L’Afrique du Sud : désert et safaris

Suricates
Daily Tour 17 jours & 16 nuits
Afrique du Sud Afrique du Sud

Résumé de l’itinéraire

Ce circuit s’adresse aux aventuriers à la recherche d’un road trip au nord de l’Afrique du sud hors des sentiers battus, entre désert et safaris.

En complète autonomie avec votre 4×4, vous partirez à l’aventure jusqu’au sud de la Namibie, terres du peuple Nama. Cet itinéraire couvre une distance totale d’environ 2 800km.

Vous commencerez ce voyage par un court séjour au Cap en compagnie d’un guide/chauffeur francophone. De là, vous vous envolerez vers Kimberley, la capitale diamantifère. Vous ferez votre premier safari dans le parc national Mokala, célèbre pour sa population de rhinocéros.

Découvrez ensuite cette merveille de la nature que sont les chutes d’Augrabies.

Vous prendrez la route vers le désert du Kalahari à la rencontre des San. Les ancêtres de ces chasseurs-cueilleurs vous font découvrir leur patrimoine historique et culturelle durant une journée unique.

Vous pénètrerez ensuite dans le temple des félins, le parc transfrontalier du Kgalagadi. Traversez le parc avec votre 4×4 jusqu’à la frontière Namibienne à Mata-Mata.

Les sources chaudes de /Ai-Ais/ vous attendent. Vous irez également découvrir le 2ème plus grand canyon au monde : le Fish River Canyon.

Passez une journée au bord de la rivière Orange (ou Gariep), frontière naturelle entre la Namibie et l’Afrique du Sud. Amateurs d’adrénaline, le rafting sur la rivière vous attend !

Vous traverserez la région du Namaqualand où vous pourrez observer (août / septembre seulement) les tapis de pâquerettes (daisies) succulentes.

Rejoignez la côte ouest et la jolie ville de Paternoster et ses maisons de pêcheurs.

Voici un périple complet, varié et excitant pour les amateurs de sensations fortes. Les kilomètres ne vous font pas peur et vous appréciez les longs trajets durant lesquels on profite des paysages, alors embarquez !

À partir de 3 695€/pers – sur la base de 2 personnes


Sont inclus.e.s
  • Hébergements
  • 6 dîners
  • Vol Le Cap – Kimberley
  • Location de véhicule 4×4 type Nissan X Trail (ou similaire)
  • Service d’un guide/chauffeur francophone pour 3 jours (au Cap)
  • E-carnet de voyage
  • Frais de dossier

Ne sont pas inclus.e.s
  • Vols internationaux
  • Visas
  • Repas non inclus au programme
  • Entrées dans les parcs, réserves et autres sites visités
  • Suppléments liés à la voiture (essence, GPS, 2nd conducteur, rachat de franchise, permis pour la Namibie etc.)
  • Assurances annulation/santé/rapatriement
  • Dépenses personnelles
  • Pourboires

Points forts

  • Road trip dans l’ouest de l’Afrique australe à travers les paysages semi-désertiques
  • 3 jours au Cap avec guide/chauffeur Francophone
  • Safari dans le Parc National de Mokala
  • Les chutes d’Augrabies formées par la rivière Orange
  • Rencontre unique avec le peuple San
  • 2 jours de safari dans le Parc Transfrontalier du Kgalagadi à la recherche des lions à crinière noire
  • Le 2ème plus grand canyon au monde, le Fish River Canyon atteint une profondeur de 550m
  • Le Parc Transfrontalier /Ai-Ais/ Richtersveld et ses arbres carquois
  • Le Parc National Namaqua et ses fleurs (en saison)
  • Clanwilliam – pays du rooibos, ce thé sans théine est un excellent antioxydant
  • La côte ouest : Paternoster et Darling et leurs visites variées

Galerie photos “Afrique du sud : désert et safaris”

Jour 1 : Arrivée en Afrique du Sud et au Cap

Bienvenue en Afrique du Sud et au Cap. Votre chauffeur/guide francophone vous attendra à l’arrivée. Il vous faudra environ 30 minutes pour rejoindre votre hébergement situé en centre-ville du Cap.

Le Cap, est la plus ancienne ville d’Afrique du Sud. Elle fut développée par la Compagnies des Indes Orientales (VOC) comme port d’approvisionnement pour les navires néerlandais naviguant vers les Indes. L’arrivée de Jan van Riebeeck en 1652 établit la première colonie européenne permanente en Afrique du Sud.

Le Cap est aujourd’hui la 2ème plus grande ville du pays avec environ 4.6 millions d’habitants.

