100% safari au Botswana

Lycaon
Daily Tour 11 jours & 10 nuits
Botswana Botswana

Résumé de l’itinéraire

Ce voyage 100% safari au Botswana s’adresse aux amateurs de faune sauvage Africaine qui souhaite explorer plusieurs régions du pays en consacrant leurs journées aux safaris.

Le voyage débute par 2 nuits au cœur du Delta de l’Okavango. Découvrez la magie des couchers de soleil sur l’eau et les balades en pirogue à travers les canaux. Une expérience inoubliable et une chance inouïe d’approcher la faune de très près, y compris les “big 5“.

Vous rejoindrez ensuite vos compagnons de safari (groupe de maximum 9 personnes) pour 6 jours à travers les paysages changeants du Botswana. Vos campements (2 nuits à la fois) seront installés par notre équipe locale, aucune participation n’est requise de votre part. Vous serez logés dans des tentes spacieuses et confortables avec 2 lits de camp et salle d’eau à l’arrière.

Cette partie du voyage est l’équilibre parfait entre aventure, détente et confort. Elle a des dates de départ fixes. Certains départs s’effectuent avec un traducteur francophone.

Vous commencerez par explorer la région de Khwai célèbre pour ses éléphants mâles visitant régulièrement les campements. Vous y aurez la possibilité d’effectuer des safaris de nuit et à pied.

Vous continuerez votre route vers le nord en direction de Savute. Les paysages asséchés des plaines de cette région sont favorables à l’observation de la faune. Les proies et prédateurs y sont généralement très nombreux.

La suite se passe au bord de la rivière Chobe, qui constitue la frontière naturelle entre le Botswana et la Namibie. Ses terres humides nourrissent des milliers éléphants ; la plus grande concentration au monde. Vous les observerez sans peine, lors d’une croisière magnifique, batifolant ou s’éclaboussant dans le fleuve.

Clou du séjour : les Chutes Victoria au Zimbabwe, l’un des sites naturels les plus mythiques au monde. Admirez ce rideau d’eau de plus de 1.7km de long depuis les sentiers du parc et depuis les airs lors d’un survol en hélicoptère (en supplément). Une étape incontournable pour tout voyageur en Afrique australe.

Votre aventure Africaine touche à sa fin. Vous pourrez envisager une extension vers l’Afrique du Sud ou la Namibie. Contactez-nous pour un devis gratuit info@africanhearttravel.com

À partir de 4 510€/personne – sur la base de 2 personnes


Sont inclus.e.s
  • Hébergements en chambre/tente double/twin
  • Équipement complet de camping
  • Pension complète (dîner jour 1 au petit-déjeuner jour 11) hors boissons
  • Transferts aériens et terrestre mentionnés au programme
  • Services d’un guide et assistant local Anglophones
  • Activités mentionnées au programme
  • Droits d’entrée dans les parcs et réserves
  • Prise en charge par nos équipes locale de votre arrivée (jour 1) à votre départ (jour 11)
  • Assurance Okavango Air Rescue (18$/personne)
  • E-carnet de voyage
  • Frais de dossier

Ne sont pas inclus.e.s
  • Vols internationaux
  • Entrée aux Chutes Victoria
  • Visas
  • Activités optionnelles aux Chutes de Victoria
  • Boissons (hors eau/thé/café)
  • Augmentation des frais d’entrée dans les parcs nationaux
  • Assurances annulation/santé/rapatriement
  • Dépenses personnelles
  • Pourboires.

Points forts

  • Voyage 100% safari en pension complète avec combiné en lodge et en safari mobile (en groupe)
  • Prise en main à votre arrivée par nos équipes locales – Zéro stress, just enjoy – jusqu’à votre départ
  • Découverte du Delta de l’Okavango à travers les canaux
  • Safari mobile sous tente dans les régions de Khwai, Savute et Chobe
  • Dernières étapes : les Chutes Victoria au Zimbabwe

Galerie photos “100% safari au Botswana”

Jour 1 : Arrivée au Botswana – Maun

près une escale de courte durée à Johannesburg, votre vol vers Maun (Botswana) vous attend en début d’après-midi.

Bienvenue au Botswana.

Paradis des amateurs de faune sauvage africaine, le Botswana est recouvert à 70% par le désert du Kalahari. Le nom Botswana est associé à son peuple majoritaire, les Tswana ; Bo-Tswana est la terre des Tswana.

A votre arrivée, vous effectuerez les formalités administratives puis serez conduits à votre hôtel par notre représentant local.

