Divers

Challenges d'Afrique du Sud

Le guide de survie d’un voyage en Afrique du Sud

Lors de votre prochain voyage en Afrique du Sud, vous pourriez bien rencontrer certains des challenges ci-dessous. Pour vous aider à préparer votre voyage et mieux aborder ces défis, African Heart Travel a listé les 5 grands défis d’un voyage en Afrique du Sud dans le guide de survie ci-dessous : 

Délestage (ou loadshedding

En Afrique du Sud, l’énergie est une ressource vitale qui doit être gérée efficacement. Afin de réduire la pression sur le système central électrique, Eskom, la principale entreprise en charge a mis en place une stratégie. Il s’agit de couper occasionnellement l’alimentation de certaines zones. Cela signifie qu’il peut y avoir des périodes allant jusqu’à 2,5 heures pendant lesquelles vous pouvez être sans électricité. Ne vous inquiétez pas, le courant reviendra après la période terminée. Lorsque vous êtes en Afrique du Sud, demandez toujours à vos hôtes local si vous subirez un délestage pendant cette période. Alternativement, il existe quelques applications mobiles que vous pouvez télécharger pour suivre les événements de délestage à travers le pays ou bien encore consulter le calendrier de délestage sur le site d’Eskom.

Les nids-de-poule (ou potholes)

Les nids-de-poule en Afrique du Sud sont un problème ancien lié au vieillissement des infrastructures de l’Afrique du Sud. Rien qu’à Johannesburg, une moyenne de 1 000 nids de poule sont signalés par semaine. Lorsque vous conduisez, en particulier la nuit lorsque la visibilité est réduite, soyez prudent car vous ne savez jamais quand vous pourriez rencontrer un nid-de-poule. Dans certaines régions reculées du pays, les nids-de-poule sont si profonds qu’ils peuvent causer une crevaison. 

Restrictions d’eau 

En 2018, Le Cap a connu de graves pénuries d’eau qui ont entraîné des restrictions plus strict de l’utilisation de l’eau. Afin d’éviter les soi-disant le jour zéro des mesures ont été mises en place. Par conséquent, lors de votre visite en Afrique du Sud, gardez à l’esprit qu’ici (et ailleurs) l’eau est rare et, en tant que telle, vous devez faire attention lorsque vous faites couler le robinet et que vous utilisez de l’eau. Si la région devait être à nouveau en situation critique, des politiques plus strictes seront mises en œuvre, ce qui signifiera qu’une limite de 25 litres par personne et par jour sera mise en œuvre. Le niveau 6 étant le niveau le plus élevé et le niveau 1 étant le plus laxiste des niveaux. Nos conseils pour voyager écolo, c’est par ici.

Le “système est en panne” (ou the system is down)

C’est une déclaration que vous êtes susceptible de rencontrer lors de votre voyage en Afrique du Sud ; que ce soit dans un lieu officiel comme à une frontière ou au supermarché local. Ceci s’applique aux ordinateurs (par ex. lorsque vous devez acheter du crédit de téléphone ou encore acheter des billets pour une excursion) mais aussi avec les terminaux bancaires et tout autre objet connectés. Ces pannes peuvent durer plusieurs heures voire jours. Si vous présentez à un.e opérateur/opératrice qui vous annonce que the system is down… préparez à revenir le lendemain!

Les accents d’Afrique du Sud

Lorsque vous atterrissez pour la première fois en Afrique du Sud, vous avez peut-être du mal à comprendre les habitants et leurs accents. Gardez à l’esprit que l’anglais est la langue maternelle de seulement 3% de la population du pays. C’est la langue des affaires, de l’éducation et de toutes les affaires gouvernementales, mais c’est la deuxième ou la troisième langue de tout le monde. Cela étant dit, vous entendrez une variété d’accents lorsque vous commencerez à voyager à travers la nation arc-en-ciel!

Ne soyez pas inquiets, l’équipe d’African Heart Travel fournis à tous ses clients un carnet de voyage détaillé avec tous les conseils précieux pour un voyage en Afrique du Sud dans les meilleurs conditions.

 

argent voyage

Où partir en fonction de votre budget ?

Des idées, des rêves, des conseils c’est bien, mais souvent le défi majeur d’un voyage reste le budget que l’on peut lui allouer.

African Heart Travel travaille avec tous les budgets : du plus bas (raisonnable) au plus haut. Nous ne faisons pas de différence et tâchons de vous donner le meilleur service dans les deux cas.