Une boisson de bienvenue vous sera servie à votre arrivée avec quelques snacks. Vous ferez plus ample connaissance avec votre guide et finaliserez ensemble le programme des 2 prochains jours.

Vous vous dirigerez ensuite vers le jardin botanique de Kirtenbosch. Inauguré en 1913, Il abrite, entre autres, des proteas, cycadales, aloès, et beaucoup d’autres plantes locales sur une surface de 520ha. Ne manquez le jardin des plantes médicinales et la passerelle en bois perchée à 130m du sol.

La journée se poursuivra par une visite de Signal Hill. Le coucher de soleil (si vous êtes chanceux) sur Camps Bay et Table Mountain est à couper le souffle. Vous pourrez aussi voir Robben Island, l’île où fut emprisonné, entre autres, Nelson Mandela.

Dîner libre (à votre charge) et nuit en chambre double B&B à Grenadine Petit Hotel (ou similaire).

Jour 2 : Péninsule du Cap

Votre guide vous fera parcourir la jolie région des vignobles de Constantia avant de rejoindre la route panoramique de Boyes Drive surplombant Muizenberg et Fishoek. La journée débutera par une rencontre unique avec les petits résidents de Boulder’s beach, à Simon’s Town : les manchots africains. Vous aurez l’opportunité de les observer depuis la plage à seulement quelques mètres de distance.

Vous prendrez ensuite la route vers le parc du Cap de Bonne Espérance. Prenez le temps de découvrir le paysage et la faune du parc à votre rythme. Vous passerez à proximité des monuments érigés en l’honneur des navigateurs portugais Bartolomeu Dias et Vasco Da Gama. Vous descendrez jusqu’au Cap de Bonne Espérance pour une photo souvenir devant le panneau. Puis découvrez le panorama à 360° en haut du phare de Cape Point.

Vous quitterez le parc en fin de matinée en direction de Noordhoek. Vous avez rendez-vous avec votre guide local (anglophone) dans le township de Masiphumelele. Vous dégusterez ensemble un déjeuner (inclus) typiquement sud-africain (adapté aux palais internationaux) chez Nonny (ou similaire).

Après déjeuner, votre guide local, vous présentera le quartier et son histoire.

Le quotidien d’un township est très vaste, complexe et passionnant : une vraie « ville » dans la ville. On y trouve écoles, services de santé, restaurants, magasins d’alimentation appelé « spaza shop » et toute une activité socio-économique intense.

Au fur et à mesure de votre progression (à pied) dans le quartier, la visite deviendra plus interactive et vous aurez de multiples opportunités d’échanger avec des entrepreneurs, enseignants, professionnels de santé etc. Une occasion de prendre la mesure des défis mais aussi des opportunités dans le township.

Vers 16h, vous repartirez vers le Cap par la magnifique route panoramique de Chapman’s peak drive, si belle à cette heure. La route serpente le long de la falaise et offre des points de vue spectaculaires sur la baie. Vous traverserez les quartiers de Hout Bay, Camps Bay et Sea Point.

De retour en ville, vous pourrez profiter d’une soirée animée et festive au V&A Waterfront. Cette zone commerciale regorge de boutiques et restaurants en tout genre. Il y règne une atmosphère agréable avec sa grande roue et ses musiciens africains. Ne manquez pas une visite à la galerie d’art « Watershed ».

Dîner libre (à votre charge) et nuit en chambre double B&B à Grenadine Petit Hotel (ou similaire).

Jour 3 : Table Mountain et centre historique – Kimberley

Aujourd’hui, en espérant que la météo soit favorable, vous pourrez partir à l’ascension (en téléphérique) de Table Mountain.

L’emblème de la ville s’élève à 1 085m au-dessus du niveau de la mer. Le panorama à 360° est époustouflant. Découvrez la faune et la flore de Table Mountain ; parmi les 1 500 espèces de plantes, certaines sont endémiques à la région comme le Leucospermum conocarpodendron.

Après votre descente, vous déambulerez dans le centre ancien et découvrirez quelques-uns des bâtiments historiques de la ville :  le château de bonne espérance, le slave lodge, la cathédrale St Georges, les jardins de la compagnie et le quartier Malay de Bo-Kaap.

Un large choix de restaurants s’offre à vous pour déjeuner (à votre charge). Votre guide vous conduira ensuite à l’aéroport du Cap pour votre vol vers Kimberley.

A votre arrivée, rendez-vous au comptoir Avis (ou similaire) pour la prise en main de votre véhicule 4×4 type Nissan X Trail (ou similaire).

Dîner libre (à votre charge) et nuit en chambre double/twin B&B à Kimberley Country House (ou similaire).

