Désert et Delta

Léopard
visite quotidienne 11 jours & 10 nuits
Botswana Botswana

Résumé de l’itinéraire

Vous en avez rêvé, African Heart Travel l’a fait : combiner le désert (du Kalahari) et le Delta (de l’Okavango) : le meilleur des 2 mondes, voilà ce que vous propose cet itinéraire.

Vous serez pris en charge dès votre arrivée jusqu’à votre départ. Vous n’auriez rien à faire si ce n’est de vous laisser porter et de profiter à fond des paysages magnifiques du Botswana et de la richesse de sa biodiversité.

Pour commencer, nous avons inclus l’une des 7 merveilles du monde naturel : les Chutes Victoria (Zimbabwe). Il y a moult façons de découvrir les chutes : à pied, en ULM, en hélicoptère, en bateau etc.

Vous pénètrerez ensuite sur les terres du peuple Tswana, riche d’une extraordinaire faune sauvage y compris les big 5 qui saura ravir les photographes professionnels et amateurs. Vous passerez d’abord 2 nuits sur les bords de la rivière Chobe, dans le seul lodge situé à l’intérieur du Parc National Chobe. Soyez prêt pour les bruits mystérieux de la nature qui vous entourent.

Vous continuez votre route vers le sud dans la région semi-désertique de Savute. Haut lieu de l’observation des félins au Botswana. Découvrez la surprenante histoire du chenal de Savute, tantôt inondé tantôt assécher pendant des décennies.

L’intensité monte au fur et à mesure de votre périple et les safaris deviennent de plus en plus impressionnants. Vous passerez 2 nuits au cœur de l’une des réserves les plus densément peuplées d’Afrique : Moremi. Vous explorerez cette région à pied, en pirogue traditionnelle (mokoro) et en 4×4.

L’aventure se termine avec 2 nuits surplombant la rivière Boteti, théâtre de la migration annuelle de milliers de zèbres. Un spectacle grandiose vous y attend.

À partir de 6 130€/personne – sur la base de 2 personnes


Sont inclus.e.s
  • Hébergements en chambre double/twin
  • Pension complète (dîner jour 1 au petit-déjeuner jour 11) hors boissons
  • Transferts aériens et terrestres mentionnés au programme
  • Activités mentionnées au programme
  • Droits d’entrée dans les parcs et réserves
  • Prise en charge par nos équipes locale de votre arrivée (jour 1) à votre départ (jour 10)
  • Assurance Okavango Air Rescue (18$/personne)
  • E-carnet de voyage
  • Frais de dossier

Ne sont pas inclus.e.s
  • Vols internationaux
  • Entrée aux Chutes Victoria
  • Visas
  • Activités optionnelles aux Chutes de Victoria
  • Boissons (hors eau/thé/café)
  • Augmentation des frais d’entrée dans les parcs nationaux
  • Assurances annulation/santé/rapatriement
  • Dépenses personnelles
  • Pourboires.

Points forts

  • Découvrez les Chutes Victoria au Zimbabwe ; vous séjournerez dans le magnifique Victoria Falls Hotel
  • Safaris en bateau et en 4×4 dans le Parc National Chobe et ses éléphants
  • Safaris dans la réserve de Moremi à la recherche des « big 5 »
  • La région de Savute, entre désert et delta, offre d’excellents safaris
  • Le Désert du Kalahari et le Parc National de Makgadikgadi :
  • Hébergements dans des lodges 4 étoiles en pension complète
  • Transferts sur place organisés (et inclus)

Gallerie photos “Désert et Delta”

Jours 1 et 2 : Victoria Falls (Zimbabwe)

Après une courte escale en Afrique du Sud (Johannesburg), vous vous envolerez vers votre première destination : Victoria Falls au Zimbabwe. Durant le vol d’approche, il est possible que vous passiez à proximité des chutes, ne manquez pas de jeter un œil par le hublot !

Bienvenue au Zimbabwe !

