Informations pratiques Namibie

Informations générales sur la Namibie

Windhoek

825 615 km²

2.5 millions d’habitants appelés les namibiens

Windhoek (270 000), Rundu (58 000), Walvis Bay (52 000) et Oshakati (33 000).

La Namibie est à GMT + 2.

Décalage horaire avec la France :

  • D’avril à septembre = même heure
  • D’octobre à mars = 1 heure de plus en Namibie

La Namibie compte 24 langues indigènes et dialectes principaux, dont l’oshiwambo, le rukavango, l’otjiherero, le damara, le nama, le silozi, le khoisan et le setswana, et trois langues d’origine européenne, l’afrikaans, l’allemand et l’anglais.

Bien que l’anglais soit la langue officielle de la Namibie, seuls 2% des ménages l’utilisent comme langue principale. L’afrikaans reste la langue la plus répandue dans la lingua franca dans les quatre cinquièmes du sud de la Namibie.

La plupart des Namibiens parlent plusieurs langues au-delà de leur langue maternelle.

Les Namibiens sont d’origines ethniques diverses : 87.5% sont noirs, 6.5% métis et 6% blancs.

Les principaux groupes sont les Ovambo (50% de la population), Kavango, Herero, Himba, Damara, métis (Coloured et Rehoboth Baster), Namibiens blancs (Afrikaner, Allemand, Suédois, Britanniques et Portugais), Nama, Caprivian (Lozi), San et Tswana.

Les peuples Ovambo, Kavango et Caprivien occupent le nord du pays. Grâce à une bonne pluviométrie ils ont prospérés en tant que fermiers et éleveurs. Au cours des dernières décennies en raison de l’urbanisation, de l’industrialisation et de la demande de main-d’œuvre, la population du nord a fortement augmenté.

Jusqu’au début du 20ème siècle, ces ethnies avaient peu de contacts avec les Nama, Damara et Herero, qui se sont installés dans la partie centrale du pays.

La population blanche est essentiellement d’origine sud-africaine, britannique et allemande, avec quelques Portugais. Environ 60% des Blancs parlent afrikaans, 32% parlent allemand et 8% parlent anglais.

La religion en Namibie est dominée par le christianisme avec seulement 11% de la population non religieuse ou de confession alternative.

Le travail missionnaire au XIXe siècle a attiré de nombreux Namibiens vers le christianisme, en particulier le luthéranisme. Alors que la plupart des chrétiens namibiens sont luthériens, des chrétiens catholiques, méthodistes, anglicans, épiscopaux méthodistes africains et réformés néerlandais sont également représentés.

Chrétien 80% à 90% (au moins 50% luthérien) [11]

Croyances autochtones 10% à 20%

Namibia, Land of the Brave

République constitutionnelle semi-présidentielle à parti dominant unitaire

Hage Geingob

  • 1er janvier – Jour de l’an
  • 21 mars – Fête de l’indépendance de la Namibie
  • Week-end de Pâques d’avril – Vendredi saint et lundi de Pâques (les dates varient chaque année)
  • 1er mai – Journée internationale des travailleurs
  • 4 mai – Journée Cassinga
  • 21 mai – Jour de l’Ascension
  • 26 août – Fête des héros
  • 10 décembre – Journée des droits de l’homme
  • 25 décembre – Noël
  • 26 décembre – Fête de la famille

Police : 10111 – Urgences (pompiers et ambulances) : +264 61 21 1111 (Windhoek)

MVA Fund (accident de la route) : +264 289 7000 (appel gratuit)

Sociétés de transport sanitaire EMed-Rescue 24h/24 : 924 ou +264 61 411 600

 

Ambassade de Namibie en France

42 rue Boileau – 75016 Paris – Tél. : 01 44 17 32 65 – Email : info@embassyofnamibia.fr

Ambassade de France en Namibie

24 Willemien Street – PO BOX 20484 – Windhoek – Tél. : +264 61 27 67 00 – Email : cad.windhoek-amba@diplomatie.gouv.frhttps://na.ambafrance.org/

La Namibie est une destination qui se visite principalement entre mai et octobre.

Les mois d’hiver (mai à septembre) sont secs avec des températures journalières agréables mais des soirées et nuits fraîches à froides (les températures peuvent être négatives).

C’est la haute saison pour l’observation de la faune dans Etosha et autres réserves privées car l’eau se raréfie et les animaux convergent vers les points d’eau. Les températures sont généralement de 20° à 35° (en septembre/octobre) en journée. L’amplitude thermique peut être importante (3° le matin à 25° l’après-midi et 3° à nouveau vers 21h). Le ciel est quasi toujours bleu sauf sur la côte (Swakopmund). C’est la meilleure période pour l’observation astronomique.