Jour 4 : Kimberley – Parc National de Mokala

En 1871, des gisements de diamants sont découverts dans la ferme Vooruitzicht appartenant aux frères De Beers. Cela conduira à une ruée vers l’or dans cette région. En 1872, 50 000 chercheurs d’or affluèrent vers la zone diamantifère. Cela conduira à la plus grande excavation manuelle au monde, la colossale mine Kimberley ou Big Hole.

En 1873, la ville est rebaptisée Kimberley, du nom du comte de Kimberley, secrétaire d’État britannique aux Colonies.

Elle fut la première ville de l’hémisphère sud à installer un éclairage public électrique, le 2 septembre 1882.

La mine Kimberley a été fermée en 1914. Couvrant 17 ha, elle atteignit une profondeur de 240m pour 463m de diamètre.

Aujourd’hui, Kimberley est une métropole prospère avec des bâtiments victoriens qui complètent les bâtiments plus modernes du quartier d’affaires.Capitale de la province du Cap Nord, elle compte environ 260 000 habitants.

Parmi les visites et excursions que vous pouvez faire, nous listerons :

The big Hole and Kimberley Mine Museum est un incontournable pour découvrir l’histoire de la ville et son heure de gloire à l’époque des mines de diamant. Visitez le centre d’information avec une large exposition (film, photographies, documents d’archive, machines etc.) retraçant l’histoire de la mine puis rejoignez une des visites guidées pour découvrir les conditions minières périlleuses du 19ème siècle. La nouvelle plate-forme d’observation offre aux visiteurs la possibilité de voir le Big Hole d’en haut, donnant une idée de l’échelle et de la grandeur remarquables du Big Hole.

Le Sol Plaatje House Museum abrite une collection de littérature africaine, avec des expositions intéressantes sur la vie de Sol Plaatje. Membre fondateur de l’ANC (African National Congress), il deviendra le premier secrétaire général du parti. Ce brillant journaliste, intellectuel, enseignant et linguiste fut interprète judiciaire, traducteur, romancier et rédacteur en chef de journaux. Il est l’auteur d’un certain nombre de livres, en particulier Native Life et chanta le premier enregistrement sonore de Nkosi Sikelele ’iAfrika, l’hymne sud-africain.

La maison de Robert Mangaliso Sobukwe, fondateur et premier président du Congrès panafricaniste (PAC). Rompant avec l’ANC pour former le PAC en 1958, Sobukwe rallia son soutien aux manifestations massives anti-pass de 1960. Après avoir tué 69 personnes à Sharpeville, la police arrêta Sobukwe. Il fut condamné et emprisonné à Robben Island en isolement total, puis astreint à résidence pendant 9 ans. Il décéda en 1978.

Le tramway transporta des personnes vers le Big Hole en 1887. Aujourd’hui, vous pouvez faire un trajet de 20 minutes autour du Big Hole à partir du musée de la mine Kimberley. Le tramway part du musée, puis passe près d’ouvrages historiques tels que le puits minier d’origine et l’authentique bar West End, autour du Big Hole jusqu’au pont d’observation et le siège social de De Beers Consolidated Mines Ltd.

L’étoile de l’Ouest (Star of the West) est un monument national et une grande attraction touristique. Vers 1870, c’était à l’origine une cabane en tôle ondulée où des mineurs assoiffés venaient se désaltérer. La légende raconte que le comptoir du bar et les riches accessoires en bois ont été récupérés et amenés dans la ville par des marins qui ont survécu à la perte de leur navire, Star of the West, sur la côte ouest. La plupart des objets (piano, tabourets de bar, photographies) sont d’origine.

Vers 16h, vous prendrez la route vers votre hébergement situé à 1h de Kimberley ; à proximité du Parc National Mokala.

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin à Imbasa Safari Lodge (ou similaire).

Jour 5 : Safari dans le Parc National Mokala

Vous aurez la possibilité de passer la journée dans le parc, seuls avec votre 4×4, ou bien de réserver auprès du lodge (en supplément) une excursion en 4×4 ouvert dans la réserve d’Imbasa (idéale pour le coucher de soleil et le traditionnel sudowner – apéritif servi dans la brousse au coucher du soleil).

De son nom seTswana, Mokala fait référence à cet arbre que vous croiserez souvent l’Acacia erioloba. Présent dans les zones arides d’Afrique australe, il varie d’un petit arbuste épineux d’à peine 2m de haut à un arbre atteignant 16m. Les gousses sont de forme et de couleur caractéristiques. Cet arbre fournit une ombre précieuse et un micro-habitat essentiel. Traditionnellement, la gomme et l’écorce étaient utilisées par les ethnies locales pour traiter la toux, le rhume, les saignements de nez et même la tuberculose. Les graines torréfiées sont utilisées comme substitut du café.