Bien que peu connu, le Zimbabwe est un territoire riche et varié, sur lequel vivent environ 14 millions d’habitants, principalement Shona et Ndebele. Célèbre pour ses hauts lieux touristiques comme le lac Kariba et le parc Hwange, le Zimbabwe est une destination touristique fascinante.

À votre arrivée, vous serez accueillis par notre représentant local puis transférés vers votre hébergement. Prenez quelques instants pour découvrir ce lieu magique et mythique : le Victoria Falls Hotel. Etabli en 1904, il se situe à proximité des chutes Victoria auquel on accède grâce à un chemin d’accès privé depuis l’hôtel. Possédant une vue unique du pont et des gorges, c’est l’un des hôtels les plus célèbres d’Afrique ; son charme et son élégance contribuent à son excellente réputation.

Le célèbre missionnaire et explorateur écossais David Livingstone (1813-1873) donna son nom aux chutes, en l’honneur de la reine d’Angleterre, Victoria. Livingstone vit les chutes pour la première fois en 1855 et fut fasciné par leur beauté. Il écrit même que « … très probablement les anges admirent le paysage en volant à proximité … ».

Les chutes n’étaient qu’à peine visitées jusqu’en 1905, quand un chemin de fer vers Bulawayo fut construit. Depuis lors, les chutes Victoria ont rapidement gagné en popularité et accueillent désormais près d’un million de visiteurs par an.

D’une longueur totale de 1 708m, la faille est alimentée par le fleuve Zambèze, le 4ème plus grand fleuve d’Afrique. À la saison des pluies, la brume créée par les chutes peut être aperçue à plus de 40km de distance, lui conférant son nom local de « mosi-oa-tunya » (la fumée qui gronde).

Sur la crête, de nombreuses îles divisent le flux principal en plusieurs branches. En fin de saison des pluies (avril), la capacité de débit atteint un demi-million de litres d’eau par minute.

Les chutes Victoria forment une frontière naturelle entre le Zimbabwe et la Zambie. Elles peuvent être vues depuis les deux pays. Si vous avez opté pour le visa Kaza [1], vous pourrez passer quelques heures du côté zambien pour une autre perspective des chutes.

Depuis le Zimbabwe, vous aurez une vue frontale sur trois quarts des chutes et trouverez de nombreux points de vue le long de sentiers serpentant à travers la forêt tropicale humide.

Depuis la Zambie, vous pourrez observer une partie des chutes, la Gorge Batoka et accéder à la vertigineuse île Livingstone.

Un guide local Anglophone [2] se tiendra à votre disposition pour vous fera visiter les chutes à votre convenance (du côté zimbabwéen).

Par ailleurs, la petite ville propose une large gamme d’activités optionnelles auxquelles vous pourrez participer. Nous ne citerons ici que 2 des principales activités : le survol des chutes en hélicoptère (12 ou 25 minutes) à ne surtout pas rater. Prenez de la hauteur pour découvrir l’immensité des chutes.

Le rafting sur le Zambèze, pour les amateurs de sensations fortes, est un incontournable.

Pendant la saison sèche (août à novembre), le niveau d’eau dans le fleuve baisse fortement et il devient possible de pratiquer le rafting sur les rapides du Zambèze (de 1 à 19). En Janvier/Février et Juin/Juillet, il est possible de négocier les rapides 11 à 23.

Nous pourrons ajouter cette excursion incroyable à votre programme.

Retrouvez notre article complet sur les activités et visite à Victoria Falls ici sur notre blog.

Repas libres (à votre charge) et nuits en chambre double/twin B&B à Victoria Falls Hotel (ou similaire).

[1] Visa combine Zimbabwe/Zambie

[2] Francophone : supplément de 55€

Jours 3 et 4 : Parc National Chobe (Botswana)

Vous quitterez le Zimbabwe après le petit-déjeuner.