Le mois de mai est un bon compromis car la fréquentation reste faible, les températures encore agréables et les tarifs sont classés hors saison.

Le mois de septembre est sans doute le meilleur mois pour visiter la Namibie. Les températures sont agréables, de 25 à 30°, sans risque de pluie. En revanche la fréquentation touristique est élevée. Il faut impérativement réserver vos hébergements 6 à 9 mois à l’avance pour cette période.

Les mois d’été (novembre à mars) connaissent des températures (très) élevées ; elles peuvent facilement dépasser les 40°. Au nord de la Namibie, c’est la saison des pluies avec des orages et averses en fin de journée. C’est la pleine période des oiseaux migrateurs, bébés antilopes mais aussi des moustiques… Les pluies peuvent aussi rendre certains lieux difficiles d’accès, y compris Etosha. Le centre et le sud du pays ne reçoivent que très peu de pluies.

Le mois de décembre est la période des vacances scolaires namibiennes et sud-africaines et la côte est prise d’assaut. Si vous souhaitez passer les fêtes de fin d’année en Namibie, faites-nous part de votre projet 9 à 12 mois à l’avance.

De France vers la Namibie, composez le 00 264 ou +264 suivi du numéro voulu (sans le zéro)

Du Namibie vers la France composez le 00 33 ou +33, suivi du numéro voulu (sans le zéro)

Il est possible d’acheter une carte SIM locale « Pay as you go » (MTC) dans tout ville de taille moyenne, à l’aéroport, en supermarchés et stations-services.

Il faut ensuite recharger votre compte avec du crédit de communication (airtime), en vente dans les supermarchés, stations-service et assez souvent dans la rue (demandez conseil à notre représentant local à votre arrivée).

Bien que le réseau soit quasiment présent dans l’ensemble du pays, certaines zones reculées en sont privées.

La plupart des hébergements offrent un accès (gratuit ou payant) à une connexion internet ADSL. Précisez-nous lors de votre réservation si vous avez besoin d’être joignable durant votre séjour en Namibie.

Dollar namibien (NAD), abrégé en N$

Les billets représentent les héros nationaux (recto) et des animaux (verso) et sont de : 10, 20, 50, 100 et 200 dollars namibiens.

Les pièces de monnaie sont : 0.05, 0.10 et 0.20 centimes et 1, 5 et 10 N$.

Le dollar namibien a la parité avec le rand sud-africain.

Taux de change en septembre 2020 :

1€ = 20 N$

1$ = 17 N$

1£ = 22,5 N$

1CAD = 12,9 N$

1CHF = 18,7 N$

La Namibie possède un système bancaire moderne calqué sur le modèle sud-africain avec un bon réseau de succursales et de distributeurs automatiques de billets. Toutes les principales cartes de crédit et de débit sont acceptées par la majorité des commerces, hôtels, restaurants etc.  La carte American Express est toutefois moins acceptée et il pourra s’avérer judicieux de disposer d’une seconde carte (Visa ou MasterCard) au cas où. Pensez à avoir toujours une petite somme en liquide dans le cas où les cartes bancaires ne seraient pas acceptées ou le terminal de paiement en panne (ça arrive souvent) ; c’est parfois le cas dans les stations-services.

Vous pouvez choisir de changer des devises étrangères en arrivant. Il est possible de le faire à l’aéroport de Windhoek dans un bureau de change sur présentation de votre passeport.

Vous pouvez également utiliser les distributeurs (ATM) présents dans l’ensemble du pays. En général vous pourrez retirer jusqu’à 3 000 N$ (environ 160€) par retrait. Il n’est toutefois pas nécessaire voire déconseiller de transporter de grosses sommes d’argent (risque de vol ou perte).

Les chèques de voyage « travellers cheques » ne se changent pas facilement, ils sont déconseillés.

La plupart des banques sont ouvertes de 8h30 à 15h30, du lundi au vendredi (certaines ouvrent le samedi matin, de 8h00 à 11h00).

Gardez à l’esprit que la plupart des salariés sont payés le 31 du mois ou le 1er du mois suivant ; les files d’attente aux distributeurs et à la banque peuvent être (très) longues à cette période

La Namibie est un pays à 95% désertique et semi-désertique ; l’eau y est donc extrêmement rare et précieuse. Vous êtes invités à être le plus économe possible en particulier dans les régions les plus arides (sud et centre de la Namibie).

Des restrictions d’eau peuvent être mises en place dans certaines zones si nécessaire. Cela limite la consommation d’eau quotidienne par personne à une certaine quantité.