Le parc couvre une surface de 30 000ha sur lesquels sont présents rhinocéros noirs et blancs, buffles, Tsessebe, antilope rouanne, cob des montagnes, girafe, oryx, éland, zèbre, gnou, kudu, autruche, et springbok.

Il est possible d’y faire un pique-nique mais vous devrez vous approvisionner avant d’entrer dans le parc.

Le Parc National de Mokala abrite aussi un large spectre d’oiseaux. Se trouvant dans une « zone de transition » entre les biomes du Kalahari et du Karoo (désert), il est possible d’y observer, entre autres : prinia à poitrine noire, paruline à couronne rousse, alouette mélodieuse et le bruant cannelle.

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin à Imbasa Lodge (ou similaire).

Jour 6 : Route vers les chutes d’Augrabies

Vous quitterez le lodge de bonne heure pour une (longue) journée de route vers votre prochaine destination, une merveille de la nature : les chutes d’Augrabies. Comptez 5h30 de trajet (sans les pauses), dont 4h30 jusqu’à la ville d’Upington, capitale de la province du Cap Nord.

Le Cap Nord est la province la plus grande mais aussi la moins peuplée d’Afrique du Sud.

Sur votre route aujourd’hui, vous traverserez les villes de :

Douglas fondée en 1848 par le révérend Isaac Hughes. Elle a été nommée d’après le général Sir Percy Douglas, lieutenant-gouverneur de la colonie du Cap. Près du confluent de la rivière Orange et de son principal affluent, la rivière Vaal, Douglas est une ville agricole comme beaucoup d’autres sur votre route. Les systèmes d’irrigation performants ont permis un développement rapide de l’agriculture et l’élevage dans ces régions pourtant arides. On y produit même du vin aux Duglas Wine Cellars.

Campbell et sa belle réserve naturelle d’aloés, une falaise au bord du plateau de Ghaap.

Groblershoop fondée en 1936 et nommée d’après un ancien ministre de l’Agriculture, est un centre agricole et administratif dans la vallée de la rivière Orange.

Kakamas dont le nom provient du mot Griqua signifiant « pâturage pauvre ». Aujourd’hui, le nom reflète mal une vallée fertile aux nombreux vignobles, champs de coton et de luzerne. La culture des raisins secs a commencé en 1960 et les raisins de table en 1980. Aujourd’hui, ils sont exportés dans le monde entier.

Vous arriverez à Augrabies Falls en milieu d’après-midi. Vous pénètrerez dans le parc avant la fermeture et vous installerez sur place pour 2 nuits.

Il vous sera possible de réserver une excursion guidée de nuit sur place (en supplément, minimum 4 personnes). Renseignement à l’accueil à votre arrivée.

Dîner libre (à votre charge) et nuit en bungalow [1] twin dans le parc des chutes d’Augrabies.

[1] Self-catering : pas de petit-déjeuner inclus

Jour 7 : Visite des chutes d’Augrabies

Vous passerez la journée à explorer le parc, sa faune et sa flore.

Le peuple Khoi nomma les chutes « Aukoerebis », signifiant lieu du grand bruit, se référant à cette cascade spectaculaire de 56m de haut. Le nom Augrabies a été donné par Hendrik Jakob Wikar en 1799.

La région est habitée par le peuple Nama qui, au fil des siècles, a réussi à s’adapter aux conditions difficiles de la région. Une expression traditionnelle de cette région est les huttes en forme de dôme faites de nattes de joncs connues sous le nom de « matjieshuise ». Ces maisons sont extrêmement bien adaptées au climat chaud de cette région : fraîches et bien ventilées en été et naturellement isolées en hiver (les tiges se dilatent en évitant les vents froids et la pluie).

Les animaux du parc peuvent survivre à des températures extrêmes (hautes et basses). Les petits animaux utilisent toute l’ombre disponible ainsi que les terriers, les crevasses rocheuses et les arbres tombés. Les types d’animaux qui ont effectué ces adaptations sont les mangoustes, les damans des rochers et l’oréotrague, souvent vu en couple. Les prédateurs du parc national d’Augrabies Falls sont le léopard, le chacal, le renard à oreilles de chauve-souris et le chat sauvage d’Afrique.

Dassie Nature Trail : Ce sentier de randonnée circulaire, autoguidé de 5 km, vous débute au camp, longe la gorge jusqu’à Arrow Point, puis se dirige vers Moonrock avant de retourner au camp. Des plans sont disponibles à la réception.

Dîner libre (à votre charge) et nuit en bungalow [2] twin dans le parc des chutes d’Augrabies.

