L’histoire de la bande de Caprivi

Caprivi fut nommée ainsi d’après le chancelier allemand Leo von Caprivi, à l’origine de l’échange avec le Royaume-Uni en 1890, afin de donner à l’Allemagne un accès au fleuve Zambèze et à une route vers la côte est de l’Afrique, où se trouvait la colonie de l’Afrique de l’Est allemande (qui fait maintenant partie de la Tanzanie). La rivière s’est révélée par la suite non navigable et inaccessible à l’océan Indien en raison des chutes Victoria.

Suite à la défaite de l’Allemagne après la 1ère guerre mondiale, toutes ses colonies lui furent reprisent, y compris la Namibie (Afrique de l’ouest Allemande à l’époque). Elle fut donc confiée au Royaume-Uni et à son petit protégé local, l’Afrique du Sud. En 1976, l’administration sud-africaine a créé la patrie pseudo-indépendante du Caprivi oriental avec son propre drapeau, son propre hymne national et ses armoiries. Il est resté de facto sous le contrôle direct du gouvernement sud-africain à Pretoria jusqu’en 1980, date à laquelle son administration a été transférée à l’administration sud-africaine de Windhoek.

À la fin du 20e siècle, la bande de Caprivi attira l’attention lorsque la Namibie et le Botswana portèrent devant la Cour internationale de justice un différend de longue date concernant sa frontière sud et essentiellement sur le canal de la rivière Chobe. Cela était important car, selon la décision prise, une grande île (connue sous les noms de Kasikili ou Seddudu, désignée respectivement par la Namibie et le Botswana) tomberait sur le territoire national de l’un ou de l’autre. En décembre 1999, la Cour internationale de justice a décidé que le chenal principal, et donc la frontière internationale, se situait au nord de l’île, faisant ainsi de l’île une partie du Botswana.

En 2014, la bande de Caprivi a été renommée région du Zambèze.

Les habitants, la géographie et la faune de Caprivi

Les habitants de la bande de Caprivi parlent un certain nombre de langues africaines, principalement des membres de la famille bantoue, et des locuteurs de hukwe, une langue San située au nord-ouest de la bande (à la frontière avec l’Angola). Yei ‘ou’ Yeeyi ‘), Mbukushu, Gciriku (ou’ Dciriku ‘), Fwe, Totela et Subiya. Beaucoup parlent aussi l’anglais et certains afrikaans.

La région du Zambèze est également la seule région qui partage ses frontières avec 4 autres pays – l’Angola, le Botswana, la Zambie et le Zimbabwe, tous membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

La capitale régionale est la ville de Katima Mulilo, située sur le fleuve Zambèze. Rundu et Divundu sont de petites villes que vous traverserez sur votre route (la B8) à travers la bande de Caprivi

La bande de Caprivi est entourée de 4 rivières pérennes – Chobe, Kwando, Linyanti et le puissant Zambèze! Pendant des années, cette région était le domaine de l’armée sud-africaine – la faune en souffrait – mais les soldats étant partis depuis longtemps, les populations d’animaux sauvages se sont rétablies. Ces zones riveraines associent des forêts riveraines et de vastes zones humides, attirant plus de 600 espèces d’oiseaux, 4 des 5 plus grands (moins de rhinocéros) et 4 parcs nationaux : Bwabwata, Nkasa Rupara, Mudumu et Mahango. Près de 200 espèces de flore, arbustes, arbres et fruits complètent la faune et la géographie.

Où se loger dans la bande de Caprivi ?

  • Dans la région de Rundu

Hakusembe River Lodge se situe dans un cadre arboré, à quelques kilomètres de Rundu, au bord de la rivière Kavango. Le service est excellent et la croisière au coucher du soleil avec une coupe de champagne n’est à surtout pas manquer. Un éco musée vous permettra de découvrir l’artisanat local (poterie). Le lodge est constitué de 20 chalets. Comptez à partir de R 1 800 ppn.

Taranga Safari Lodge offre le confort dans un cadre agréable et simple. L’ambiance est rythmée par les lignes de pêches et les couchers de soleil. La piscine vous permettra de vous détendre après une longue journée. Comptez R 1 900 ppn (DB&B).

  • Dans la région de Divundu

Ngepi Camp est un grand classique des aventuriers découvrant la bande de Caprivi. L’ambiance « roots » avec les nombreux panneaux humoristiques à découvrir (leur slogan : get a life), le bard « made in Africa » et la piscine dans la rivière Kwando font de ce lieu un passage obligé de tout aventurier qui se respecte. Dormez dans l’un des chalets surplombant la rivière pour une expérience unique, rythmée aux sons des hippopotames la nuit venue. Comptez R 900 ppn (B&B)

Divava Okavango Resort and Spa offre 20 chalets aux bords de la rivière Kavango. Les activités sont nombreuses, si vous n’avez pas envie d’un spa ou de profiter de la piscine. Il est possible de faire un safari dans l’un des parcs à proximité, une croisière sur la rivière ou même vous rendre aux chutes de Popa. Comptez R 2 500 ppn (DB&B).

Riverdance Lodge est un petit lodge appartenant à un couple Belge venu s’installé en Namibie il y a quelques années. Si vous recherchez la simplicité, l’authenticité mais le tout dans un confont certain, voici le lieu parfait ; vos hôtes maîtrisent l’art de « mi casa e su casa ». Comptez R 1300ppn (DB&B).

  • Dans la région de Kongola

Nambwa Luxury Tented Lodge est un hébergement haut de gamme au rapport qualité/prix élevé. Le confort et l’attention aux détails associés à l’excellent service et à l’environnement du lodge, en font l’un de nos favoris dans cette région. Le dîner sur le « deck » sera un souvenir inoubliable de votre séjour, croyez-nous… même pour les moins romantiques d’entre vous. Comptez R 7 500ppn (pension complète).

Namushasha River Lodge est notre coup de cœur, nous le connaissons depuis plusieurs années (bientôt 10…). Tout y est réuni pour une expérience réussie : confort mais pas trop, service au top (Alfred Alfred Alfred), une vue magnifique sur la rivière, une végétation exceptionnelle et des activités superbes (ne pas rater la croisière dans les méandres de la rivière à travers les papyrus). Et en plus, le tarif est plus que raisonnable, comptez R 1 900ppn (B&B).

  • Dans la région de Katima Mulilo

Zambezi Mabula Lodge se situe au bord du Zambèze, que vous rejoignez pas bateau. Le lodge est moderne mais s’intègre dans son environnement naturel. C’est lieu idéal pour se détendre (il y a un spa sur place), profiter du coucher de soleil sur le fleuve et découvrir les nombreuses espèces d’oiseaux de la région. Comptez à partir de R 2 000/ppn

Caprivi Mutoya Lodge est accessible par bateau durant la saison des pluies et par la route le reste de l’année. Il est situé à quelques minutes du Zambère et offre un large choix d’activités auxquelles participer durant votre séjour : pêche, balade en mokoro (pirogue traditionnelle) ou visite culturelle des villages voisins. Le lodge offre 3 types d’hébergements (tentes et chalets). Comptez à partir de R 900 ppn pour un chalet.

Notre itinéraire “Pistes d’Afrique australe” vous conduit dans la bande de Caprivi.