Aventures au Botswana

Baobabs de Nxai Pan
Daily Tour 17 jours & 16 nuits
Botswana Botswana

Résumé de l’itinéraire

Voici notre plus long circuit au Botswana avec 17 jours de pure nature pour les amoureux de faune sauvage, les vrais aventures commencent ici. Il s’agit d’un type de voyage appelé « safari mobile » effectué en groupe (maximum 12 personnes) durant lequel vous serez logés sous tente dans des lieux différents suivant un itinéraire précis. Vous séjournerez en pension complète.

Il s’agit d’un voyage d’aventure où votre participation sera requise pour monter et démonter votre tente dôme (2mx2m) et charger et décharger vos bagages dans la remorque qui les transportent. Le reste des tâches sera assuré par l’équipe locale (guide et assistant).

Il s’agit de la manière la plus authentique de faire un safari, au plus près de la nature, puisque vous camperez dans des lieux inédits (très peu de « camping » à proprement parlé) seuls (pas 30 groupes de campeurs aux alentours). Le mot « safari » en kiSwahili signifie voyage. Qui dit voyage, dit étapes, et celui-ci vous conduira sur les plus beaux joyaux du Botswana. Vous vous déplacerez en véhicule 4×4 ouvert, idéal pour l’observation des animaux.

Votre aventure débute à Maun où le groupe se retrouvera avant de prendre la route vers le sud du pays et le désert du Kalahari. Vous partirez à la recherche du célèbre lion à crinière noire du Kalahari. Vous serez ici introduit à l’une des cultures les plus anciennes du monde, celle des San, chasseurs-cueilleurs, premiers habitants de l’Afrique australe. Découvrez leur culture et leurs traditions ancestrales.

Vous pénètrerez ensuite dans la plus grande réserve d’Afrique australe : Central Kalahari Game Reserve où vous passerez 4 nuits. Les journées sont consacrées aux safaris (game drive) dans cette partie du Kalahari, en vous déplaçant d’un campement à l’autre. Durant cette exploration, vous visiterez les régions de Passarge Valley et Deception Valley.

De retour à Maun, vous partirez pour 2 nuits au cœur du delta de l’Okavango. Vous vous déplacerez en pirogue traditionnelle (mokoro) et à pied. Une partie du voyage où le temps défilera au rythme de l’eau et des balades. Les safaris continuent avec la réserve de Moremi, célèbre pour ses lycaons. Cette région associe à la fois étendues marécageuses et zones arides.

Votre destination suivante, alors que vous progressé vers le nord : le Parc National Chobe. Territoire ayant la plus grande population d’éléphants d’Afrique. Vous continuerez vos safaris en direction de la rivière Chobe d’où vous pourrez photographier l’un des plus beaux couchers de soleil de votre vie.

Le voyage se termine par une visite des mythiques Chutes Victoria au Zimbabwe. Ce rideau d’eau de 1.8km peut être découvert depuis le sol et les airs (survol en hélicoptère).

À partir de 3 420€/pers – sur la base de 2 personnes


Sont inclus.e.s
  • Équipement complet de camping
  • Chambre double/twin B&B à Maun (2 nuits) et Victoria Falls (1 nuit)
  • Transferts et activités inclus au programme
  • Repas et eau portable filtrée, thé/café
  • Services d’un guide professionnel Anglophone et d’un assistant de camp (sur certains départs)
  • Droits d’entrée (Botswana)
  • Transport en véhicule de safari
  • Assurance Okavango Air Rescue (18$/personne)
  • E-carnet de voyage
  • Frais de dossier

Ne sont pas inclus.e.s
  • Vols internationaux
  • Entrée aux Chutes Victoria
  • Visas
  • Activités optionnelles (survol du Delta de l’Okavango et aux Chutes de Victoria)
  • Boissons (hors eau/thé/café)
  • Augmentation des frais d’entrée dans les parcs nationaux
  • Assurances annulation/santé/rapatriement
  • Dépenses personnelles et pourboires.

Points forts

  • Introduction à la culture San, le premier peuple d’Afrique australe
  • 4 jours de safaris dans la réserve Animalière du Kalahari Central
  • Un survol en avion du Delta de l’Okavango (en supplément)
  • Des excursions en pirogue traditionnelle (mokoro) et bivouac dans le Delta de l’Okavango
  • Safaris dans la réserve de Moremi à la recherche des big 5
  • Parc National Chobe : safari en 4×4 et en bateau
  • Les Chutes Victoria (Zimbabwe) : le Zambèze, architecte de cette merveille de la nature

Gallerie photos “Aventures au Botswana”

Jour 1 : Johannesburg – Maun

Après une escale de courte durée à Johannesburg, votre vol vers Maun (Botswana) vous attend en début d’après-midi.