Maun est situé sur les rives de la rivière Thamalakane et compte environ 50 000 habitants. Le nom Maun est dérivé de la langue San et signifie « le lieu des roseaux ».

Profitez du reste de la journée pour vous reposer de votre long trajet jusqu’à Maun. L’aventure du safari vous attend demain avec un départ matinal (7h30) et la rencontre avec vos compagnons de safari.

Alternativement, vous pourrez participer à des activités optionnelles disponibles dans la région.

Le survol de 45 minutes au-dessus du Delta [1] est un incontournable. Vous aurez alors toute la mesure de la complexité et des ramifications de l’un des seuls deltas au monde à ne pas se jeter dans un océan ou une mer. Si vous êtes chanceux, vous pourrez peut-être observer vos premiers troupeaux d’éléphants ou de buffles. Seuls les plus grands animaux sont visibles depuis les airs.

Il est aussi possible de faire une croisière sur la rivière au coucher du soleil ou encore une visite culturelle pour découvrir la culture, les traditions et l’artisanat Tswana. Vous aurez aussi l’opportunité de goûter des plats traditionnels locaux.

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin à Mochaba crossings (ou similaire).

[1] À partir de 145 USD/personne

Jours 2 et 3 : Delta de l’Okavango

Après le petit-déjeuner, vous rejoindrez l’aéroport de Maun pour votre vol en direction du Delta de l’Okavango (+/-40 minutes).

À votre arrivée, vous serez transférés vers votre hébergement où vous séjournerez pour 2 nuits : Oddballs camp (ou similaire). L’Enclave se trouve sur une petite île juste à côté de la bordure sud-ouest de la célèbre Chief Island au cœur de l’Okavango et en bordure de la réserve de Moremi. Le camp est construit en totale harmonie avec son environnement et offre une vue imprenable sur les plaines inondables du Delta.

La période de votre voyage dans le Delta de l’Okavango influencera largement ce que vous ferez dans la brousse chaque jour, les animaux que vous aurez le plus de chance d’apercevoir et en fin de compte l’expérience globale de votre safari. Ainsi, le programme sera défini avec le manager du camp. Il comprendra dans tous les cas, 2 activités par jour.

Toutes les activités de safaris sont encadrées par un guide professionnel local qui partagera ses expériences et vous fera bénéficier de ses connaissances. Les safaris à pied dans le bush restent le moyen le plus authentique de découvrir la faune et la flore. Ces randonnées sont modulables en fonction de vos goûts et besoins. Vous pouvez aussi décider de passer toute la journée dans le bush, auquel cas un pique-nique vous sera proposé.

L’Okavango présente différentes facettes qui changent tout au long de l’année. En fonction de la météo, la région devient un vrai désert ou bien une série de lacs et canaux. Considérant l’emplacement de votre camp, cette influence est avérée. En quelques jours, une route sableuse à emprunter en 4×4 peut devenir un torrent d’eau d’une profondeur qui, pourrait transformer alors l’aventure en un safari en bateau.

Vous prendrez vos repas sur la terrasse surplombant les canaux du delta. Les amateurs d’ornithologie seront ravis ; le delta abrite plus de 500 espèces d’oiseaux.

Vous êtes également dans un paradis des pêcheurs : tilapia, poisson-tigre, poisson-chat etc.

Le célèbre tigerfish (Hydrocynus vittatus) est couramment observé dans les méandres du delta de l’Okavango. Il est de couleur argentée avec de fines rayures noires horizontales. Il a un corps allongé et une nageoire caudale rouge fourchue avec un bord noir.

Il tient son nom de sa réputation de chasseur hors pair. Grâce à une mâchoire contenant 16 dents tranchantes grâce auxquelles il peut saisir et hacher ses proies. Il est souvent comparé à son homologue sud-américain, le piranha.

Dîners et nuits à Oddballs Camp (ou similaire).

Jours 4 et 5 : Région de Khwai

Après le petit-déjeuner, vous vous envolerez vers la région de Khwai d’où vous rencontrerez notre équipe locale et vos compagnons de safari.

Vous découvrirez ensemble le cœur du Botswana pendant 6 jours. Votre guide ranger vous présentera le programme, le déroulera et vous donnera toutes les consignes à respecter durant vos safaris.

Une fois ce briefing de départ terminé, vous pourrez vous mettre en route vers votre premier campement dans la région de Khwai.

Si vous regardez une carte du Botswana sans connaître l’existence de Khwai, vous êtes sûrs de passer à côté. Coincée entre le Parc National du Chobe à l’est et la réserve Moremi au sud, la réserve de Khwai représente une destination passionnante pour les amateurs de faune sauvage. La rivière Khwai est la frontière naturelle avec la réserve Moremi.

