Mozambique

Mozambique

2 Deal Offers

Perle de l’Afrique australe, le Mozambique est à découvrir dès maintenant. Certes ravagé par des années de guerre civile (1977-1992), le pays renaît de ses cendres et devient une destination qui devrait, sans tarder, figurer sur votre bucket list. Synonyme de plages de sable blanc, de fonds marins exceptionnels et de chambres avec vue sur mer, le Mozambique est votre destination balnéaire en Afrique australe. Bien loin du tourisme de masse de l’île Maurice ou encore de Zanzibar, le Mozambique est un diamant brut qui n’attend plus que vous.

Le pays se divise en deux au niveau du fleuve Zambèze (qui se jette à Chinde) : au nord ce sont des hauts plateaux, notamment à l’ouest, avec un sommet à 2 420m, le mont Namuli. Le sud, quant à lui, est plat jusqu’aux montagnes de Lebombo qui forment la frontière naturelle avec l’Afrique du Sud.

Le climat du Mozambique est tropical et se divise en 2 saisons : la saison sèche (avril à mi-octobre) et la saison des pluies (mi-octobre à mars). Il est important de noter aussi la saison des cyclones, qui frappe parfois le pays, entre décembre et mars. Le dernier en date, le cyclone Idai, en 2019, a fait plus de 1 000 morts dans le pays et causé 2.2 milliards de dollars de dégâts.

D’un point de vue historique, le Mozambique est une singularité en Afrique australe, ayant d’abord été habité – du 7ème au 11ème siècle – par des commerçants arabes dans la partie du nord du pays ; où le swahili était la langue des échanges. Le voyage de Vasco da Gama autour du Cap de Bonne-Espérance en 1498 marqua l’entrée des Portugais dans la société, le commerce, la politique de la région. Les Portugais ont pris le contrôle de Ilha de Mozambique et de la ville portuaire de Sofala au début du 16ème siècle. Cette occupation durera jusqu’en 1975, date à laquelle le pays obtint son indépendance. S’en suivirent 15 ans de guerre civile, qui fit près d’un million de morts. Filipe Nyusi est le président actuel, il est membre du parti FRELIMO. Il a été réélu en janvier 2019 pour un second (et dernier) mandat.

L’économie du pays se base sur les activités industrielles et minières (pétrochimie, gaz naturel, charbon, aluminium etc.) et l’agriculture extensive qui emploie une grande partie de la population. Le tourisme est aussi l’un des secteurs en plein boom depuis ces dernières années en toute logique. Son littoral offre de multiples possibilités d’excursions nautiques et notamment la plongée sur des sites extraordinaires. L’histoire et la culture ne sont pas en reste avec, entre autres, la découverte de la capitale, Maputo et plus au nord, Ilha de Mocambique. Le pays possède aussi des parcs nationaux où les big 5 peuvent être observés, notamment dans le Gorongosa.

Le Mozambique est un grand pays (801 500km²) avec une infrastructure routière réduite. Ainsi le pays ne se prête pas vraiment aux formules en auto-tour. Les distances entre les étapes sont importantes. Ainsi nous avons conçu des itinéraires qui se focalisent sur une seule partie du pays, soit le sud (de Maputo à Vilancus) soit le nord (Beira à Pemba). Vous serez transférés d’une étape à l’autre par un chauffeur local. A chaque hébergement, idéalement situé, aucun véhicule n’est nécessaire. Dans le cas contraire, des transferts seront organisés.

Pour les plus aventuriers d’entre vous, nous avons tout de même conçu un itinéraire qui combine Afrique du Sud et Mozambique, il est à découvrir ici.

La capitale, Maputo, a connu une récente transformation urbaine et s’impose désormais comme une capitale touristique au climat agréable tout au long de l’année, avec un taux de criminalité faible et des dizaines d’activités et excursions à faire. Vous atterrirez sans doute à Maputo si vous visitez le sud du Mozambique, avec des lignes régulières depuis Johannesburg. Douce entrée en matière vers l’exploration du reste du pays. Vous pourrez aisément y consacrer 2 jours, dont une avec un guide local (Francophone sur demande).

Votre première étape le long de l’océan Indien se fera dans les environs de Xai Xai (prononcé « chaill-chaill ») et Chidenguele. Cette région sauvage et pittoresque abrite une végétation luxuriante et offre aux visiteurs bien plus que ses plages : détendez-vous dans un hamac, cueillez des noix de coco et des avocats frais, faites du surf ou de la plongée en apnée dans le lagon ou du jet-ski. Vous pourrez passer ici 1 ou 2 nuits en direction de votre prochaine étape, plus au nord : Inhambane. Dès le 10ème siècle, Inhambane était le port le plus méridional utilisé par les Arabes pour le commerce d’esclaves. Prenez le temps d’explorer le mélange fascinant des cultures africaine, portugaise et musulmane.