Bienvenue au Botswana.

Ce petit pays enclavé au cœur de l’Afrique australe vous accueille sur ces terres riches en faune sauvage. Une population de 2.3 millions vit sur ce territoire de 582 000km², composé à 70% du désert du Kalahari.

79% de la population est Tswana et parle le seTswana. Retrouvez notre mini-dictionnaire Français-seTswana ici sur notre blog.

A votre arrivée, vous effectuerez les formalités administratives puis serez conduits à votre hôtel par notre représentant local.

Maun est situé sur les rives de la rivière Thamalakane, dans le district nord-ouest du Botswana. Le nom Maun est dérivé de la langue San et signifie « le lieu des roseaux ». Maun est considérée comme la porte d’entrée du Delta de l’Okavango et de la réserve de Moremi. Maun compte environ 50 000 habitants dont une partie vit directement ou indirectement du tourisme.

Profitez du reste de la journée pour vous reposer de votre long trajet jusqu’à Maun. L’aventure du safari vous attend demain avec un départ matinal (7h30) et la rencontre avec vos compagnons de safari.

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin B&B à Mochaba crossings (ou similaire).

Jour 2 : Région de Hainaveld – Expérience « San »180km, 4h

Ce matin, vous ferez connaissance de notre équipe locale et vos futurs compagnons de safari.

Vous quitterez ensuite Maun pour rejoindre le nord de la réserve animalière du Kalahari Central.

La région d’Hainaveld offre une introduction en douceur aux espaces arides de la Réserve du Kalahari Central qui se trouve toute proche.

Cette zone est privée et clôturée et renferme une faune adaptée à la vie dans le désert, allant des girafes aux autruches, en passant par les oryx et les springboks.

Néanmoins, ces clôtures n’empêchent aucunement les grands prédateurs d’aller et venir tout au long de l’année. Pendant les mois d’hiver, les grands félins préfèrent généralement venir boire dans les abreuvoirs installés ici, où l’eau est de fait plus facile à trouver que dans la réserve du Kalahari Central.

Une fois votre campement installé, votre guide vous donnera un aperçu complet du voyage, de son organisation et son fonctionnement. Puis place à votre premier repas. L’occasion de briser la glace entre voyageurs et de découvrir les parcours de chacun et les attentes lors de ce voyage.

L’après-midi, vous prendrez part à une balade dans la nature en compagnie des San.

Les San sont également connus sous le nom de Bushmen, mais cette définition est parfois utilisée avec une connotation péjorative, bien qu’elle signifie littéralement « hommes de la brousse ». Cette définition ne déplaît pas aux San; tandis que le terme “San” leur était attribué par les Khoikhoi et signifiait “étranger” ou simplement “différent”, différent en ce sens que contrairement aux Khoikhoi, les San ne possédaient pas de bétail.

La langue des San se caractérise par des sons de « clics » qui sont produits en claquant la langue contre le palais, les dents ou les lèvres ; ils comptent jusqu’à 20 clics différents. Ils vous en feront la démonstration lors de cette visite.

Ils partageront avec vous leurs connaissances pointues de la brousse et vous ouvriront les portes de leur fascinante et unique culture.

Ils vous feront la démonstration de leurs tactiques de chasse (comment installer et relever un piège par exemple) et les techniques de survie dans cet environnement inhospitalier (plantes médicinales, collecte d’eau dans des œufs d’autruche etc.). Une expérience vraiment inoubliable.

Vous aurez la possibilité de poser des questions et échanger sur les défis passés et présent de la vie dans le désert du Kalahari.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus. Nuit sous tente.

Jour 3 et 4 : Réserve du Kalahari Central – Région de Passarge Valley – 120 km, 4-5h

Éveillés à l’aube, vous entrerez dans l’étendue sauvage immaculée de la plus grande réserve animalière du Botswana.

Il s’agit de l’une des réserves la plus isolée et mieux préservée en Afrique. Rien ne vous prépare à son immensité, sa beauté sauvage et mystérieuse. Vous aurez très vite une sensation d’espace infini et surtout d’avoir la réserve pour vous seul.