Khwai étant à l’extérieur du parc, elle offre une liberté et une flexibilité dont on ne peut normalement profiter qu’en payant le prix fort pour une étiquette estampillée « concession privée ». Profitez-en pour aller voir de plus près la nature environnante, pour faire des safaris de nuit à la recherche d’espèces nocturnes et, avec un peu de préparation, pour partir à pied dans la réserve sur les traces d’animaux sauvages.

Votre campement sera installé par notre équipe locale ; aucune participation n’est requise de votre part. Chaque tente (3m x 3m) dispose de 2 lits de camps et d’une salle d’eau à l’arrière (accessible depuis la tente). Vos repas seront servis dans la « zone » commune au milieu de la nature. Les soirées autour du feu de camp seront l’occasion d’un partage d’expérience entre guides et campeurs.

L’attrait d’un safari privé est que vos jours sont flexibles et planifiés avec votre guide ranger selon vos préférences – pister et suivre les animaux dès l’aube ; rechercher des espèces d’oiseaux rares ou attendre près d’un point d’eau pour capturer la photographie du coucher du soleil parfait.

Une journée au camp commence habituellement au lever du soleil autour du feu de camp pour cette première tasse de thé ou de café et un petit-déjeuner léger. Vous partez dès que possible afin de suivre les traces fraîches laissées par les animaux – vous apercevrez peut-être des empreintes de lion fraîches devant le camp ou des traces d’un troupeau de buffles non loin.

En général, le matin, vous vous arrêtez pour un café et retournez au camp en fin de matinée. De retour, vous profitez d’un déjeuner ou d’un brunch, selon l’heure, et puis vous aurez du temps pour vous rafraîchir ou profiter de la traditionnelle sieste de safari « siesta time ». Vous vous réunissez pour le thé de l’après-midi et vous partez ensuite pour l’activité de l’après-midi, en explorant une nouvelle région ou en retournant là où vous aviez laissé les animaux le matin.

Pension complète et nuits sous tente.

Jours 6 et 7 : Région de Savute – Parc National Chobe

Poursuivant votre recherche de la faune africaine, vous vous rendrez ensuite dans la région plus sèche de Savute, où des éléphants mâles solitaires errent dans les plaines.

Votre campement sera démonté et transporté vers votre prochaine destination.

Savute est notamment connu pour ces prédateurs : lions, léopards, guépards, ou encore lycaons. Après avoir été asséché pendant ses 30 dernières années, le canal de Savute s’est lentement remis à couler. Le retour de l’eau a remodelé les paysages et permis à certaines espèces de parvenir à subsister à l’aridité, notamment les grands troupeaux d’éléphants et de buffles.

En ce qui concerne le Botswana, Savute enfreint toutes les règles : à la fois pour le comportement animal et pour les habitats. Ici, les lions chassent les éléphants, les léopards se mettent à la pêche, les prairies sont vastes et ouvertes et les collines rocheuses ponctuent le terrain plat.

La rivière Savute est une véritable énigme depuis des décennies. Pendant les années d’abondance, son marais s’est rempli d’eau, nourri par le canal de Savute. Celle-ci trace son chemin depuis l’Angola via une chaîne de rivières et de lagons puis se déverse dans le marais, faisant ainsi le bonheur d’immenses hordes d’éléphants, de gnous, de zèbres et de buffles.

Le buffle du Cap (Syncerus caffer caffer) est souvent appelé la « mafia » du règne animal en raison de son regard d’acier et de son comportement qui vous fait frémir sur votre siège. Ce sont les « agents de recouvrement » du bush, les types forts et silencieux qui n’aiment pas ceux qui interrompent leur routine quotidienne. Nous les appelons la « mafia », non seulement en raison de leur caractère fort, mais parce qu’ils ne pardonnent jamais et cherchent presque toujours à se venger.

Le buffle est en fait un nageur fantastique. Il nagera dans les eaux profondes pour trouver de meilleures zones de pâturage.

Il est le plus dangereux des cinq grands (big 5) car il tend une embuscade à ses agresseurs sans donner aucun avertissement.

Si vous voyez un buffle solitaire, c’est probablement un « dagga boy ». Ces buffles plus âgés se sont séparés de leur horde. Ils passent généralement leurs journées à se vautrer dans la boue (dagga signifie boue en isiZulu), seuls ou avec d’autres dagga boys.

