Le meilleur du Botswana

Lionne
Visite 11 jours & 10 nuits
Botswana Botswana

Résumé de l’itinéraire

Voici notre voyage phare, avec un rapport qualité/prix imbattable pour cette destination de luxe qu’est le Botswana. Vous serez pris en charge de A à Z sur l’ensemble du voyage pour que vous puissiez profiter au maximum de cette nature sauvage qui vous tend les bras.

Nous avons combiné les hauts lieux d’une découverte du nord de l’Afrique australe, en n’omettant pas d’y inclure son joyau que sont les Chutes Victoria (Zimbabwe) d’où votre périple débutera.

Le spectacle grandiose de « Mosi oa Tunya » (la fumée qui gronde) ouvre le voyage en beauté. Un site exceptionnel que l’on prend le temps de découvrir le long des sentiers bordant cette faille gigantesque.

Amateurs de safari, le Botswana ne vous décevra pas : prédateurs, éléphants, hippopotames, antilopes, avifaune comptant plus de 500 espèces : vous êtes dans un paradis naturel sans équivalent sur le continent Africain.

La période de votre voyage influencera largement ce que vous ferez dans la brousse chaque jour, les animaux que vous aurez le plus de chance d’apercevoir et en fin de compte l’expérience globale de votre voyage. Il n’y a pas de mauvaise période mais bel et bien plusieurs Botswana sur l’échelle d’une année : un désert sec et aride où les animaux cherchent désespérément un accès à l’eau mais aussi un complexe réseau de canaux inondant les plaines de ce même désert ela transformant en une oasis luxuriante.

Après avoir résidé à quelques pas des chutes Victoria, vous séjournerez 3 jours à Kasane (Botswana), aux portes du Parc National Chobe. Vous participerez à des safaris en 4×4 dans le parc ainsi qu’une (ou plusieurs) croisière sur la rivière Chobe.

Vous vous envolerez ensuite vers la région communautaire de Khwai, en périphérie de la réserve de Moremi, pour des journées 100% safari.

L’aventure se terminera pour 2 nuits en plein cœur du Delta de l’Okavango dans un petit camp de seulement 5 tentes surplombant les plaines inondables et des couchers de soleil qui, à eux seuls, valent le déplacement. Imaginez l’impression que fait, dans la brume dorée du matin, un brusque envol d’aigrettes au-dessus d’une famille d’hippopotames !

À partir de 3 720€/personne – sur la base de 2 personnes


Sont inclus.e.s
  • Hébergements en chambre double/twin
  • Pension complète (dîner jour 1 au petit-déjeuner jour 10) hors boissons
  • Transferts aériens et terrestre mentionnés au programme
  • Activités mentionnées au programme
  • Droits d’entrée dans les parcs et réserves

Prise en charge par nos équipes locales de votre arrivée (jour 1) à votre départ (jour 10)

  • Assurance Okavango Air Rescue (18$/personne)
  • E-carnet de voyage
  • Frais de dossier

Ne sont pas inclus.e.s
  • Vols internationaux
  • Entrée aux Chutes Victoria
  • Visas
  • Activités optionnelles aux Chutes de Victoria
  • Boissons (hors eau/thé/café)
  • Augmentation des frais d’entrée dans les parcs nationaux
  • Assurances annulation/santé/rapatriement
  • Dépenses personnelles
  • Pourboires.

Points forts

  • Notre best-seller au Botswana avec un excellent rapport qualité/prix – pension complète – Tout inclus (hors boissons)
  • Première étape, les Chutes Victoria au Zimbabwe
  • Safari en 4×4 et en bateau dans le Parc National Chobe
  • Safaris en 4×4 dans la région de Khwai (Moremi) à la recherche des « big 5 »
  • Exploration du Delta de l’Okavango en bateau ou/et pirogue traditionnelle (mokoro)

Galerie photos “Le meilleur du Botswana”

Jours 1 et 2 : Victoria Falls (Zimbabwe)

Après une courte escale à Johannesburg, votre vol vers le Zimbabwe vous attend.