Lors de notre premier échange, la question du budget, sera abordée afin de mieux cerner les possibilités par rapport à vos attentes.

Que dois-je inclure dans mon budget ?

La somme maximum que vous aurez décidé de nous confier dans l’élaboration de ce projet n’inclura pas votre vol vers la destination.

En 2021, African Heart Travel étudiera la possibilité d’effectuer des réservations de vols internationaux. Nous vous tiendrons informés. 

En revanche, nous pouvons inclure les vols locaux, y compris entre les différents pays d’Afrique australe. Nous ne travaillons qu’avec les grandes compagnies nationales (British Airways, South African Airways, Airlink et Air Botswana).

De manière générale, le budget devra permettre de vous loger et vous déplacer sur place. Si vous souhaitez être en demi-pension ou pension complète alors votre budget devra le prendre en compte, la formule de base étant du B&B (sauf pour les lodges où vous ferez vos safaris).

Nous avons des contrats avec les loueurs de voiture (classique et 4×4) sur l’ensemble de nos destinations.

Si vous souhaitez les services d’un ou plusieurs guides, il faudra ajuster votre budget en conséquence. Gardez en mémoire qu’un guide doit être rémunéré, logé et nourri s’il doit se déplacer sur plusieurs jours avec vous.

Les assurances, pourboires, dépenses personnelles et activités optionnelles ne sont pas incluses au devis.

Budget entre 1 000 et 1 500€ par personne (sur la base de 2 personnes – chambre double/twin)

Il s’agit du budget minimum qu’African Heart Travel, en tant qu’organisateur de voyage, pourra accepter de traiter.

Quelques destinations pour ce budget ?

  • L’Afrique du Sud: 10 jours en chambre d’hôte standard B&B avec une voiture de location type VW Polo. Parc Kruger, Blyde River Canyon, Swaziland, Kwa-Zulu Natal (St Lucia et la réserve de Hluhluwe uMfolozi).
  • La Namibie: 8 jours en 4×4 avec tentes sur le toit pour 4 personnes. Le désert du Namib (Sesriem), la côte (Swakopmund), le Damaraland et safaris dans Etosha.
  • Le Mozambique: 7 jours en chambre d’hôte standard B&B dans la région de Maputo.
  • Une extension au Botswana et Zimbabwe: 2 jours à Victoria Falls puis 2 jours à Kasane (rivière Chobe) en chambre d’hôte B&B et transferts. Découvrez l’itinéraire ici.

Nos itinéraires dans cette gamme de budget : Safari en famille en Afrique du sud

Budget entre 1 501 et 2 000 par personne (sur la base de 2 personnes – chambre double/twin)

Quelques destinations pour ce budget ?

  • L’Afrique du Sud: 13 jours en chambre d’hôte standard B&B avec une voiture de location type VW Polo. Parc Kruger, Blyde River Canyon, Swaziland, Kwa-Zulu Natal (St Lucia et la réserve de Hluhluwe uMfolozi) puis le Cap.
  • La Namibie: 10 jours en 4×4 avec tentes sur le toit. Le désert du Namib (Sesriem), la côte (Swakopmund), le Damaraland et safaris dans Etosha.
  • Un combiné Afrique du Sud et Mozambique: 3 jours de safaris dans le parc Kruger puis 5 jours dans la région de Maputo en chambre d’hôte standard B&B avec une voiture de location type VW Polo

Nos itinéraires dans cette gamme de budget : L’Afrique du Sud d’est en ouest et Bivouac en Namibie

Budget entre 2 001 et 2 500€ par personne (sur la base de 2 personnes – chambre double/twin)

Quelques destinations pour ce budget ?

  • L’Afrique du Sud: 15 jours en chambre d’hôte confort B&B avec une voiture de location type VW Polo. Parc Kruger, Blyde River Canyon, Swaziland, Kwa-Zulu Natal (St Lucia et la réserve de Hluhluwe uMfolozi) puis le Cap et sa région.
  • Le Botswana: 7 jours en pension complète – safari mobile en groupe (maximum 12 personnes) sous tente dans la réserve de Moremi et le parc national Chobe
  • La Namibie: 12 jours en 4×4 avec tentes sur le toit et quelques nuits en lodges. Le désert du Namib (Sesriem), la côte (Swakopmund), le Damaraland, Palmwag, safaris dans Etosha et le parc du Waterberg.
  • Le Mozambique: 8 jours dans le sud du Mozambique en chambre d’hôte standard B&B avec une voiture de location type VW Polo : région de Maputo et Xai Xai
  • Le Zimbabwe: extension de 3 jours aux Chutes Victoria ou Parc National Hwange ou Lac Kariba ou Parc National Matobo Hills

