walvis bay jouit d’une faune marine très abondante grâce au courant froid de Benguela qui favorise le développement du plancton.

Une fois installés, nous vous conseillons de vous rendre dans la ville voisine de Swakopmund pour le reste de la journée.

Singulière par son architecture germanique, Swakopmund offre un large choix d’activités pour tous les âges et tous les centres d’intérêt. Ces excursions devront être réservées, soit par notre intermédiaire soit directement sur place au moins 5 jours à l’avance.

Vous pourrez opter pour un survol des dunes en avion (1h30 à 2h15) : prenez de la hauteur et découvrez les paysages grandioses du Namib, en avion type Cessna. Il existe différentes options qui vous permettront de survoler la partie sud dont Sossusvlei ou la partie nord et la côte des squelettes (Skeleton Coast) avec ses nombreuses épaves.

Il existe aussi des activités sportives pour une bonne dose d’adrénaline : saut en parachute à 12 000 pieds au-dessus du désert (seul ou en tandem), expédition guidée en quad (entre 1 et 3h) dans les dunes, sand boarding une sorte de « surf des sables » et pour les plus courageux, un plongeon dans les eaux froides de l’Atlantique…

Il est aussi agréable de s’y balader à pied à la découverte de son patrimoine architectural et ses quelques points d’intérêts : le phare, la galerie des minéraux, l’aquarium, le vivarium, le marché d’artisanat et à ne pas rater, les délicieuses pâtisseries Allemandes.

Retrouvez Walvis Bay en fin de journée. Le coucher de soleil sur la lagune avec les flamands roses en ombre chinoise est immanquable.

Dîner (inclus) à Anchers et nuit en chambre double/twin B&B à The Rez (ou similaire)

Jour 5 : Walvis Bay – Croisière sur la lagune et excursion à Sandwich Harbour.

Aujourd’hui une nouvelle journée inoubliable vous attend avec un combiné safari marin et excursion à Sandwich Harbour.

Vous avez rendez-vous à 9h au port de Walvis Bay pour une croisière (incluse) à la découverte des mammifères marins et oiseaux qui peuplent la région.

L’excursion débutera par les parcs à huîtres près du phare de Pelican Point où vivent des otaries à fourrure du Cap (Arctocephalus pusillus).

A l’âge adulte, les mâles pèsent jusqu’à 350 kg et les femelles environ 80 kg, mais peuvent atteindre 150 kg. A la période des naissances, en octobre/novembre, les bébés font presque doubler la population. La colonie de Cape Cross à 150km au nord, abrite quant à elle, plus de 70 000 otaries.

Vous pourrez aussi observer pélicans, cormorans, goélands et flamands roses. Tous profitent de l’abondance de nourriture dans ces eaux froides de l’Atlantique.

Ces oiseaux permettent à Walvis Bay d’extraire une ressource inépuisable : le guano. Sur Bird Island, une plate-forme artificielle au large de Walvis Bay, les oiseaux se reproduisent et par la même occasion fournissent (gratuitement) le guano, qui est ramassé et vendu comme fertilisant.

En saison (de juillet à novembre), de grands mammifères tels que la baleine franche australe et le rorqual à bosse sont souvent aperçus. Les dauphins, tout comme le poisson-lune (mola mola) et les tortues luth, sont eux aussi des visiteurs saisonniers.

Vous serez de retour vers 12h pour un déjeuner rapide (inclus) au port.

A 13h, l’aventure se poursuit avec une excursion (incluse) pour booster votre niveau d’adrénaline. Vous vous dirigez vers Sandwich Harbour ! Les dunes de sable géantes se jettent dans l’océan, créant des paysages à couper le souffle.

Après un arrêt dans la lagune, vous continuerez vers le delta de la rivière Kuiseb, un lit de rivière asséché où il est fréquent de croiser des springboks.

Si le temps et les marées le permettent, vous vous dirigerez directement vers Sandwich Harbour, l’une des zones humides les plus riches d’Afrique australe. Coincée entre la mer et les dunes du Namib, l’eau s’infiltre dans l’aquifère permettant à la végétation de se développer à la base des dunes.

S’il est impossible de se rendre à Sandwich Harbour, vous aurez la chance de voir la zone depuis l’un des nombreux belvédères et aurez le temps de marcher, photographier, sans oublier…une petite coupe de champagne accompagnée d’une sélection de collations salées et sucrées.