Dans les années plus sèches, le canal diminue au point qu’il n’y reste que de petites piscines et il peut même totalement s’évaporer, laissant le marais sec. Il renvoie alors la faune sauvage aux points d’eau où la tension entre les animaux des plaines et les prédateurs se faire sentir.

Savute n’offre pas seulement un safari ; c’est également un régal pour les yeux. Des arbres squelettiques et blancs se dressent au-dessus de l’herbe verte et sous le ciel bleu, les couchers de soleil d’un rouge aveuglant qui répand ses reflets violets et orangés sur la brousse et des horizons infinis, qui disparaissent en un mirage vague à cause de la chaleur, vous y attendent.

Tous nos conseils pour des photos de couchers de soleil réussis, c’est à lire ici sur notre blog.

Vous journées seront consacrées à l’exploration de cette région. Votre campement sera installé au cœur d’une nature sauvage dans un lieu isolé où seul votre groupe pourra profiter d’un cadre exceptionnel.

Savute faisant partie du Parc National de Chobe, les safaris y sont limités à ceux en véhicule et durant la journée.

Pension complète et nuits sous tente.

Jours 8 et 9 : Parc National Chobe

Votre périple continue vers le nord jusqu’aux abords de la rivière Chobe, où le safari continuera dans les sentiers longeant la berge.

Le Parc National de Chobe couvre une surface de 10 700km² soit le 3ème plus grand parc du Botswana. Il fut créé en 1961, ouvert au public en 1964 pour acquérir son statut de Parc National en 1968 après l’indépendance.

La plaine inondable de Chobe attire une faune riche et il est courant d’y observer buffles, éléphants, zèbres, et autres herbivores. Cette population abondante de « proies » sous-entend à l’évidence que les prédateurs ne sont jamais loin.

Lors de la saison des pluies, la faune est moins concentrée sur les rives mais s’éparpille dans le Parc National de Chobe où l’eau abonde dans de nombreuses cuvettes éphémères. Cela permet à la végétation du bord de l’eau de se régénérer après avoir subi les assauts des très nombreux troupeaux pendant la saison sèche. Néanmoins, les belles forêts denses d’acajou, de teck et d’autres bois durs sont désormais largement réduites par la forte pression des éléphants.

Vous aurez la sensation d’être minuscule à côté des éléphants qui se promèneront juste à côté de votre véhicule.

Savez-vous qu’un éléphant adulte peut manger jusqu’à 280kg de nourriture par jour. Dans un environnement comme le Parc National Chose où l’eau abonde, les éléphants mangent à leur faim. Leur régime alimentaire est diversifié : herbe, feuilles, branches, fruits, tubercules, racines etc.

Les éléphants sont l’un des grands emblèmes du Botswana. Leur observation sera un moment fort de vos safaris. Ces pachydermes vivent en groupes de femelles pouvant compter jusqu’à 50 individus. La (ou les) matriarche(s) guide(nt) le troupeau dans ses activités quotidiennes. Il est dit que celles-ci ont une excellente mémoire et peuvent conduire leur troupeau, année après année, aux mêmes endroits.

Le spectacle de tous ces animaux venant boire et s’ébrouer sur les rives est époustouflant, surtout à la saison sèche (Mai à Octobre) où l’eau est si rare dès que l’on s’éloigne de la rivière.

Au-delà des immenses troupeaux d’éléphants, buffles et de zèbres et du grand nombre de prédateurs, le parc est également connu par la présence de quelques espèces rares d’antilopes comme l’hippotrague rouanne (Hippotragus equinus), l’hippotrague noir (Hippotragus niger), puku (Kobus vardonii), damalisque (Damaliscus lunatus), l’éland du cap (Taurotragus oryx) le cobe de lechwe (Kobus leche), le cobe à croissant (Kobus ellipsiprymnus) et le guib harnaché (Tragelaphus scriptus).

L’avifaune est aussi remarquable. Un grand nombre de guêpiers carmin y nichent en saison. Lors de la montée des eaux (après la saison des pluies) des spatules, des ibis, diverses espèces de cigognes, canards et autres oiseaux aquatiques affluent dans cette région.

Votre campement sera installé non loin de la rivière et vous pourrez profiter la nuit des « rires » des hippopotames.

Noter que les activités sont restreintes dans le Parc National conformément aux lois en vigueur : pas de circulation en dehors des routes tracées, pas de marches à pied et pas de safaris de nuit.

Jour 10 : Kasane – Victoria Falls (Zimbabwe)

Après le petit-déjeuner, vous rejoindrez l’embarcadère à Kasane après une croisière sur la rivière Chobe.