Ce beau petit pays abrite une population d’environ 14 millions d’habitants, majoritairement Shona. L’enclave de Victoria Falls se situe à l’extrême nord-ouest du pays et accueille près d’un million de visiteurs par an.

Vous serez attendus par notre représentant local et conduits jusqu’à votre hôtel où vous passerez 2 nuits.

Aux chutes Victoria, la terre se scinde et engloutit l’une des plus belles rivières d’Afrique, le puissant Zambèze, créant ainsi la plus large chute d’eau du monde.

David Livingstone, missionnaire et explorateur écossais, aurait été le premier Européen à admirer les chutes Victoria le 16 novembre 1855, que l’on appelle maintenant l’île Livingstone, en Zambie. Il nomma les chutes en l’honneur de la reine d’Angleterre Victoria, mais le nom Sotho, Mosi-oa-Tunya – « La fumée qui gronde » – continue à être utilisé couramment.

Lorsque le Zambèze est à son niveau le plus haut, le nuage de brume au-dessus de « mosi‑oa-tunya » peut être observé jusqu’à 45km à la ronde. Si vous visitez le site durant cette période (décembre à mars), il faudra vous équiper pour ne pas être trempé à la sortie (vous et vos équipements électroniques).

En plus d’être inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO et d’être une merveille de la nature, les chutes Victoria forment également une frontière naturelle entre le Zimbabwe et la Zambie.

Depuis la Zambie, vous pourrez découvrir la Gorge Batoka ainsi que la spectaculaire île Livingstone.

Depuis le Zimbabwe, vous aurez une vue frontale sur trois quarts des chutes, soit un rideau d’eau de 1,7km de large, et trouverez de nombreux points de vue le long de sentiers serpentant à travers la forêt tropicale humide.

Si vous avez opté pour le visa Kaza [1], vous pourrez alors apercevoir les chutes des 2 côtés.

Que vous ayez en tête un salon de thé relaxant dans une grandeur coloniale ou un saut à l’élastique d’un pont à vous arrêter net le cœur, les chutes Victoria occuperont à la fois les plus calmes, les accrocs d’adrénaline et les plus insatiables pendant des jours.

Un incontournable de toute visite ici est le survol en hélicoptère des chutes : 12 ou 25 minutes (vous survolez une plus grande zone avec cette option). Vous aurez alors toute la mesure de la dimension de cette faille gigantesque (1.7km).

Après les chutes, les parois rocheuses de la gorge Batoka canalisent le Bas-Zambèze en une chaîne de rapides classés au niveau mondial, réputés pour le rafting en eaux vives.

Toutes ces activités optionnelles pourront être réservées et incluses à votre devis final.

Il n’est pas rare de croiser des animaux sauvages dans le parc des chutes et même à l’extérieur. La nature a tous les droits ici ; elle est respectée et chérie.

En-haut des chutes, sur le Haut-Zambèze, les bateaux glissent sur l’eau tranquille au coucher du soleil. Alors ce soir, vous aussi, embarquez pour un dîner-croisière romantique (inclus). Le lendemain soir, vous dînerez à votre hôtel sur la terrasse arborée et luxuriante.

Nuits en chambre double/twin à Pioneers Hotel (ou similaire).

[1] Visa combine Zimbabwe/Zambie

Jours 3, 4 et 5 : Kasane (Botswana)

Après le petit-déjeuner, vous serez conduits à la frontière avec le Botswana puis vers la petite ville de Kasane, nichée sur les rives de la célèbre rivière Chobe.

Les bords de la rivière Chobe sont réputés pour leur grande concentration de faune sauvage grâce à à l’accès permanent à l’eau particulièrement durant la saison sèche (Mai – Octobre). Le spectacle de ces animaux se désaltérant et batifolant au bord de l’eau est grandiose.

Vous aurez la chance de pouvoir observer de (très) près une créature unique au continent africain : l’hippopotame.

Le nom Hippopotamus vient du grec ancien « cheval de rivière ». Un hippopotame adulte doit refaire surface toutes les 3 à 5 minutes pour respirer. Le processus de surfaçage et de respiration est instinctif, même durant son sommeil, l’hippopotame se lève et respire sans se réveiller.