Créée en 1961, elle couvre une superficie de 52 800km², ce qui en fait la 3ème plus grande réserve animalière au monde.

Bien sûr sa dimension rend l’observation de la faune plus difficile que dans une petite réserve privée et clôturée. Néanmoins, la plupart des animaux se regroupe au nord de la réserve où vous passerez les 4 prochains jours.

Les écosystèmes, la faune et les paysages de cette réserve diffèrent beaucoup de ce que vous allez découvrir plus au nord dans les régions de l’Okavango. Avec cela, vous remarquerez une variété d’espèces plus prolifiques ici qu’ailleurs au Botswana ; comme l’hyène brune, le protèle, l’oryx, le renard à oreilles de chauve-souris et l’autruche.

Le Springbok est l’herbivore le plus répandu dans cette région, suivi de l’oryx, souvent vu dans les plaines pendant les pluies en troupeau de plus de 100.

Le bubale, l’éland, le gnou, le kudu et la girafe peuvent également être observés en grand nombre.

Les principaux prédateurs sont le lion et le guépard. Ici, beaucoup de lions sont solitaires ou vivent en duo et chassent souvent de plus petites proies qu’ailleurs au Botswana. La faible densité de prédateurs du Kalahari central en fait un endroit idéal pour observer le guépard.

N’hésitez pas à lire ou à relire nos conseils pour un safari réussi ici. Nous vous présentons notamment quelques conseils vestimentaires pour vous fondre dans le paysage de brousse que vous allez découvrir dans les prochains jours. Nous vous donnons également quelques conseils pour des photographies de safaris réussies.

Dans cette partie du voyage, vous serez entièrement autosuffisants. C’est une expérience de camping dans sa forme la plus pure avec provisions d’eau et communications limitées. Une opportunité, bien trop rare dans nos civilisations modernes, de se déconnecter du reste du monde et de communier avec cette nature préservée.

Vos campements seront installés en pleine nature avec douche et toilettes de brousse ou en dur.

Petits-déjeuners, déjeuners et dîners inclus. Nuit sous tente.

Jour 5 et 6 : Reserve du Kalahari Central – Région de Deception Valley

La réserve est composée de lacs asséchés, de vastes prairies et de forêts d’acacias. Il y a des dunes, mais ce sont principalement des dunes végétalisées, plutôt que le type de dunes de sable que vous trouvez dans le Namib.

Cet écosystème unique regorge de vie pendant la saison des pluies (novembre à mars). Ce paysage désertique se transforme alors en un paradis luxuriant. L’eau de pluie accumulée dans des mares peu profondes attire des milliers d’antilopes, suivies de près par des prédateurs affamés. C’est aussi la période des naissances pour les herbivores. Les couchers de soleil y sont magiques durant cette période, dignes de carte postale.

En saison sèche (mai à septembre), la concentration d’animaux autour des sources d’eau permet une observation optimale de la faune sauvage. C’est durant la saison sèche que des mirages font apparaître la surface lisse et sèche comme un immense lac, ce qui aura rendu les premiers explorateurs fous, désespérément à la recherche d’eau.

Aujourd’hui vous poursuivez votre route vers une autre partie de la réserve : Deception valley.

Le Kalahari est célèbre pour ses anciens lits de rivières fossilisées qui forment des vallées à travers la brousse ; Deception valley étant la plus célèbre d’entre elles et mesure environ 80km. Cette région est incroyablement végétalisée pendant la saison des pluies et attire des milliers d’herbivores. Certains restent pendant la saison sèche, mais c’est une vie beaucoup plus difficile ici une fois que l’eau de surface a disparu.

La vallée a servi de décor au livre «Le cri du Kalahari» de Delia et Mark Owens.

Ce soir, après dîner, vous aurez la possibilité, avec votre guide, de consacrer un moment à l’observation astronomique. L’absence totale de sources de lumière des kilomètres à la ronde en font le lieu idéal pour une découverte des astres de l’hémisphère sud comme la croix du sud ou la constellation du scorpion.

Petits-déjeuners, déjeuners et dîners inclus. Nuit sous tente.

Jour 6 : Maun – 340km, 5-6h

Après un dernier game drive dans la réserve du Kalahari, vous reprendrez la route vers Maun.

Vous déjeunerez en route avant d’arriver de nouveau aux portes du Delta de l’Okavango.