[2] Self-catering : pas de petit déjeuner inclus

Jour 8 : Rencontre avec les ‡ Khomani San

Ce matin vous prendrez la route vers Upington. Vous ferez un arrêt sur place pour faire vos achats de nourriture pour les 3 prochains jours, ainsi que le plein d’essence. Il est indispensable d’avoir au moins 2l d’eau par jour et par personne. Une fois dans le parc du Kgalagadi, vous serez en complète autonomie (essence, eau et nourriture).

Vous continuez vers le nord et le désert du Kalahari. Vous arriverez en fin de matinée à Askham.

Vous aurez néanmoins la possibilité (pas de garantie) de faire le plein (essence et nourriture de base) au Askham Trading Post.

L’un des points forts d’une visite dans le désert du Kalahari est la possibilité de découvrir la culture San.

Vous avez donc rendez-vous dans les fermes de Witdraai au ‡ Khomani San Living Museum.

Sur place, vous pourrez participer à différentes activités et avoir un aperçu de la vie des San. Non seulement le musée génère des revenus pour les San, mais il aide également à maintenir les traditions et à susciter un sentiment de fierté chez les jeunes alors que les visiteurs du monde entier s’intéressent à leur culture et leur mode de vie traditionnel.

Les représentants San démontrent et décrivent leurs activités avec beaucoup de passion. Presque tous les programmes proposés sont interactifs, permettant aux visiteurs de participer et de tenter leur chance en tirant une flèche, en fabricant de l’artisanat et participant à des jeux traditionnels. Des promenades dans la nature à la découverte des plantes médicinales sont également proposées.

Vous pourrez faire une balade en « donkey-cart », cette charrette tirée par des ânes souvent utilisée dans les zones reculées comme une alternative au déplacement à pied et pour le transport de marchandises.

Les chants et danses traditionnels ont une signification sociale et spirituelle. Beaucoup de danses portent des noms d’animaux. Le plus souvent, les femmes chantent tandis que les hommes dansent autour du feu avec des ornements sonores à leur cheville.

De délicieux plats authentiques sont proposés à la cuisine de la tante Koera, située dans la ferme voisine d’Erin. Ils sont servis dans un restaurant en plein air. La nourriture est préparée au feu de bois ou dans une casserole traditionnelle à trois pattes, le potjie (prononcé « poï-ki »).

Le soir, vous pourrez peut-être assister à une séance de narration par les anciens autour du feu. La narration fait partie intégrante de leurs vies – à des fins de divertissement, d’enseignement des leçons de morale et de transmission de l’histoire et de la culture.

Dîner (inclus) et nuit sous hutte traditionnelle [3] San à Witdraai Bush Camp (ou similaire)

[3] Il est possible de dormir dans un hébergement plus « classique » si vous le souhaitez ; supplément applicable

Jour 9 : Safari dans le Parc Transfrontalier du Kgalagadi – Twee Rivieren rest camp

Vous pénètrerez de bonne heure (45 minutes de route) dans le Parc Transfrontalier de Kgalagadi (prononcé « ra-la-ra-di). Kgalagadi signifie « lieu de soif ». Celui-ci couvre une superficie totale de 35 500km² dont une partie au Botswana (73%) et l’autre en Afrique du Sud (27%). Aucune clôture ni frontière ne sépare les 2 parties du parc et celui-ci respecte les mouvements séculaires des peuples et de la faune nécessaires dans cet environnement aride.

Le paysage se compose de dunes de sable rouge, d’une végétation clairsemée, d’arbres et des lits des rivières asséchées Nossob et Auob. Les fleuves ne couleraient qu’environ une fois par siècle. Cependant, l’eau coule sous terre et donne vie aux graminées et aux acacias erioloba qui y poussent. Les rivières peuvent couler brièvement après de gros orages.

Le parc doit idéalement être visité durant les périodes « intermédiaires » où les températures sont plus agréables : septembre/octobre ou avril/mai. Hors de ces périodes, il y fait extrêmement chaud (novembre à mars) ou extrêmement froid (juin à août).

Vous pourrez passer la journée en safari dans le parc avant de vous installer dans votre cottage au camp de Twee Rivieren (disponible à partir de 14h).

Repas libres (à votre charge) et nuit en cottage twin à Twee Rivieren rest camp (ou similaire).

Jour 10 : Safari dans le Parc Transfrontalier du Kgalagadi – Kalahari Tented Camp

Vous quitterez le camp de Twee Rivieren de bonne heure, aux meilleures heures pour observer les félins en mouvement et notamment le lion et léopard.