Le trajet retour vous permettra peut-être découvrir la faune et la flore typiques de la région. Les animaux vivant ici ont développé des techniques d’adaptation au climat désertique comme par exemple : le chacal à dos noir, le ténébrion du désert (Onymacris unguicularis), l’araignée dansante, surnommée la « dame blanche du Namib » (Leucorchestris arenicola), l’oryx, le brun hyène et l’autruche.

Vous serez de retour vers 16h30 avec une bonne dose d’émotions et le plein de souvenirs.

Dîner à The Raft (inclus) et nuit en chambre double/twin B&B à The Rez (ou similaire)

Jour 6 : Désert du Namib

Ce matin vous quitterez le climat océanique de Walvis Bay pour rejoindre le climat désertique du Namib.

Après quelques dizaines de kilomètres, vous découvrirez vos premières pistes, l’aventure commence ici. Vous ferez un arrêt pour découvrir un « arbre » emblématique de la Namibie : l’aloès géant carquois (kokerboom), Aloe dichotoma. Il s’agit en fait d’une plante, adaptée aux zones désertiques. Elle tire son nom du fait que les San (premiers habitants de l’Afrique australe) utilisaient les branches molles pour faire des carquois pour leurs flèches.

Vous franchirez ensuite le canyon de la rivière Kuiseb. Cette rivière éphémère trouve sa source dans les Khomas Highland à l’ouest de Windhoek. De là, elle progresse vers l’ouest à travers le parc national Namib-Naukluft et le désert du Namib jusqu’à Walvis Bay. Vous aurez aperçu son delta la veille.

Votre prochaine étape sera le Tropique du Capricorne, actuellement situé à une latitude de 23°26′11.9″. Vous pourrez immortaliser votre passage devant le célèbre panneau.

Votre périple continue avec un arrêt à Solitaire pour déguster les pâtisseries fraîches et découvrir l’atmosphère unique de cette oasis dans le désert.

Namib est un mot Nama qui signifie “vaste” et ce désert, qui s’étend sur 1 600 km le long de la côte namibienne, est bien l’incarnation de l’immensité. Les parties les plus arides de cette étendue de sable reçoivent en moyenne seulement 2 à 5 mm d’eau par an.

Ce désert vieux d’environ 55 millions d’années, est considéré comme le plus vieux au monde.

Vous séjournerez 2 jours dans cette immensité de sable. Immergez-vous dans cette beauté austère mais si fascinante.

Le lodge vous offrira une promenade au coucher du soleil. Vous serez conduit dans un endroit « secret » sur l’une des collines alentours pour assister à ce spectacle de la nature à couper le souffle.

Pour vous assurer une intimité et un moment idyllique, votre guide vous accordera environ 1h sur place pour profiter de ce lieu magique.

Vous dégusterez une coupe de champagne et quelques amuse-bouche en observant l’astre solaire disparaître à l’horizon.

Dîner (inclus) et nuit en chalet double/twin B&B à Hoodia Desert Lodge (ou similaire).

Jour 7 : Désert du Namib – Deadvlei et Sossusvlei

L’équipe du lodge, y compris les propriétaires, Thomas et Henreza, sont des amoureux du désert, sa flore et sa faune. Leur but est de partager, avec enthousiasme, leur passion avec leurs visiteurs.

Aujourd’hui vous découvrirez le désert du Namib comme peu de gens ont la chance de le faire, grâce à expérience inoubliable, hors des sentiers battus.

Vous quitterez le lodge après le petit-déjeuner (avant le lever du soleil) avec votre guide local Anglophone. Après environ 25 minutes, vous arriverez à la porte de Sesriem.

En entrant dans le parc, votre guide vous donnera quelques explications sur l’histoire du parc national Namib-Naukluft puis sur les dunes pétrifiées. Il fera aussi, d’ores et déjà, mention de l’incroyable biodiversité du Namib : lézards, coléoptères, scorpions, araignées et serpents peuplent ce paysage majestueux.

Vous aurez de multiples opportunités photographiques. Les conseils de notre photographe, Audrey, pour des paysages désertiques réussis, c’est à lire ici sur notre blog.

Vous croiserez peut-être quelques-uns des habitants de ces régions arides…

L’oryx (Oryx gazella) possède de longues cornes incurvées. Celles de la femelle sont souvent plus longues et plus fines que celles du mâle. Parfaitement adapté aux conditions arides, Il peut survivre sans eau pendant de longues périodes. Il se nourrit d’herbes, parfois de feuilles et plantes et creuse pour trouver des racines et des tubercules riches en eau.