Cet après-midi, vous aurez l’opportunité (à ne surtout pas rater) de survoler le delta (vol de 45min au départ et à destination de Maun – à partir de 125€ par personne [1] (réservation et paiement sur place, en espèces uniquement).

Cette expérience magique vous donnera une autre perspective de cet écosystème unique. Au cours du vol vous aurez peut-être la chance d’admirer la faune traversant la région, girafes, éléphants ou encore hippopotames.

Le delta de l’Okavango est une zone humide qui couvre entre 6 et 15 000km². Il doit son existence à la rivière Kavango qui coule des hauts plateaux angolais, traverse la bande de Caprivi en Namibie et le désert du Kalahari. La majeure partie de cette eau s’évapore et nourrit les plantes, 2% seulement s’infiltrant dans le système aquifère.

Le delta fut inscrit comme 1000ème site sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014.

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin à Mochaba crossings (ou similaire).

[1] À partir de 3 participants

Jour 7 et 8 : Delta de l’Okavango

Votre aventure vous conduira aujourd’hui dans la partie sud du delta de l’Okavango, vers un petit coin de paradis. À l’arrivée sur les bords du Delta, vous ferez la rencontre des pêcheurs locaux qui vous attendent avec leurs mokoro (canoës traditionnels).

Navigant tranquillement sur les canaux bordés de roseaux, vous pourrez admirer à loisir cet incroyable paysage durant le trajet qui vous mène au cœur du Delta.

Le delta de l’Okavango est affecté par des inondations saisonnières. Les eaux d’Angola atteignent le delta entre mars et juin, avec un pic en juillet. Ce pic coïncide avec la saison sèche du Botswana entraînant de grandes migrations animales.

Le delta de l’Okavango est l’un des rares systèmes de delta intérieurs qui ne se jettent pas directement dans l’océan ou la mer.

Généralement plates, avec une variation de hauteur de moins de deux mètres sur toute sa superficie, les terres sèches du delta de l’Okavango sont principalement composées de nombreuses petites îles, formées lorsque la végétation prend racine sur des termitières, mais de plus grandes îles existent avec Chief Island.

Votre campement sera installé en pleine nature avec douche et toilettes de brousse sur l’une de ces petites îles.

Les 2 prochaines journées seront ponctuées d’excursions en mokoro et de balades à pied pour découvrir les îles et les canaux du Delta de l’Okavango. Cette opportunité unique de découvrir la faune et la flore africaine d’une façon différente (sur l’eau ou à pied) constituera une vraie coupure entre les safaris « classiques » en 4×4.

Ce sera l’occasion de découvrir une autre faune à travers les insectes, reptiles et oiseaux. Vous aurez aussi l’opportunité de déceler les messages codés de la nature : traces, excréments ou chants d’oiseaux.

Le calme et la sérénité sont à l’honneur. Renouez avec votre moi intérieur et faites corps avec la nature, elle vous appelle.

Petits-déjeuners, déjeuners et dîners inclus. Nuit sous tente.

Jour 9 : Réserve de Moremi

Vous quitterez les méandres aquatiques du Delta de l’Okavango pour vous diriger vers les régions plus sèches du Delta où vous camperez avant de rejoindre la réserve le lendemain.

Cent ans après que l’explorateur David Livingstone ait qualifié cette terre de « pays plein de rivières », l’environnement et la faune de la région de Moremi étaient menacés. C’est grâce au peuple Batawana que cette zone a été proclamée Moremi Game Reserve en 1963, faisant de Moremi la plus ancienne et la première réserve protégée du delta de l’Okavango. En signe de gratitude, la réserve porte le nom du chef Moremi III de la tribu Batawana.

Moremi couvre environ 40% de l’Okavango.

Petits-déjeuners, déjeuners et dîners inclus. Nuit sous tente.

Jour 10 et 11 : Moremi Game Reserve ouest – Région de 3rd Bridge & Xakanaxa

En début de matinée, vous entrerez dans la réserve de Moremi, un des meilleurs sites du Botswana pour découvrir la faune africaine, couvrant à la fois étendues marécageuses et régions arides.

Dans la mesure où la réserve est régie par les règles des parcs nationaux, les activités y sont limitées aux safaris en véhicule durant la journée avec interdiction de faire du hors-piste.

Les trois prochaines nuits seront passées à la recherche de la grande diversité d’animaux et d’oiseaux qui en fait la renommée et à profiter de la beauté de la région.