Votre périple prendre la direction de votre prochain hébergement : le Kalahari Tented Camp situé à 3km du camp de Mata-Mata à la frontière avec la Namibie (115km).

Lorsque le parc national fut inauguré en 1931, les moyens de subsistance et la liberté de mouvement des derniers peuples autochtones d’Afrique du Sud furent réduits. Ils furent d’abord autorisés à continuer à vivre dans certaines zones du parc, avant d’être finalement expulsés de force dans les années 1930 sous le régime « pré-apartheid ».

Dans les années 90, les communautés ‡ Khomani San et Mier déposèrent des demandes de restitution de terres auprès du gouvernement. Après de longues négociations, environ 40 000ha furent transférés à la ‡ Khomani San Common Property Association. En 2002, l’accord sur la création du parc symbolique ! Ae! Hai Kalahari confia l’administration d’environ 58 000ha aux communautés ‡ Khomani San (28000ha) et Mier (30 000ha). Dans cet accord, la communauté obtint des droits touristiques préférentiels sur 80 000ha qui aboutirent à la construction du ! Xaus Lodge géré commercialement pour le compte des communautés locales.

Le parc abrite une faune abondante et variée. Des grands prédateurs de mammifères tels que lion, guépard, léopard et hyène. Des troupeaux migrateurs de grands herbivores tels que le gnou, le springbok, l’éland et le bubale rouge y vivent et s’y déplacent également de façon saisonnière assurant ainsi la subsistance des prédateurs.

Connaissez-vous le lion à crinière noir du Kalahari ? Bien qu’il s’agisse de la même espèce que le lion « classique », les recherches démontrent que celui-ci est plus résistant et attirant auprès des femelles. Plus la crinière est foncée, plus il semble attirer de femelles.

Repas libres (à votre charge) et nuit sous tente twin à Kalahari Tented camp (ou similaire).

Jour 11 : Route vers Ai Ais et le Fish River Canyon (Namibie)

Vous quitterez la parc et l’Afrique du Sud au poste frontière de Mata-Mata. Il vous faudra environ 6h pour rejoindre votre destination les sources chaudes d’Ai Ais.

Effectuez les formalités routières (paiement de la road tax) et d’immigration. Bienvenue en Namibie. Vous êtes désormais dans la région de ǁKaras.

Cette jeune démocratie compte 2.7 millions d’habitants, dont la moitié est Ovambo. Le nom du pays est dérivé du désert du Namib, le plus ancien désert du monde. Le nom Namib lui-même est d’origine Nama et signifie « endroit vaste ». Successivement colonie allemande (de 1884 à 1915) puis sud-africaine, le pays obtint son indépendance le 21 mars 1990.

La route C15 puis la C17 vous conduiront jusqu’à la ville de Keetmanshoop où vous pourrez faire une pause et également faire le plein d’essence.

Avant l’ère coloniale, la région était connue sous le nom de ǂNuǂgoaes ou Swartmodder, qui signifient tous deux “marais noir” et indiquaient la présence d’une source dans la région.

Le premier colon blanc, Guilliam Visagie, est arrivé ici en 1785. Puis en 1850 le clan Kharoǃoan, il s’y installa de façon permanente. En 1860, la Rhenish Missionary Society y fonda une mission pour christianiser la population locale. La ville fut renommée d’après le commerçant allemand et directeur de la missionnaire rhénane Johann Keetman qui a soutenu financièrement la mission bien qu’il n’ait jamais visité l’endroit lui-même.

Vous emprunterez ensuite la route B1 jusqu’à Grünau avant de bifurquer vers l’ouest sur la C10 jusqu’à Ai Ais (prononcé « aï-aïss »). / Ai- / Ais signifiant « eau brûlante » fait référence aux sources chaudes trouvées dans cette région.

Sur votre trajet, vous croiserez sans doute cette plante si emblématique de la Namibie, l’aloès géant carquois (kokerboom), Aloe dichotoma.

Cette plante est parfaitement adaptée aux zones désertiques et semi-désertiques, aux températures extrêmes et au sol infertile. Elle peut atteindre 3 à 5m de haut. L’arbre tire son nom du fait que les San utilisaient les branches molles pour faire des carquois pour leurs flèches. Les arbres fleurissent d’un jaune canari en hiver. Des nuées d’oiseaux et de sauterelles sont attirées par leur nectar, et les babouins déchirent les fleurs pour obtenir la liqueur sucrée. Les herbivores, dont la girafe, l’éland et le koudou, endommagent également les feuilles et les branches.

Vous arriverez en milieu d’après-midi à votre hébergement.

Votre hébergement propose des excursions faune et flore en 4×4 ou à pied (en supplément).