L’une des plantes favorites de l’oryx est le melon Nara (Acanthosicyos horridus). On le trouve presque exclusivement ici dans les dunes de sable. La plante est sans feuilles, les tiges et les épines servent d’organes photosynthétiques.

Les plantes du Namib, telle que le ! Nara, stockent de l’eau ou disposent de mécanismes pour éviter les pertes excessives. Elles récoltent la rosée, la libérant progressivement pendant les périodes les plus chaudes de la journée. Certaines plantes augmentent leur teneur en eau de 25 à 40%, donc lorsque l’oryx se nourrit tard le soir ou tôt le matin, elles lui fournissent à la fois nourriture et eau. Ses racines peuvent atteindre plus de 15 m de profondeur pour accéder à l’eau. Le ! Nara peut vivre plus de 100 ans et fait partie de la famille des concombres.

Vous roulerez dans l’ancien lit de la rivière Tsauchab. C’est elle qui est responsable de la formation de Deadvlei, il y a environ 1 000 ans. Elle inonda cette région à travers les dunes et créa des mares d’eau peu profondes. Dans l’une d’entre elles, Deadvlei, les acacias erioloba firent leur apparition. Mais après environ 200 ans, le climat se modifia et la sécheresse frappa la région. Le cours de la rivière Tsauchab fut bloqué par les dunes et l’eau des mares s’évapora condamnant ces arbres à une mort inévitable.

Vous êtes face à un paysage qui frise la perfection, des lignes pures, une palette de couleurs extraordinaires : de l’orange, au rouge des sables et le bleu intense du ciel. Un recoin du monde sublime et préservé.

Le climat ici est extrême, même en hiver. Vous devez impérativement avoir avec vous au moins 2l d’eau, de la crème solaire, un chapeau et des lunettes de soleil. Sachez que le soleil se reflète également vers le haut depuis le sable !

Admirez l’immense cirque de dunes de sable dont certaines figurent parmi les plus hautes au monde (Big daddy atteint les 325 m de haut). Vous pourrez décider de partir à son ascension pour une vue plongeante sur Deadvlei.

Votre randonnée continue vers le tout aussi célèbre site de Sossusvlei. Vous y ferez une pause-café au pied de la dune avec fruits de saison et biscuits maison.

Vous serez de retour à Sesriem en fin de matinée.

Votre déjeuner généreux sera servi sous l’un des majestueux arbres Camel Thorn (acacia erioloba) dans une ambiance très « Out of Africa ». Ce déjeuner hors normes sera servi sur une élégante table avec tout le confort d’un vrai restaurant de brousse.

Après déjeuner, vous visiterez le Canyon de Sesriem, situé à quelques kilomètres de Sesriem.

La rivière Tsauchab sculpta ici la roche sédimentaire au cours de millions d’années pour former ce joli canyon. Vous découvrirez l’intérieur du canyon, long d’environ 1km de long et profond d’environ 30m.

Les colons afrikaaners visitant la région nommèrent ainsi le canyon du fait qu’ils aient dû utiliser six (« ses ») sangles en cuir (« riem ») attachées ensemble pour créer une corde assez longue pour extraire de l’eau du fond du canyon.

Vous serez de retour au lodge vers 16h00.

Le reste de l’après-midi invitera à la détente et la relaxation dans ce lieu magique sans pareil. Pour ceux qui ont la « bougeotte », vous pourrez explorer à pied les environs. Cet environnement certes inhospitalier regorge de trésors cachés.

Avez-vous observé les nids de tisserands communautaires (Philetairus socius) sur les acacias ou parfois les poteaux électriques ? Ces nids sont les plus grands construits par un oiseau et peuvent abriter plus d’une centaine de couples. Ils se composent de chambres séparées, chacune étant occupée par un couple et sa progéniture. Très structurés, ils permettent un contrôle de la température : les « chambres » centrales retiennent la chaleur et sont utilisées pour le repos nocturne. Les « chambres » extérieures sont ombragées pendant la journée et maintiennent des températures de 7 à 8°.

Dîner (inclus) et nuit en chalet double/twin B&B à Hoodia Desert Lodge (ou similaire).

Jour 8 : Windhoek – Victoria Falls (Zimbabwe) – 300km – 4h

Vous quitterez ce lieu incroyable pour rejoindre la capitale Namibienne : Windhoek.