Ici des plongeurs du monde entier affluent pour observer les raies Manta géantes, les requins baleines, les tortues et d’autres splendides créatures marines. Certainement le meilleur site de plongée au Mozambique ! La plage de Tofo plaira aux amateurs de farniente et bronzage.

Votre prochaine étape sera à Vilankulo, d’où vous pourrez arriver ou repartir depuis l’Afrique du Sud avec des vols réguliers. Vilankulo est connu comme la porte d’accès à l’archipel de Bazaruto, composé de 6 îles paradisiaques. Ici vous prendrez le temp de découvrir la douceur de vivre made in Mozambique : les boutres naviguent entre les îles, les pêcheurs viennent vendre leurs prises du jour aux hôtels… le temps s’arrête, place à la détente, pure et simple.

En continuant vers le nord, on trouve Beira, près de laquelle se trouve le Parc National Gorongosa. Couvrant une superficie de 337 000 hectares, il est le plus grand parc du Mozambique. Il est possible d’y observer 4 des big 5 (pas de rhinocéros ici) et bien d’autres espèces de mammifères et plus de 330 espèces d’oiseaux.

Initialement capitale du Mozambique pendant près de 400 ans avant que les Portugais ne l’installe à Lourenco Marques (aujourd’hui Maputo), Ilha de Mocambique est maintenant une destination de vacances populaire, mélangeant cultures et histoire.

Pemba est accessible depuis Johannesburg mais aussi Nairobi (Kenya) et Dar es Salaam (Tanzanie). A seulement 120km au nord, se trouve l’archipel de Quirimbas. Ces îles éloignées sont encore relativement intactes et les fonds marins sont un paradis pour les plongeurs. Les hébergements situés sur ces îles ne sont accessibles que par hélicoptère, en faisant des destinations relativement chères (à partir de 350€/nuit/personne).

Le lac Malawi est le 9ème plus grand lac du monde (29 600km²) et forme la frontière naturelle avec le Malawi. Des eaux cristallines et de nombreuses activités nautiques y sont disponibles (Stand-Up paddle, canoë, snorkeling, pêche etc.). Il faudra prendre un vol intérieur vers Lichinga pour vous y rendre. Il s’agit d’une région hors des circuits classiques et donc très agréable à découvrir si l’on recherche une expérience authentique, loin de l’agitation des plages de la côte.

Nous avons sélectionné nos partenaires locaux avec beaucoup d’attention. L’offre générale (hébergement et transport) étant réduite, nous avons pu établir des partenariats fiables et à long terme. Le Mozambique utilise le dollar américain comme monnaie pour les transactions touristiques. Tout comme les autres pays dans le même cas, cela fait augmenter le budget. Néanmoins, si vous n’êtes pas à la recherche du grand luxe mais plutôt de l’authenticité et du charme local, nous avons de nombreux établissements, types lodges, boutique hôtel et guest house offrant un excellent rapport qualité-prix.

Pourquoi visiter le Mozambique ?

Carte du MozambiqueLa première chose qui vient à l’esprit quand on pense au Mozambique, ce sont bien sûr ses plages de sable blanc s’étendant à l’infini. Le pays bénéficie de 2 500km de côte sur l’océan Indien. Des fonds marins exceptionnels avec des espèces de poissons à profusion, tortues, raies, requins, dauphins, baleines etc. Le Mozambique abrite plusieurs sites de plongée de renommée internationale.

Au-delà de ses plages paradisiaques, le Mozambique est aussi terre de diversité avec une population de 29 millions d’habitants aux multiples facettes, un melting-pot coloré comme seule l’Afrique sait nous en offrir.

L’influence arabe se fait sentir plus au nord où quelques vestiges témoignent de ce passé et notamment à Isla de Mozambique. L’influence portugaise est visible à travers la langue parlée par environ 50% de la population, (il y a 13 langues officielles au Mozambique), mais aussi certains sites historiques, notamment à Maputo. Bien sûr, un tel mélange ne pouvait conduire qu’à une gastronomie haute en couleurs et saveurs.

Retrouvez tous nos conseils pour bien préparer votre voyage et informations pratiques sur le Mozambique. Consultez les dernières actualités du pays sur le site du tourisme du Mozambique.

Tour to Mozambique Find More

Le nord du Mozambique

11 jours & 10 nuits
0 Review

A partir de

5,730.00€

Départ

Mozambique

Le sud du Mozambique

11 jours & 10 nuits
0 Review

A partir de

3,360.00€

Départ

Mozambique