Bienvenue au Botswana où la faune sauvage africaine est omniprésente, y compris sur votre trajet vers votre hébergement. Il n’est pas rare de croiser des éléphants ou des buffles en plein centre de Kasane.

Les premiers habitants de cette région sont des descendants des San appelés les Basarwa; leurs peintures rupestres se trouvent encore dans certaines collines rocheuses du parc.

Dans les années 1930, Le haut-commissaire au Bechuanaland (ancien nom du Botswana), Sir Charles Rey visita Chobe et proposa que toute la région devienne une réserve faunique, conformément à la tendance établie par le nouveau parc national Kruger en Afrique du Sud. Ainsi, en 1932, 24 000 km² de terrain furent déclarés « sans chasse ». La réserve de Chobe fut officiellement créée en 1960, avant de devenir un parc national en 1967. Le parc couvre aujourd’hui une surface de 10 700km² et se classe au 3ème rang des parcs du Botswana.

Vous séjournerez 2 nuits en pension complète dans le seul lodge se trouvant dans l’enceinte du Parc National de Chobe. Vous serez à proximité de la rivière Chobe, célèbre pour les nombreux animaux qui viennent s’y abreuver. Le spectacle de tous ces animaux venant boire et s’ébrouer sur les rives est époustouflant, surtout à la saison sèche (Mai à Octobre). C’est une région renommée pour ses troupeaux d’éléphants (environ 120 000 éléphants dans le parc), sa grande variété de prédateurs et quelques espèces d’antilopes rares comme l’hippotrague noir, le puku ou encore le cob de Lechwe.

Lors de la saison des pluies (Novembre à Avril) la faune est moins concentrée sur les rives de la rivière mais s’éparpille dans le Parc National de Chobe où l’eau est abondante dans de nombreuses cuvettes. C’est une période durant laquelle la végétation se renouvelle et, en une parfaite synchronisation, annonce l’arrivée de beaucoup de nouveau-nés, surtout en novembre/décembre.

Durant votre séjour, vous participerez aux activités proposées (2 par jour) par votre hébergement : safari en 4×4 dans le parc et croisière sur la rivière Chobe.

Noter que les activités sont restreintes dans le Parc National conformément aux lois en vigueur : pas de circulation en dehors des routes tracées, pas de marches à pied et pas de safaris de nuit.

Cet après-midi, vous participerez à votre tout premier safari (ou game drive) en 4×4 durant ce voyage. N’hésitez pas à (re)lire nos conseils pour un safari réussi ici sur notre blog.

Pension complète et chambre double/twin au Chobe Game Lodge (ou similaire).

Jours 5 et 6 : Savute

Ce matin vous serez transférés après le petit-déjeuner vers l’aéroport de Kasane pour votre vol vers la région de Savute. Connue et reconnue pour son paysage désolé et sec, c’est un paradis pour amateur de nature mais aussi une véritable énigme scientifique.

A la fin du 19ème siècle le canal Savute coulait. Trente ans plus tard, il avait disparu et le marais Savute s’était asséché, demeurant ainsi pendant près de 80 ans. Il a coulé à nouveau de la fin des années 1950 jusqu’au début des années 1980, date à laquelle il a de nouveau reculé. En 2009, le canal a recommencé à couler et, en janvier 2010, s’était déversé dans le marais de Savute pour la première fois en trois décennies, mais pendant combien de temps – personne ne sait…

Pendant les années d’abondance, le marais s’est rempli d’eau, faisant ainsi le bonheur d’immenses hordes d’éléphants, de gnous, de zèbres et de buffles. Dans les années plus sèches (2019 par exemple), le canal diminue au point qu’il n’y reste que de petites piscines et il peut même totalement s’évaporer, laissant le marais sec, et renvoyant alors la vie sauvage vers d’autres points d’eau.