Les excursions en 4×4 sont réalisées au lever du soleil et en fin de journée tandis que les après-midis sont consacrées au repos et à la détente.

Votre campement sera monté consécutivement dans deux emplacements en pleine nature et des douches et toilettes de brousse seront à votre disposition. Les 2 prochaines nuits seront passées dans la région de 3rd Bridge et Xakanaxa.

La région de Xakanaxa accueille des centaines de buffles.

Les troupeaux d’éléphants se déplacent entre les forêts de mopanes et l’eau fraîche de l’Okavango.

Le cob de Lechwe (Kobus leche) est l’une des espèces d’antilopes les plus rares mais que l’on peut souvent observer ici.

Une fois votre campement installé, vous pourrez en profiter pour faire un point sur les animaux observés à mi-parcours. N’oubliez pas de télécharger notre liste d’animaux ici avant de partir.

Des antilopes adaptées à l’eau et des buffles méfiants se dispersent dans les zones inondables, derrière les forêts gigantesques où les léopards se cachent dans les longues branches. Autant de scènes extraordinaires de cette faune sauvage juste pour vous.

Les interminables couchers de soleil derrière des lagons plein d’hippopotames seront des scènes qui resteront gravées en mémoire bien après votre séjour.

Petits-déjeuners, déjeuners et dîners inclus. Nuit sous tente.

Jour 12 : Moremi Game Reserve nord-est – Région de Khwai

Vous poursuivez vers le nord-est de Moremi qui s’étend autour de la rivière Khwai.

La réserve de Moremi abrite les célèbre big 5. Saurez-vous les identifier ? Connaissez-vous la raison de cette classification ? Tout cela est à lire notre blog ici.

Les éléphants sont l’un des grands emblèmes du Botswana. Leur observation sera un moment fort de vos safaris. Ces pachydermes vivent en groupes de femelles pouvant compter jusqu’à 50 individus. La (ou les) matriarche(s) guide(nt) le troupeau dans ses activités quotidiennes.

Savez-vous qu’un éléphant adulte peut manger jusqu’à 280kg de nourriture par jour. Dans un environnement comme la réserve de Moremi où l’eau abonde, du moins une partie de l’année, les éléphants mangent à leur faim. Leur régime alimentaire est varié et constitué uniquement de végétaux (herbe, feuilles, branches, fruits, tubercules, racines etc.).

Que vous soyez déjà un passionné d’oiseaux ou non, ces magnifiques créatures vivent en grand nombre dans Moremi. Avec plus de 500 espèces dans une zone d’un peu moins de 5 000km², la variété d’espèces vous semblera étonnant. Parmi elles, à citer, il y a l’aigrette ardoise (pour identifier celle-ci, recherchez sa coloration grise avec des pattes jaunes et un cou rouge) et les grues caronculées magnifiques, beaucoup plus faciles à trouver. Donc, à tous les ornithologues expérimentés et à ceux qui regardent avec des jumelles pour la première fois : gardez les yeux et les oreilles ouverts et laissez l’orchestre des oiseaux être le début de chaque journée de safari.

Petits-déjeuners, déjeuners et dîners inclus. Nuit sous tente.

Jour 13 : Région sud du Parc National Chobe – Région de Savuti & Zwei Zwei

Aujourd’hui, votre prochaine destination est le célèbre Parc National Chobe, avec ses paysages variés et surprenants. Poursuivant votre recherche de la faune africaine, vous traverserez la région de Savuti qui couvre 5 000 km². Elle est constituée du marécage de Savuti, du chenal de Savuti (Savuti channel), de la dépression de Mababe et des dunes de sable de Magwikhwe – chacune de ces caractéristiques géologiques est le résultat de l’instabilité des plaques tectoniques de la région.

Savuti, territoires des lions et hyènes mais également d’une grande diversité d’autres prédateurs et herbivores. La région abrite une population d’éléphants mâles adultes exceptionnellement importante. Les grands espaces ouverts attirent des guépards et les différents affleurements rocheux sont un habitat parfait pour les léopards et les oréotragues.

Les arbres morts sur fond de ciel bleu et l’aridité du paysage offrent d’excellentes opportunités photographiques, particulièrement à la tombée du jour lorsque les herbivores se dirigent vers les forêts, soulevant des nuages de poussière qui s’entremêlent avec la lumière rouge du coucher de soleil.