Vous repasserez à proximité de Solitaire. Ne vous sentez pas coupable si les délicieuses pâtisseries du désert vous incitent à y faire un nouvel arrêt.

Sur votre trajet, d’environ 4 heures, vous croiserez certainement l’une de ces charrettes tirées par des ânes que l’on surnomme « donkey cart ». Elles facilitent les déplacements individuels dans ces régions où les distances sont considérables.

Vous aurez constaté que les pistes sont, dans l’ensemble, très bien entretenues. Le gouvernement Namibien consacre un budget considérable chaque année pour tenter d’enrayer le phénomène « d’ondulation » créé par les véhicules 4×4 sur les pistes. Vous croiserez sans doute les « fantômes » du désert, ces gros engins qui ratissent les pistes quotidiennement.

Vous en aurez bientôt terminé avec les pistes Namibiennes lorsque vous rejoindrez la ville de Rehoboth situé à 90km au sud de Windhoek. Cette petite ville abrite une communauté appelée les « Basters » issus des intermariages entre Nama et émigrants Boers d’Afrique du Sud. Installés ici depuis 1871, ils formèrent une zone « tampon » entre Nama et Herero en conflit perpétuel.

Bienvenue à Windhoek. Perché à 1 700m d’altitude, le « coin venteux » (wind-hoek en Afrikaans) bénéficie, en moyenne, de 300 jours de soleil par an.

Vous avez rendez-vous à l’aéroport pour votre vol vers Victoria Falls à 17:00.

Bienvenue au Zimbabwe.

A votre arrivée à l’aéroport de Victoria Falls, vous effectuerez vos formalités pour l’obtention de votre visa puis serez accueillis par notre représentant local et conduits à votre charmant hôtel dans un quartier calme de la ville.

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin B&B à Shongwe Lookout (ou similaire).

Jour 9 : Victoria Falls

Ce matin, à votre disposition, un guide local Anglophone [1] vous fera découvrir à pied le parc des Chutes Victoria. Vous partirez sur les traces de l’explorateur Ecossais, David Livingstone, qui 165 ans avant vous (1855) découvrit, ébahi, ce splendide spectacle de la nature.

Les chutes Victoria se sont naturellement sculptées là où le majestueux fleuve Zambèze plonge rageusement dans le vide sur une hauteur de 108 mètres et dans un fracas assourdissant, formant un nuage de brume lui conférant son nom local de « Mosi-Oa-Tunya », la fumée qui gronde.

La période de votre voyage (saison sèche vs saison des pluies) influencera l’aspect du site que vous allez découvrir, le moment de la journée le plus approprié et les conditions de visite (pluviométrie, fermeture d’accès, protection pour les appareils électroniques etc.).

Pendant environ 2h, vous découvrirez différents points de vue sur les chutes sur les sentiers qui serpentent à travers la forêt tropicale. Votre guide agrémentera la visite d’anecdotes et de folklore local.

Vous aurez la possibilité de participer à des activités optionnelles (en supplément), principalement ayant pour objectif de faire monter votre rythme cardiaque : tyrolienne, saut à l’élastique, ULM, rafting etc.

Une visite aux chutes Victoria n’est néanmoins, à notre avis, pas complète sans la combiner avec un survol en hélicoptère (en supplément). Prenez de la hauteur et appréciez toute la mesure de ce site extraordinaire. Cette activité peut être réservée par avance ou directement sur place.

Ce soir, vous avez rendez-vous pour un dîner-croisière sur le Zambèze. Au gré de l’eau, vous découvrirez le paysage qui défile sous vos yeux. Le cri des hippopotames, les nuées d’échassiers en ombre chinoise et le reflet du soleil sur le fleuve, un vrai moment de pur bonheur au cœur de l’Afrique.

Déjeuner libre, dîner-croisière (inclus) et nuit en chambre double/twin B&B à Shongwe Lookout (ou similaire).

Jours 10 et 11 : Botswana – Kasane – Parc et rivière Chobe – 180km – 2h30

Ce matin, vous serez conduits, après le petit-déjeuner, vers la frontière avec le Botswana, située à une heure de route de Victoria Falls. Votre hébergement pour les 2 prochaines nuits se trouve à proximité de la petite ville de Kasane, nichée sur les rives de la célèbre rivière Chobe.