Cette région est célèbre pour 2 particularités notoires :

En novembre ou décembre, des milliers de zèbres migrent de Linyanti au nord et se déplacent vers le sud à travers Savuti vers les prairies de la dépression de Mababe. Ils demeurent dans cette région jusqu’en mars avant de se diriger vers le nord, attirant de nombreux prédateurs. Retrouvez notre article complet sur la migration des zèbres au Botswana ici.

Avez-vous déjà entendu parler de la meute de lions « Marsh Pride » ? A la fin du 20ème siècle, ce groupe d’environ 30 lions étaient les rois de la région de Savuti. Bien connue pour être une zone aride, avec l’assèchement du chenal, Savuti a vu disparaitre progressivement ses herbivores, faute de nourriture. Les lions ont donc dû adapter leur chasse et ont ainsi choisi une nouvelle proie : l’éléphant. Il a été comptabilisé que cette meute a tué au moins 74 éléphants sur une période de 3 ans (1993-1996). Aujourd’hui, leurs descendants vivent toujours dans cette région mais sont (très) rarement observés sur une carcasse de pachyderme.

L’avifaune n’est pas en reste et fera le bonheur des ornithologues. Les serpentaires et les outardes kori peuvent être aperçus se pavanant autour du marais de Savuti et de petits francolins à bec rouge sont connus pour leur bruit. Les cigognes d’Abdim, les guêpiers carmin et même les aigles-pêcheurs font partie des migrants d’été et autres oiseaux aquatiques intéressants.

Savute Safari Lodge se cache dans une forêt d’acacias erioloba en plein cœur du parc national de Chobe, aux abords du chenal de Savute.

Le lodge vous propose différentes activités : les safaris en véhicule 4×4 dans la région de Savute y compris les marais et Gubatsa Hills où se trouvent les peintures rupestres San.

Pension complète et chambre double/twin au Savuti Safari Lodge (ou similaire)

Jours 7 et 8 : Réserve de Moremi

Vous quitterez les plaines asséchées de Savute pour vous rendre dans la réserve de Moremi.

Situé en bordure du lagon Xakanaxa, votre hébergement se trouve à l’ouest du Delta de l’Okavango dans l’enceinte de la réserve de Moremi. Grâce à la présence du lagon, la richesse de la faune reste importante toute l’année.

La réserve de Moremi offre l’une des meilleures chances d’observer les lycaons (Lycaon pictus). En effet, de nombreuses meutes peuplent les environs. Ils sont parfois difficiles à observer en raison de leur perpétuel mouvement. Ils peuvent parcourir jusqu’à 40km par jour. C’est d’ailleurs ici leur technique de chasse : épuiser la proie en la poursuivant sur plusieurs kilomètres. Les guides locaux, d’année en année, arrivent à localiser les tanières et ainsi accroître les chances de pouvoir observer, même furtivement, ces incroyables chasseurs.

Tout comme d’autres grands animaux africains avec des motifs de pelage distincts, chaque lycaon à un motif unique, tout comme nos empreintes digitales. Les belles couleurs de leur pelage (noir, marron, jaune et blanc) les aident également à se fondre dans leur habitat naturel permettent aux membres de la meute à se distinguer.

Les lycaons vivent en meute de 6 à 30 membres. Ils sont incroyablement sociaux. Il existe une hiérarchie au sein d’une meute, dirigée par un couple reproducteur dominant. Les lycaons communiquent entre eux par le toucher, les mouvements de la queue et une variété de sons très distinctifs. Découvrez notre vidéo des lycaons au Botswana ici.

Les lions et léopards ne sont pas en reste. Il faudra vous lever tôt pour espérer apercevoir ces félins.

Vous séjournerez 2 nuits au Camp Moremi (ou similaire) en pension complète en plein cœur de la réserve.

Au milieu des ébènes, le camp principal, surélevé par une plate-forme, offre une vue imprenable sur le lagon Xakanaxa. La « cabane dans l’arbre », qui donne sur le lagon, fait office de bibliothèque où les ouvrages concernant la faune et la flore sont légion.