La reproduction et la naissance ont lieu dans l’eau. À la naissance, le bébé pèse environ 45 kg et peut téter sur terre ou sous l’eau en fermant ses oreilles et ses narines.

L’hippopotame a la réputation (justifiée) d’être très agressif et dangereux. Il est en effet responsable de nombreux décès chaque année sur le continent africain. Malgré sa forme trapue et ses pattes courtes, il peut facilement dépasser à la course la plupart des humains avec des pointes à 30 km/h sur de courtes distances.

Les passionnés d’ornithologie découvriront aux abords de la rivière plus de 400 espèces d’oiseaux dont des oiseaux migrateurs et de nombreux rapaces.

A la saison des pluies (Novembre – Avril), la faune s’éparpille dans tout le parc, l’eau étant abondante dans des mares éphémères. Ceci permet la régénérescence de la végétation dévastée par les immenses troupeaux broutant en bord de rivière à la saison sèche. Les pluies d’été qui commencent entre Novembre et Décembre voient la floraison d’une multitude de fleurs sauvages et un pic des naissances pour de nombreux animaux.

Il n’y a pas de clôtures entre la ville et le parc national Chobe et on voit souvent des animaux sauvages comme les éléphants ou les phacochères errer partout, même les hippopotames viennent parfois sur la terre ferme pour goûter à l’herbe luxuriante des pelouses bien entretenues.

Vous séjournerez 3 nuits en pension complète (repas et 2 activités par jour) en chambre double/twin à la chambre d’hôte The Old House (ou similaire).

Les visiteurs ont à disposition une multitude d’activités, y compris safaris en véhicule 4×4 (game drive) à travers le parc, croisière au coucher du soleil sur la rivière Chobe ou la visite d’un village local. Vous pourrez choisir vos activités (2 par jour) à votre arrivée sur place.

Retrouvez nos conseils pour des safaris réussis ici sur notre blog.

Les conseils de pro d’Audrey, notre photographe, sont à consulter ici, pour des photos de safaris et de couchers de soleil réussies.

Jours 6, 7 et 8 : Région de Khwai

Ce matin, après le petit-déjeuner, vous rejoindrez l’aéroport de Kasane pour votre vol vers la réserve de Moremi. Durant votre survol, vous aurez peut-être le privilège d’observer quelques animaux comme les éléphants ou les girafes.

Frontière naturelle entre la réserve gérée par le gouvernement et la concession gérée par la communauté, la rivière Khwai offre un approvisionnement constant en eau qui joue un rôle majeur dans la forte concentration d’animaux et les rencontres inégalées avec la faune pour laquelle la région de Khwai est devenue célèbre.

Situé juste à l’extérieur des limites nord-est de la réserve de Moremi, Khwai est un petit village qui abrite environ 400 habitants, dont la majorité sont des Babukahwe, plus généralement appelés « Bushmen des rivières ». Les villageois de Khwai ont fondé en 2000 le Khwai Development Trust, les habilitant à gérer leurs ressources naturelles sous le nom « concession Khwai ». Cela leur permet de bénéficier directement de la préservation de l’environnement et du développement d’un tourisme durable.

Bordant la réserve de Moremi, cette zone non clôturée offre une liberté et une flexibilité dont on ne peut normalement profiter qu’en payant le prix fort.

Pendant votre séjour, votre programme sera à la carte (2 activités incluses par jour, soit 6 activités en tout). Vous pourrez participer aux activités proposées par vos hôtes : safari en 4×4 dans la concession Khwai (possibilité de safari en 4×4 de nuit) ou dans la réserve de Moremi, balade en mokoro ou encore rencontre avec la population locale lors d’une visite guidée du village de Khwai.