A proximité de Kasane se situe le 3ème plus grand parc du Botswana, avec une surface de 10 700 km² : le Parc National Chobe. Il abrite d’immenses troupeaux d’éléphants, de buffles et de zèbres et un grand nombre de prédateurs : lion, léopard, hyène tachetée, guépard et lycaon. Le parc abrite également quelques espèces rares d’antilopes comme l’hippotrague noir, le puku, et le guib harnaché. C’est ici que vous effectuerez vos safaris en 4×4 avec les guides du lodge.

Les bords de la rivière Chobe sont réputés pour leur grande concentration de faune sauvage grâce à l’accès permanent à l’eau. Ce spectacle grandiose des animaux se désaltérant et batifolant au bord de l’eau est particulièrement visible durant la saison sèche (Mai – Octobre). En revanche, durant la saison des pluies (Novembre – Avril), la faune s’éparpille dans tout le parc, l’eau étant abondante dans des mares éphémères. Les pluies d’été conduisent à une explosion de fleurs sauvages et un pic des naissances pour de nombreux animaux.

Il n’y a pas de clôture entre la ville et le parc national Chobe et on voit souvent des animaux sauvages comme les éléphants ou les phacochères errer partout. Même les hippopotames viennent parfois sur la terre ferme pour goûter à l’herbe fraîche des pelouses bien entretenues.

Le nom Hippopotamus vient du grec ancien « cheval de rivière ». Un hippopotame adulte doit refaire surface toutes les 3 à 5 minutes pour respirer. Le processus de surfaçage et de respiration est instinctif, même durant son sommeil, l’hippopotame se lève et respire sans se réveiller.

La reproduction et la naissance ont lieu dans l’eau. À la naissance, le bébé pèse environ 45 kg et peut téter sur terre ou sous l’eau en fermant ses oreilles et ses narines.

L’hippopotame a la réputation (justifiée) d’être très agressif et dangereux. Il est en effet responsable de nombreux décès chaque année sur le continent africain. Malgré sa forme trapue et ses pattes courtes, il peut facilement dépasser la plupart des humains avec des pointes à 30 km / h sur de courtes distances.

Vous séjournerez 2 nuits en pension complète à Chobe Bakwena Lodge. Cet écolodge est engagé dans une démarche écologique profonde : de la construction (en matériaux locaux) à la gestion quotidienne (consommation d’eau, gestion des déchets) en passant par la conception des bâtiments (optimisation pour le contrôle des températures, orientation, isolation etc.), tout est méthodiquement réfléchi et organisé !

Vous participerez aux activités proposées par le lodge, y compris des safaris en 4×4 (game drive) à travers le parc, une croisière sur la rivière Chobe ou la visite d’un village local. Une des particularités de l’établissement est de mettre à disposition de ses clients des VTTs pour explorer les environs.

Savez-vous ce que signifie game-drive ? Le mot « game » fait référence aux animaux et particulièrement aux herbivores. Un game drive est donc un périple dédié à l’observation des animaux, sous les commandes d’un guide ranger professionnel qualifié et passionné par cette nature sauvage. Il fera partie de votre voyage et votre expérience de safari. Au-delà des connaissances théoriques, sa personnalité et son expérience de terrain en font un atout majeur d’un safari réussi.

Retrouvez les conseils de pro d’Audrey, notre photographe, pour des photos de safaris et de couchers de soleil réussies ici.

Vous aurez l’occasion d’observer et photographier la faune durant votre croisière sur la rivière.

L’atout majeur d’une telle « croisière-safari » est que l’on peut s’approcher beaucoup plus près des animaux sans qu’ils deviennent craintifs ; à condition bien sûr de rester calme et silencieux !

Les passionnés d’ornithologie découvriront aux abords de la rivière plus de 400 espèces d’oiseaux dont des oiseaux migrateurs et de nombreux rapaces. Un grand nombre de guêpiers carmin y nichent en saison. Lors de la montée des eaux (après la saison des pluies) des spatules, des ibis, diverses espèces de cigognes, canards et autres oiseaux aquatiques affluent dans cette région.

Pension complète et nuits en chalet double/twin B&B à Chobe Bakwena Lodge (ou similaire).

Jours 12 et 13 : Delta de l’Okavango

Après le petit-déjeuner vous rejoindrez l’aéroport de Kasane pour votre vol en direction du Delta de l’Okavango.

Il vous faudra environ 2h pour rejoindre votre petit coin de paradis perdu au milieu du delta, pour une expérience authentique 100% safari. Lors de ce survol, vous aurez peut-être le plaisir d’observer certains animaux comme des éléphants ou des girafes.