Un grand nombre d’activités sont proposées à Camp Moremi : les safaris en 4×4 pour découvrir les différents paysages, des plaines inondées aux forêts de mopanes, ainsi que la diversité de la faune ou encore celle de la flore. Les safaris en bateau à moteur vous permettent d’explorer les eaux du delta et celle du lagon où la présence d’oiseaux aquatiques ravira les ornithologues.

Pension complète et chambre double/twin au Camp Moremi (ou similaire).

Jours 9 et 10 : Rivière Boteti

Vous quitterez Moremi après un dernier safari et petit-déjeuner en direction du village de Khumaga, à environ 140km à l’est de Maun.

Ici la rivière Boteti est le principal receveur du delta de l’Okavango, collectant l’eau depuis Maun et s’étendant à environ 250 kilomètres jusqu’à l’extrémité sud-ouest de Makgadikgadi.

Au milieu des années 80, les eaux de crue du delta ont commencé à décliner en raison de faibles précipitations, et par conséquent la rivière Boteti commença à reculer. La rivière fut complètement asséchée au milieu des années 1990. En 2009, les précipitations record ont permis à la rivière de couler à nouveau.

Le Parc National de Makgadikgadi se trouve là où le Delta de l’Okavango se perd dans le désert. La rivière Boteti dessine une ligne dans le sable qui sépare le Makgadikgadi des premières terres du Kalahari et au-delà. C’est ainsi l’ultime chance pour des milliers de zèbres et de gnous, qui peuplent cette région durant leur migration, d’étancher leur soif inévitable d’après-désert. Une fois que la pluie fait son apparition (Octobre – Novembre), ils abandonnent cette région au profit des lacs salés et en reviennent seulement l’hiver venu (Avril – Mai).

Vous vous installerez pour 2 nuits au célèbre lodge Leroo la tau aux bords de la rivière Boteti.

Leroo La Tau se traduit par « patte de lion » mais, bien que la région environnante abrite de nombreux lions, zèbres et gnous, elle abrite également les cob des roseaux, léopard, guépard, hyène brune et hyène tachetée, impala, kudu, etc. pour n’en nommer que quelques-uns.

Le cob des roseaux (Redunca arundinum) est une antilope commune de l’Afrique australe qui vit seul ou en couple. Il préfère se coucher dans les roselières durant la journée et se nourrit au lever et au coucher du soleil, ou même parfois la nuit. Les femelles et les jeunes mâles exécutent une « danse d’apaisement » pour les mâles plus âgés. Pendant la danse, les mâles courent rapidement et font des sauts considérablement longs, avec la queue recroquevillée et diffusent une odeur (contenu dans une glande situé à l’aîne) à chaque rebond, faisant un bruit d’éclat.

Explorez les berges pendant un safari en 4×4, laissez-vous dériver le long de la rivière en bateau (lorsque le niveau de l’eau le permet), ou attendez que les animaux sauvages se décident à passer devant votre cachette d’observation. Il vous est aussi possible de faire une excursion culturelle dans le village voisin de Khumaga (en option, à régler sur place).

Les chalets de Leroo La Tau sont construits au bord de l’escarpement et ont des portes coulissantes en verre ouvrant sur une terrasse privée offrant de splendides vues.

Après avoir exploré la région et admiré le spectacle des animaux lors des safaris guidés diurnes et nocturnes, vous pourrez vous retirer après le dîner autour du feu de camp surplombant la rivière. Le lodge offre également un guet surélevé au-dessus de la rivière d’où les visiteurs peuvent admirer la faune.

Pension complète et chambre double/twin à Leroo La Tau (ou similaire).

Jour 11 : Maun – FIN DU VOYAGE

Vous quitterez votre hébergement après le petit-déjeuner vers Maun. Votre séjour se termine ici. Il est possible de faire une extension vers Cape Town ou la Namibie.

Contact(+27) 65 675 5083
Total: 6,630.00€ à partir de 6,630.00€ /personne

info@africanhearttravel.com