Dès les premières pluies (fin novembre), la région se transforme presque instantanément en une prairie verdoyante, envahie par des milliers de zèbres, gnous et buffles. Ces animaux entament alors l’une des plus importantes migrations au monde. Ce spectacle grandiose de la nature offre une abondance de proies aux prédateurs, dont leur survie en dépend. Le timing précis de la migration est toutefois imprévisible. Retrouvez ici notre article complet sur la migration des zèbres au Botswana.

Le campement ce soir sera monté en plein nature dans la région de Savuti.

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner inclus. Nuit sous tente.

Jour 14 et 15 : Région nord Parc National Chobe

Vous vous dirigerez aujourd’hui vers le nord jusqu’aux abords du fleuve Chobe, où le safari continuera dans les sentiers longeant la rivière.

Le Parc National Chobe est le 3ème plus grand parc du Botswana avec une surface de 10 700km². La réserve animalière de Chobe a été créée en 1961 par le gouvernement colonial de Bechuanaland (ancien nom du Botswana) afin de contrôler les chasses et les lodges déjà nombreux dans la région. Le parc a été ouvert au public en août 1964 puis devint Parc National en 1968 après l’indépendance du Botswana.

Au-delà des immenses troupeaux d’éléphants, de buffles et de zèbres et un grand nombre de prédateurs, le parc est également connu pour la présence de quelques espèces rares d’antilope comme l’hippotrague rouanne (Hippotragus equinus), l’hippotrague noir (Hippotragus niger), puku (Kobus vardonii), damalisque (Damaliscus lunatus), l’éland du cap (Taurotragus oryx) le cobe de lechwe (Kobus leche), le cobe à croissant (Kobus ellipsiprymnus) et le guib harnaché (Tragelaphus scriptus).

Vos safaris seront effectués le long des sentiers bordant la rivière. En effet, en saison des pluies l’eau abonde et les animaux se dispersent dans l’ensemble du parc. En saison sèche, les animaux se rapprochent de la rivière pour s’abreuver.

Petits-déjeuners, déjeuners et dîners inclus. Nuit sous tente.

Jour 16 : Victoria Falls (Zimbabwe) – 100km, 2-3h (passage de la frontière inclus)

Après une dernière excursion en 4×4 ce matin puis une courte halte à Kasane, vous passerez la frontière avec le Zimbabwe (visa obligatoire) et arriverez en fin de matinée dans la petite ville de Victoria Falls où vous passerez la nuit.

Observées à la fin du 19ème siècle par l’explorateur David Livingstone, les chutes se situent au cœur de l’ex-empire britannique en Afrique. Ici, beaucoup de choses rappellent le passé : du train à vapeur à l’architecture de certains hôtels et bâtiments en passant par les costumes du personnel hôtelier. Quand le continent était encore une terre inconnue, la promesse des plus belles découvertes.

L’après-midi, du temps libre vous est laissé afin que vous puissiez visiter les Chutes Victoria et faire quelques emplettes sur les marchés locaux.

Ici, la terre se fend et avale l’un des plus grands fleuves d’Afrique, le puissant Zambèze, créant la plus longue chute d’eau sur terre. Alors que l’eau frappe les profondeurs étroites des gorges de Batoka, elle souffle un nuage de brume vers le ciel, donnant aux chutes leur nom local de « Mosi-oa-tunya » (la fumée qui gronde).

Lorsque le Zambèze est à son maximum, la brume accroche un nuage de pluie permanent au-dessus des chutes visible à des kilomètres à la ronde et arrosant les visiteurs .

En plus d’être un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et une merveille du monde naturel, les chutes Victoria forment également une frontière naturelle entre le Zimbabwe et la Zambie.

Depuis le Zimbabwe, vous aurez une vue frontale complète des trois quarts du rideau d’eau de 1,7 km de large des points de vue et des sentiers serpentant à travers une forêt tropicale, maintenue chaude et humide par les embruns des chutes.

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin B&B à Ilala Lodge (ou similaire).

Jour 17 : Victoria Falls – FIN DU VOYAGE

Vous serez transférés en fin de matinée vers l’aéroport pour votre vol vers Johannesburg.

Vous pourrez mettre fin à votre aventure Africaine ou pas… La Namibie, vous connaissez ? Tous nos itinéraires à consulter ici.

 Call Center: (+27) 65 675 5083
Total: 3,420.00€ From 3,420.00€ /person

info@africanhearttravel.com

    Other Tours