Bienvenue dans l’un des rares deltas intérieurs n’ayant pas de débouché dans la mer ou l’océan. Les eaux en provenance d’Angola submergent l’Okavango entre mars et juin, avec un pic en juillet, transformant ainsi le paysage en de véritables arches de Noé de la vie sauvage africaine.

Le delta de l’Okavango abrite des populations de grands mammifères tels que le guépard, le rhinocéros, le lion et le lycaon (Lycaon pictus), une espèce en danger.

Plusieurs meutes de lycaons ont leur terrier dans cette région : la meute « Ash » et la meute « Golden » sont régulièrement observées.

Ils sont parfois difficiles à débusquer, en partie parce qu’ils sont en perpétuel mouvement ; ils peuvent parcourir jusqu’à 40km par jour. C’est d’ailleurs là leur technique de chasse : épuiser la proie en la poursuivant sur plusieurs kilomètres. Vos guides et pisteurs locaux, d’années en années, arrivent à localiser les tanières et ainsi maximiser les chances de pouvoir observer, même furtivement, ces chasseurs incroyables. Tout comme d’autres grands animaux africains avec des motifs de pelage distincts, chaque lycaon à un motif unique, tout comme nos empreintes digitales.

Vous séjournerez 2 nuits en pension complète à Bushman Plains Camp (ou similaire). Un joli camp de tentes rustiques pour une expérience de glamping authentique et intime.

Le camp est la propriété de la communauté San qui l’exploite. Les guides ranger et les pisteurs sont excellents et feront de votre séjour un souvenir inoubliable.

Les San sont également connus sous le nom de Bushmen, mais cette définition est parfois utilisée avec une connotation péjorative, bien qu’elle signifie littéralement « hommes de la brousse ». La langue des San se caractérise par des sons de « clics » qui sont produits en claquant la langue contre le palais, les dents ou les lèvres ; ils comptent jusqu’à 20 clics différents. Ils vous en feront la démonstration lors de votre séjour.

Ici, les activités incluent des safaris en 4×4 de jour ou de nuit et, sur demande, des safaris à pied avec un pisteur pour une découverte plus ciblée des petits secrets de la savane. Des San du village de Gudigwa viennent parfois en visite au camp afin de partager leur culture avec les invités.

L’emplacement stratégique de votre hébergement avec une source d’eau permanente permet d’explorer la région sur les voies navigables. Si le niveau de l’eau le permet, vous pourrez faire une excursion en pirogue traditionnelle appelé mokoro. La manière la plus écologique de découvrir cette nature préservée.

Pension complète et nuits en tente double/twin à Bushman Plains camp (ou similaire).

Jour 14 : Maun – FIN DU VOYAGE

Après le petit déjeuner, vous serez transférés vers la piste de décollage pour un vol de 40 minutes vers Maun.

Notre représentant local vous conduira vers votre hébergement où vous prendrez le temps de dresser un bilan, émotionnel, photographique et physique de cette aventure africaine qui touche à sa fin.

Votre hébergement est situé à quelques kilomètres de Maun, dans un cadre verdoyant et calme pour cette dernière nuit.

Vous pourrez aussi opter pour un moment de détente avec un massage ou l’accès à un spa. Une envie de shopping, vous pourrez faire une excursion avec un guide local sur les marchés d’artisanat local où la négociation fait rage. Un dernier coucher de soleil ça vous dit ? C’est possible… sur la rivière Thamalakane. Toutes ces activités doivent être réservées à l’avance.

Dîner (inclus) et nuit à Royal Tree Lodge (ou similaire).

Jour 15 : Maun – Johannesburg – FIN DU VOYAGE

Vers 10:30, vous serez conduits vers l’aéroport de Maun pour votre vol vers Johannesburg, en début d’après-midi.

L’Afrique vous manque déjà, le frisson de l’aventure, les animaux, les paysages splendides… pourquoi ne pas préparer ensemble votre prochaine destination en Afrique de l’est : le Masai Mara, le mont Kilimandjaro, les églises éthiopiennes, les gorilles en Ouganda ? African Heart Travel offrira toutes ces destinations à partir de 2021 alors n’hésitez pas à nous faire part de votre projet par email.

Francophone : supplément de 75€

Total: 6,540.00€ A partir de 6,540.00€ /person

Autres destinations