Durant cette croisière, vous aurez l’occasion d’observer et photographier la faune qu’il n’est pas toujours évident d’approcher sur quatre roues, notamment hippopotames et crocodiles.

Le crocodile du Nil (Crocodylus niloticus) a une longue queue et des mâchoires puissantes. Ses pattes arrière sont palmées pour nager. Il mesure jusqu’à 6,5m de long et pèse jusqu’à 1 tonne.

Il mange de plus gros animaux à mesure qu’il grandit. Les jeunes crocodiles mangent des insectes et des petits poissons, tandis que les crocodiles adultes peuvent se nourrir d’antilopes adultes (zèbres, gnous, impala etc.)

Il a été démontré que la force de morsure exercée par un crocodile adulte est d’environ 22 000 newton. C’est environ 15 fois la force de la morsure d’un rottweiler et 3 fois celle du grand requin blanc. Cependant, les muscles responsables de l’ouverture de la bouche sont eux très faibles.

Le safari en groupe prend officiellement fin à 12h.

Vous serez transférés vers les chutes Victoria au Zimbabwe. Il faudra compter une heure de route, sans le passage de frontière qui peut parfois prendre un peu de temps.

Vous vous installerez à votre hébergement en plein cœur de la petite ville de Victoria Falls, au Ilala Lodge (ou similaire).

Dans l’après-midi, un guide vous fera découvrir à pied le parc des chutes où la terre se divise et engloutit l’une des plus belles rivières d’Afrique, le Zambèze, créant ainsi la plus longue chute d’eau du monde.

Entre la Zambie et le Zimbabwe, le puissant fleuve plonge rageusement dans le vide sur une hauteur de 108 m et dans un fracas assourdissant.

Un séjour aux chutes Victoria n’est pas complet sans leur survol en hélicoptère (en supplément). C’est une expérience à couper le souffle à ne surtout pas rater ! Le nuage de brume visible des kilomètres à la ronde confère aux chutes leur nom local de « mosi-oa-tunya » (la fumée qui gronde).

En-haut des chutes, sur le Haut-Zambèze, les bateaux glissent sur l’eau tranquille au coucher du soleil. Vous en profiterez durant une croisière-dîner (inclus) sur le fleuve.

Nuit en chambre double/twin au Ilala Lodge (ou similaire).

Jour 11 : Chutes Victoria (Zimbabwe)

Ce matin, vous aurez tout le loisir de profiter d’une grasse matinée pour vous remettre des longues journées de safari et des nuits sous tente.

Alternativement, les amateurs de sensations fortes pourront s’adonner à une activité sportive très prisée ici : le rafting [1] sur le Zambèze.

Vous pourrez aussi décider d’aller faire quelques achats sur les marchés locaux. Les sculpteurs zimbabwéens sont très talentueux et reconnus. Cela étant dit, il faudra vous exercer à l’art de la négociation, car la concurrence est rude et chacun voudra vous vendre quelque chose.

Vous déjeunerez sur la terrasse de votre hôtel au calme. L’occasion de tirer le bilan de votre aventure africaine et de tout doucement sombrer dans la nostalgie…

Après déjeuner, vous pourrez décider de profiter de la piscine ou bien de participer à une activité optionnelle (en supplément), le saut à l’élastique ça vous tente ? Du pont reliant le Zimbabwe à la Zambie, le saut vous conduira 111m plus bas, à quelques centimètres du Zambèze.

Si vous avez opté pour le visa Kaza [2], vous pourrez passer l’après-midi en Zambie pour y découvrir un autre point de vue sur les chutes. Depuis la Zambie, vous aurez la possibilité d’accéder au bord des chutes sur l’île Livingstone. La vue est spectaculaire, personnes sujettes au vertige, s’abstenir !

Dîner (inclus) et nuit en chambre double/twin au Ilala Lodge (ou similaire).

[1] Seulement disponible à certaines périodes
[2] Visa combiné Zimbabwe/Zambie

Jour 12 : Chutes Victoria – FIN DU VOYAGE

Vous serez transférés vers l’aéroport des chutes Victoria pour votre vol de retour. Votre aventure africaine touche à sa fin.

Vous pourrez envisager une extension vers l’Afrique du Sud ou la Namibie. Contactez-nous pour un devis gratuit info@africanhearttravel.com

 Call Center: (+27) 65 675 5083
Total: 4,510.00€ From 4,510.00€ /person

info@africanhearttravel.com

    Other Tours