Vous aurez la possibilité de partir à la rencontre de la population locale et de vous laisser porter par les eaux du delta lors d’une excursion en mokoro (pirogue traditionnelle). Inspirée par les gens du passé qui utilisaient les mokoros traditionnels en bois comme moyen de transport, une version moderne de cette pirogue est un moyen relaxant d’explorer les voies navigables bordées de roseaux et de découvrir des créatures plus petites que vous ne verriez généralement pas depuis un véhicule ou à pied. La manière la plus authentique et écologie d’approcher la faune sauvage et de découvrir les canaux du delta et sa biodiversité.

Repas et nuits en chalet double/twin à Khway Guest House (ou similaire).

Jours 9 et 10 : Delta de l’Okavango

Après le petit-déjeuner vous rejoindrez la piste de décollage de Khwai pour votre vol en direction du Delta de l’Okavango. Il s’agit d’un des très rares grands systèmes de deltas intérieurs n’ayant pas de débouché dans la mer ou l’océan.

Cette plaine située au nord-ouest du Botswana est composée de marécages permanents et de prairies saisonnièrement inondées. Pendant l’hiver austral, l’eau vient submerger l’Okavango, transformant ainsi le paysage en de véritables arches de Noé de la vie sauvage africaine. Ces crues annuelles se produisent en saison sèche, de sorte que les plantes et les animaux ont synchronisé leur rythme biologique avec les crues et les pluies.

Le delta de l’Okavango abrite des populations de certains des grands mammifères les plus en danger du monde tels que le guépard, le rhinocéros blanc et le rhinocéros noir, le lycaon et le lion.

Saurez-vous faire la différence entre le rhinocéros blanc et le rhinocéros noir ?

Savez-vous d’où viennent ces appellations (rhinocéros blanc et noir) ?

Découvrez notre article rhino blanc vs rhino noir sur notre blog ici.

À votre arrivée, vous serez transférés vers votre hébergement Oddballs camp (ou similaire) où vous séjournerez pour 2 nuits au cœur de l’Okavango. Ce joli camp de seulement 5 chambres se trouve sur une petite île à côté de la célèbre Chief Island. Le camp est construit en complète harmonie avec son environnant et offre une vue imprenable sur les plaines inondables du Delta.

La période choisie pour votre visite dans le Delta de l’Okavango en influencera largement le programme quotidien. Le niveau d’eau, plus ou moins élevé, conditionnera la faisabilité ou non de pratiquer des activités nautiques (mokoro ou balade en bateau) et pédestres (bush walk). Les safaris à pied dans le bush restent le moyen le plus authentique de découvrir la faune et la flore. Ces randonnées sont modulables en fonction de vos goûts et besoins.

L’abondance d’eau durant cette saison conduit également les animaux à plus se disperser. Néanmoins, il n’y a pas de mauvaise période, juste un choix à faire en fonction de vos attentes, votre budget et vos contraintes.

Ainsi, le programme sera défini avec le manager du camp. Il comprendra dans tous les cas, 2 activités par jour.

Toutes les activités de safaris sont encadrées par un guide professionnel local qui partagera ses expériences et vous faire bénéficier de ses connaissances.

Entre 2 activités, vous prendrez vos repas sur la terrasse surplombant les canaux du delta. Les amateurs d’ornithologie seront ravis ; le delta abrite plus de 500 espèces d’oiseaux.

Dernière nuit toujours en bordure de rivière, à une vingtaine de kilomètres en dehors de Maun, pour clarifier les émotions du voyage. La vue depuis votre joli bungalow de pierre et de bois clôturé est une douce conclusion à la vie sauvage. Ce périple dont on revient changé suscite une émotion particulière, on y multiplie les expériences marquantes, alors que l’Afrique nous rentre doucement sous la peau.

Repas et nuits en chalet double/twin à Oddballs camp (ou similaire).

Jour 11 : Maun – FIN DU VOYAGE

Après le petit déjeuner, vous serez transférés vers la piste de décollage pour un vol de 40 minutes vers Maun. C’est le temps du retour, des souvenirs pleins la tête et l’appareil photo. De là, vous pourriez continuer votre périple vers une autre de nos belles destinations africaines ? La Namibie, vous connaissez ? Tous nos itinéraires ici

Total: 3,720.00€ A partir de 3,720.00€ /person

Autres destinations