Un spa et des massages sont également à disposition sur place (en supplément). L’eau des sources a des vertus thérapeutiques pour les personnes souffrant de rhumatismes. Les bains thermaux et les piscines chauffées vous permettront de vous détendre après une longue journée de conduite.

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin avec vue sur la rivière à /Ai-/Ais Hot Springs Spa (ou similaire)

Jour 12 : Visite du Fish River Canyon (Namibie)

Aujourd’hui, vous aurez l’occasion d’aller admirer le 2ème plus grand canyon au monde : Fish River Canyon. Le point de vue de Hell’s Bend à 10km de Hobas se trouve à une heure de route vers le nord.

La rivière Fish est longue de 800km (la plus longue rivière de Namibie) et prend sa source dans les monts Naukluft. Après environ 200 km, la rivière se jette dans le barrage Hardap, plus grand réservoir d’eau du pays d’une superficie de 28 km².

Après avoir été retenue, la rivière Fish ne transporte pas d’eau en continu, seulement pendant la saison des pluies, la rivière peut se transformer en torrent. Pendant la saison sèche, des piscines sporadiques fournissent de l’eau à de nombreux animaux.

Le Fish River Canyon commence à Seeheim. Le canyon mesure 161km de long, 27km de large et jusqu’à 550m de profondeur. Le Fish River Canyon se termine à /Ai-/Ais et la rivière se jette ensuite dans la rivière Orange, frontière avec l’Afrique du Sud.

/Ai-/Ais est la partie namibienne du parc transfrontalier / Ai / Ais-Richtersveld qui couvre une surface de 5 920 km².

Vous pourrez ensuite profiter des sources chaudes et piscines de votre hébergement ou bien faire une excursion guidée (en 4×4 ou à pied).

Déjeuner libre (à votre charge).

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin avec vue sur la rivière à /Ai-/Ais Hot Springs Spa (ou similaire)

Jour 13 : Parc transfrontalier / Ai / Ais-Richtersveld

Ce matin, vous quitterez votre hébergement après le petit-déjeuner ou après une excursion supplémentaire (randonnée ou 4×4).

Vous n’aurez que 80km à parcourir vers votre prochaine destination sur les bords de la rivière Orange (Gariep).

Vous longerez le parc transfrontalier / Ai / Ais Richtersveld (ARTP) reconnu comme un haut lieu de la biodiversité possédant 1/3 des 10 000 plantes succulentes du monde. Le parc fut établi le 1er août 2013 suite à un protocole d’accord signé entre la Namibie et l’Afrique du Sud.

Deux arbres sont particulièrement associés à cette région : l’Aloe pillansii, et le Pachypodium namaquanum, que le peuple Namas vénère en tant qu’incarnation de ses ancêtres, mi-humain, mi-plante. Le parc transfrontalier / Ai / Ais-Richtersveld (ARTP) est l’un des derniers espaces préservant le mode de vie traditionnel du peuple Nama, le pastoralisme nomade. Le territoire sur lequel se trouve le parc appartient à la communauté et est géré par un conseil de gestion conjoint au nom de ces communautés.

Dans cette région, les précipitations annuelles sont comprises entre 50 et 100mm. La seule source d’eau permanente est la rivière Orange.

L’ARTP abrite 56 espèces de mammifères et plus de 190 espèces d’oiseaux.

Vous vous installerez dans votre chalet ayant vue sur la rivière Orange.

Déjeuner libre sur place (à votre charge).

Dans l’après-midi, vous pourrez participez aux activités proposées par votre hébergement (en suppléments) : rafting ou canoë sur la rivière, pêche à la mouche, ornithologie, randonnées, escalade, visite des villages etc.

Dîner (inclus) et nuit en chalet double/twin de luxe avec vue la rivière à Norotshama River Resort

Jour 14 : Namaqua National Park

Vous reprendrez la route de retour vers l’Afrique du Sud par le poste frontière de Noordoewer. Comptez 2h30 pour rejoindre le Parc National Namaqua.

Vous passerez à proximité de Springbok, où vous pourrez faire le plein d’essence et de nourriture pour les 2 prochains jours. En tant que baroudeur, vous aurez d’ores et déjà maîtriser l’art du braai (barbecue). Les 2 prochaines soirées seront propices à la pratique de cette tradition sud-africaine.

La région, le Namaqualand, est particulièrement belle durant la période de floraison (août/septembre) alors que des tapis de fleurs colorées recouvre ses grandes plaines d,.

Les nuits étoilées, les arbres carquois et les énormes affleurements de granit sont autant de merveilles qui vous attendent.