Lorsque vous visiterez la Namibie, vous constaterez que la cuisine est très variée, associant les traditions germaniques et africaines.

Le bétail namibien vivant en pleine nature est exempt de résidus nocifs, d’hormones et d’antibiotiques. Amateurs de viande, vous serez aux anges. La venaison aussi est très populaire, en particulier l’autruche, le springbok et l’oryx.

La cuisine en plein air fait partie du mode de vie namibien. Le braai (barbecue) est un repas convivial à partager en famille ou entre amis, tout comme le potjie (prononcé « poï-ki »), un ragoût épicé de viande, de poulet et de poisson cuit dans une casserole en fonte à trois pieds sur un feu ouvert.

Ces plats sont très souvent accompagnés de pap (sorte de polenta à base de maïs). Les petits pains croustillants, appelés Brötchen, sont parfaits pour accompagner les différentes salades servies avec le braai.

Sur la côte, vous apprécierez de déguster les fruits de mer, le poisson frais tel que le maigre africain (Argyrosomus hololepidotus), le homard et les huîtres de Lüderitz.

Les collations comprennent des spécialités d’Afrique australe telles que le biltong (viande séchée épicée) et les droewors (saucisse séchée épicée) ainsi que le Landjäger, une saucisse fumée de bœuf, une tradition allemande.

En dessert, vous pourrez déguster les pâtisseries allemandes, notamment la Schwarzwälder (forêt noire) et l’Apfelstrudel (strudel aux pommes).

Les bières locales comme Windhoek Lager et Tafel Lager sont populaires tandis que des bières internationales sont également disponibles. La Namibie n’a pas une forte culture viticole, cependant, il y a deux vignobles notables, Kristall Kallerie près d’Omaruru et Neuras Wineries situés dans la partie sud du pays. Les excellents vins sud-africains sont facilement disponibles.

Bien que l’eau du robinet, dans les grandes villes, soit potable, par mesure de précaution contre les maux d’estomac, nous vous recommandons de boire de l’eau filtrée ou en bouteille. L’eau minérale en bouteille est facilement disponible dans les magasins, les hôtels et les restaurants.

Le voltage 220 V est différent en Namibie et est plus bas qu’en France (230 V), mais ceci ne pose pas de problème. Les fabricants ont tenu compte de la différence (tolérance). Vous pouvez donc utiliser tous vos appareils. En cas de doute, contrôlez-les. Les chargeurs de tablette, de portable, appareil photo, téléphone portable, brosse à dent électrique sont presque tous utilisable en Namibie. Ils comportent cette mention : ‘INPUT: 100-240V, 50/60 Hz’.

La plupart des établissements dispose de prises sud-africaines de type D faites de 3 fiches rondes formant un triangle. La prise sud-africaine a un format qui ne se trouve pas sur les adaptateurs dits “universels”. Mais vous n’aurez aucune difficulté à en acheter sur place (20 NAD environ).

Si vous êtes en situation de handicap, veuillez-nous en informer lors de votre réservation afin d’aménager le séjour en prenant en compte vos besoins personnels.

Il y a peu d’installations spécifiques pour les personnes à mobilité réduite. Cependant – avec un compagnon de voyage valide, les voyageurs en fauteuil roulant pourront découvrir la Namibie.

Les sentiers et les espaces publics sont parfois recouverts de goudron ou de béton et de nombreux bâtiments sont de plain-pied. African Heart Travel sélectionnera uniquement les établissements adaptés.

La location d’un 4×4 permettra le transport d’un fauteuil roulant. Et vous pourrez toujours compter sur l’amabilité du personnel pour vous aider dans vos déplacements.

Une majorité de Namibiens sont amicaux envers les membres de la communauté LGBT.

Plusieurs évènements LGBT ont lieu chaque année à Windhoek et Swakopmund depuis 2013.

Toutefois la loi, à l’heure actuelle, n’autorise ni le mariage homosexuel ni l’adoption. La discrimination fondée sur l’orientation sexuelle n’est pas interdite ou pénalisable en Namibie.

Nous recommandons d’éviter les manifestations explicites d’affection en public, quelle que soit votre orientation sexuelle.

Il est interdit de fumer dans les lieux publics depuis 2014 y compris les hôtels, les restaurants, les bureaux, les transports publics et les centres commerciaux.

Les cigarettes sont vendues en supermarchés et dans les stations-services.

Il est indispensable de consulter votre médecin traitant avant de partir en Namibie. Celui-ci évaluera la faisabilité du voyage basée sur votre état de santé général.

Consultez également éventuellement votre dentiste avant votre départ.

Pour les personnes de plus de 65 ans ou ayant des problèmes de santé existants (diabète, problèmes cardiaques, ALD etc.) un certificat médical pourra vous être demandé.

La longueur et la pénibilité des trajets en 4×4 sur les pistes namibiennes doivent être prises en compte pour les personnes fragiles du dos et/ou des cervicales.

Pensez à prévoir votre traitement habituel ou sur ordonnance dont vous pourriez avoir besoin durant votre séjour. Nous vous conseillons de conserver médicaments et ordonnance dans votre bagage à main dans un sachet transparent (pour les contrôles de sécurité à l’aéroport).

Lors de votre visite médicale, votre médecin ou clinique du voyage devra s’assurer que vos vaccins courants sont à jour.

Pour un voyage en Namibie, il peut être recommandé de faire les vaccins suivants : fièvre typhoïde et hépatites A et B.

Aucun vaccin n’est toutefois obligatoire pour visiter la Namibie, sauf celui contre la fièvre jaune si vous avez visité un pays où la maladie existe. Plus d’information sur le site de l’OMS.

La Namibie a un réseau de santé à l’image de son territoire… uniquement dans les grandes villes. En cas de besoin les services de santé privés doivent être privilégiés dans la mesure du possible.

Dans les petites villes et villes de taille moyenne, vous pourrez trouver un dispensaire souvent sous équipés, tant en personnel qu’en outils et matériels de soins.

Parfois on y trouve un cabinet médical privé avec un ou plusieurs médecins généralistes. Les consultations coûtent environ 500 N$ (25€) à 700 N$ (35€). Ils sont généralement ouverts du lundi au vendredi de 8h à 17h et parfois le weekend.

En ville, les services hospitaliers publics dans le contexte d’un voyage de tourisme doivent, au maximum, être évités. Préférez un hôpital ou une clinique privée qui sont de bonne qualité (soins, service, rapidité, propreté etc.) de type Medi-clinic.

Une consultation d’urgence coûte environ 800 N$ (40€) à 1 200 N$ (60€) en fonction des examens à pratiquer, allant jusqu’à plusieurs milliers de dollars namibiens en cas d’hospitalisation. Dans ce cas, une avance sur les frais vous sera alors demandée.

En cas d’urgence médical, contactez immédiatement votre service d’assurance voyage.

En cas de soucis de santé durant votre voyage, consultez le site du service public pour le remboursement de frais engagés.

Vous trouverez une pharmacie dans chaque ville de taille moyenne en Namibie. Il existe entre autres des chaînes de drugstores où vous trouverez de tout (médicaments, parapharmacie, nourriture, produits d’entretien etc.) comme Clicks ou Dischem. Sur place, une infirmière peut prodiguer des soins de base (pansements, test de glycémie, prise de tension etc.) pour une modique somme (2 ou 3€). Cela fonctionne en général sur la base du « premier arrivé, premier servi ».

Une petite trousse de premiers soins – Produit anti-moustiques, crème solaire, paracétamol… – est également indispensable afin que vous puissiez traiter vous-même les blessures ou les maux mineurs. Retrouvez nos conseils pour la préparation de votre valise, y compris la trousse de premiers secours.

Si vous portez des lentilles de contact, nous vous conseillons de vous munir de votre paire de lunettes de vue en cas d’irritation.

Signalez-nous par avance tout problème de santé connus (diabète, allergies alimentaires, ALD etc.).

 Le paludisme (ou malaria) est une maladie parasitaire transmise par les piqûres de moustiques. Il est présent dans la partie nord de la Namibie (régions situées au nord du parc d’Etosha, Etosha inclus), surtout durant l’été (novembre à mai) qui correspond à la saison des pluies.

Votre médecin, ou la clinique du voyage, vous fournira des informations sur les risques de paludisme et l’éventualité d’un traitement antipaludéen adapté. Rappelez-vous que la meilleure prévention est d’éviter d’être piqué. Au crépuscule, vaporisez du spray anti-moustique, et portez des pantalons et chemises/t-shirts à manches longues.

Pour plus d’informations :

  • Institut Pasteur (Tél : 01 45 86 30 14)- Consultez le site de l’institut Pasteur pour plus d’informations sur la prévention du paludisme ici et la fiche pays Namibie ici.
  • Centre de vaccination Air France (Tél : 01 41 56 66 00) pour les personnes résidant à Paris.
  • Plus d’informations sur les répulsifs anti-moustiques sur le site du ministère de la santé.