Durant l’après-midi, vous pourrez profiter de votre terrasse ou bien explorer les environs. Le parc abrite des springboks, oryx et bubales rouges. Il existe 2 chemins de randonnées à proximité du camp : Skilpad Walking Trail (5km) et Korhaan Walking Trail (3km).

Dîner libre (à votre charge) et nuit en chalet twin à Skilpad Rest Camp (ou similaire).

Jour 15 : Clanwilliam et Elands Bay

Votre prochaine destination est la capitale sud-africaine du rooibos : Clanwilliam. Comptez environ 3h de route à travers le Namaqualand. Le paysage change alors que vous approchez de la région du Cederberg. Le barrage de Clanwilliam a permis une large irrigation de la région.

Vous êtes désormais de retour dans la province du Cap Occidental et dans la vallée de la rivière Olifants.

Vous avez rendez-vous avec Charmaine sur le site de la ferme Skimmelberg pour une visite commentée de 2h.

Rooibos (Aspalathus linearis) signifie « buisson rouge » en afrikaans et fait partie de la famille des plantes Fabaceae. Cette une plante ne pousse que dans cette région d’Afrique du Sud. C’est une tisane aux propriétés antioxydantes et qui ne contient aucune caféine et un faible taux de tanin.

Vous découvrirez la plante qui sert à fabriquer le rooibos et le buchu (prononcé bou-rou), le processus de transformation et de conditionnement. La visite se terminera par une dégustation.

Les feuilles subissent une oxydation. Ce processus produit la couleur brun rougeâtre caractéristique du rooibos. Le rooibos “vert” non oxydé est également produit, mais le processus de production plus exigeant le rend plus cher que le rooibos traditionnel.

Pour déjeuner, vous pourrez opter pour une option simple, cozy et home made avec Nancy’s tea room.

Vous prendrez ensuite la route pour environ une heure en direction de la côte ouest et Eland’s Bay. Faites un arrêt à Spar pour votre braai de ce soir et le petit-déjeuner de demain. Vous ferez encore 25km le long de la côte en direction de Velddrif. Votre hébergement de ce soir est en pleine nature.

Les couchers de soleil sont magiques et vous pourrez profiter de votre terrasse privative pour déguster un apéritif et préparer votre braai.

Dîner libre (à votre charge) et nuit sous tente sur pilotis à West Coast Luxury Tents (ou similaire).

Jour 16 : Paternoster

Votre périple le long de la côte ouest continue avec un court trajet vers le joli village de Paternoster.

C’est l’un des plus anciens villages de la côte ouest, connu pour ses chalets de pêcheurs blanchis à la chaux. Le littoral de falaises déchiquetées et de rochers blancs en fait l’une des plus belles plages de la côte ouest d’Afrique du Sud.

La région regorge de vie marine et d’animaux sauvages intéressants à observer : baleines, dauphins, otaries et manchots ainsi que plus de 225 espèces d’oiseaux. Certains d’entre eux, comme les bécasseaux parcourent chaque année 15 000 km depuis la Russie jjusqu’à leurs lieux de reproduction.

Les activités sportives sont le kayak, le kitesurf, la plongée, le cerf-volant, la randonnée et pour les courageux – nager dans les eaux froides de la côte ouest !

Vous pourrez visiter la réserve naturelle de Cape Columbine, d’une superficie de 260 hectares. Le phare de Cape Columbine, construit en 1936, est le dernier phare à commande manuelle d’Afrique du Sud. La lumière projette un faisceau qui est visible à environ 50 km et qui est généralement le premier phare sud-africain vu par des navires venant d’Europe.

Pour votre dîner, vous pourrez opter pour le restaurant Gaaitjie et dîner les pieds (presque) dans l’eau, Voorstrandt et ses délicieux produits de la mer ou encore Noisy Oyster.

Dîner libre (à votre charge) et nuit en chambre double/twin B&B à Paternoster Dunes Boutique Guest House (ou similaire).

Jour 17 : Darling – Le Cap – Fin du voyage

Pour cette dernière journée de votre périple, vous passerez par la petite ville de Darling très dynamique en matière d’arts et de culture.

Ne manquez pas le musée dédié à Evita Se Peron, un artiste de cabaret à Darling. La ville accueille aussi un festival de music depuis 2006 et le célèbre festival des fleurs depuis 1915.

Les caves de Darling (Darling cellars) proposent, selon nous, des vins d’un excellent rapport qualité prix. Il est possible de faire une dégustation et d’acheter directement au vignoble.

Votre périple touche à sa fin. Il est temps de vous rendre à l’aéroport du Cap.

 Call Center: (+27) 65 675 5083
Total: 3,695.00€ From 3,695.00€ /person

info@africanhearttravel.com

    Other Tours