La Namibie a un taux de prévalence du VIH/SIDA élevé (1 adulte sur 8 est séropositif). Des pratiques sexuelles sans risque sont impératives. Les préservatifs sont disponibles en pharmacie, supermarchés et stations-services.

Lors d’un voyage en Namibie, il est d’usage de respecter des consignes de prudence, notamment dans les villes :

  • Faites attention à vos objets de valeur et si possible évitez de les montrer en public (ex : bijoux, téléphone portable, argent…)
  • Ne laissez personne vous aider à un distributeur (ATM)
  • Soyez attentifs à votre environnement et si vous remarquez quelque chose ou quelqu’un de suspect, faites appel aux autorités (police, agents de sécurité etc.)
  • Evitez les déplacements à pied, seul et de nuit
  • Dès que possible, laissez votre passeport en sécurité et ayez sur vous une photocopie.

Pour la conduite en Namibie, n’oubliez pas que le volant est à droite et que les véhicules circulent sur la voix de gauche (à l’inverse de la France) et suivez les consignes suivantes :

  • Ne jamais laisser d’objets apparents dans votre véhicule
  • Ne conduisez pas de nuit, ni en ville ni hors de ville.
  • Respectez les limites de vitesses (60km/h en ville, 80km/h sur les pistes, 100 à 120km/h sur les voies rapides). La plupart des loueurs de véhicule ont installé un système de « tracking » pour contrôler votre vitesse de conduite : en cas de non-respect des limitations de vitesse, l’assurance souscrite ne couvre plus les éventuels dommages.
  • Avant de partir, vérifiez toujours la vignette à l’avant gauche du véhicule ; Celle-ci doit être valable pour la durée totale de la location. Si ce n’est pas le cas, exigez la nouvelle vignette ou un autre véhicule.
  • Certaines zones désertiques ne sont pas couvertes par le réseau de téléphone mobile. Toutefois celui-ci est indispensable durant l’ensemble de votre voyage ; vous pourrez vous procurer une carte SIM à votre arrivée et utiliser votre application de navigation.
  • Les radars mobiles existent sur les grands axes (ex : B1, B4 etc.). Les amendes sont fréquentes. Il est interdit de payer (en liquide) une amende à un officier de police. Si celui/celle-ci vous le demande, refusez poliment. Demandez le reçu de l’amende et l’adresse du commissariat le plus proche auquel vous pourrez régler l’amende.
  • Attention aux animaux qui se promènent ou broutent aux bords des routes et qui peuvent dans certaines zones sortirent « de nulle part ». Il y a des panneaux qui vous indiquent ces zones (triangle rouge avec un dessin d’antilope, d’éléphant ou phacochère).
  • Il est indispensable de prévoir des réserves d’eau (10 litres par personne), de nourriture ainsi que des réserves de carburant et 2 roues de secours. Les stations-services sont parfois espacées de plusieurs centaines de kilomètres.

Retrouvez tous nos conseils pour conduire en Namibie sur notre blog.

Avant de planifier votre voyage, consultez le site de France diplomacie pour retrouver les conseils de l’Etat français sur la Namibie.

Lorsque vous parlez pour la première fois à quelqu’un, vous devez le saluer. Ainsi, par exemple, si vous souhaitez demander votre chemin, ne demandez pas simplement : « Où est la rue … », ce serait impoli. Au lieu de cela, vous aurez un meilleur accueil (et une meilleure chance de bons conseils) en disant :

Vous : « Bonjour »
Local : « Bonjour »
Vous : « Comment allez-vous ? »
Local : « Je vais bien, comment allez-vous ? »
Vous : « Je vais bien, merci. Savez-vous où est la rue … »

Restez toujours courtois et polis avec la population locale. Elever la voix et proférer des insultes est TRES mal vu. Dans n’importe quelle situation, le calme et le respect vous permettront de résoudre tous les problèmes.

Ne prenez pas de photos “à la sauvette” sans autorisation de la personne dont vous souhaitez faire le portrait. Après quelques négociations, cela est possible en général. Si la communication verbale n’est pas possible, la « langue des signes » convient parfaitement à cette question : il suffit de pointer votre appareil photo, de hausser les épaules et d’avoir l’air interrogateur. Vous ne devriez pas avoir à « rémunérer » la/les personnes photographiés mais le choix reste à votre discrétion. Ne photographiez jamais les bâtiments gouvernementaux, ponts, mines et postes frontières et autres sites similaires d’importance stratégique.

Si vous devez pénètre au cœur de l’une des magnifiques cultures namibiennes, suivez les instructions de votre guide local. Celui-ci vous donnera des conseils liés aux salutations, comportement à adopter, tenue vestimentaire etc.

Voyages en Namibie