Nos itinéraires dans cette gamme de budget : Le Cap entre amis et L’Afrique du Sud en hébergements francophones

Budget entre 2 501 et 3 000€ par personne (sur la base de 2 personnes – chambre double/twin)

  • L’Afrique du Sud: 14 jours en chambre d’hôte confort B&B avec voiture de location type VW Polo. Parc Kruger, 2 nuits en pension complète en réserve privée, Blyde River Canyon, Swaziland, Kwa-Zulu Natal (St Lucia et la réserve de Hluhluwe uMfolozi) puis le Cap et sa région.
  • Le Botswana: 7 jours en pension complète – safari mobile en groupe (maximum 12 personnes) sous tente dans la réserve de Moremi, le parc national Chobe + 2 nuits aux Chutes Victoria (Zimbabwe) en chambre d’hôte B&B.
  • La Namibie: 12 jours en 4×4 en chambre double/twin B&B avec location de 4×4. Fish River Canyon, désert du Namib (Sesriem), la côte (Swakopmund), le Damaraland et safaris dans Etosha.
  • Le Mozambique: 10 jours dans le sud du Mozambique en chambre d’hôte standard B&B avec voiture de location type VW Polo : Maputo, Xai Xai, Inhambane et Tofo Beach
  • Le Zimbabwe: 2 jours aux Chutes Victoria puis 3 jours dans le parc Hwange (en pension complète avec transferts) – hors saison haute (juin à décembre)

Nos itinéraires dans cette gamme de budget : Randonnées et safaris en Afrique du sud, Le grand sud namibien ou Entre déserts et canyons

Budget entre 3 001 et 4 000€ par personne (sur la base de 2 personnes – chambre double/twin)

  • L’Afrique du Sud:  18 jours en chambre d’hôte confort B&B avec une voiture de location type Ford Focus. 4 jours au Cap, route des vins et des jardins jusqu’à Port Elizabeth. Durban, Kwa-Zulu Natal (St Lucia, la réserve de Hluhluwe uMfolozi et 2 nuits en réserve privée) puis Swaziland, Blyde River Canyon et le parc Kruger.
  • Le Botswana: 11 jours incluant 2 jours à Victoria Falls puis 100% safari – notre bestseller au Botswana est à découvrir ici (meilleur du Botswana). Si vous souhaitez un voyage privé à 4 hors des sentiers battus, pourquoi ne pas opter pour notre Safari dans le Kalahari sur la route de la migration des zèbres ; à découvrir ici.
  • La Namibie:  21 jours en 4×4 avec tentes sur le toit et quelques nuits en lodges. Safaris dans Etosha, rencontres avec les Himbas, Damaraland, la côte (Swakopmund), le désert du Namib (Sesriem), Fish River Canyon et le désert du Kalahari. L’itinéraire complet est à découvrir ici.
  • Le Mozambique: 11 jours en chambre d’hôte confort B&B avec transferts inclus : Maputo, Chidenguele, Inhambane – plage de Tofo et Vilankulo.
  • Combiné Afrique du Sud + Namibie: Afrique du sud : déserts et safaris
  • Combiné Botswana + Zimbabwe: notre bestseller pour les voyageurs “pressés” : 2 nuits aux chutes Victoria, 2 nuits à Chobe et 2 nuits dans le delta de l’Okavango. Notre itinéraire Entre 3 rivières.
  • Combiné Afrique du Sud + Mozambique: 14 jours en chambre d’hôte confort B&B avec une voiture de location type Ford EcoSport SUV : KwaZulu-Natal, Kosi Bay, Maputo et safaris dans le parc Kruger : Safaris terre et mer

Nos itinéraires dans cette gamme de budget : Le Meilleur du Botswana, Namibie (aventures au nord), Mozambique (le sud du Mozambique),

Budget entre 4 001 et 5 000€ par personne (sur la base de 2 personnes – chambre double/twin)

  • L’Afrique du Sud: 18 jours en chambre d’hôte supérieure B&B avec une voiture de location type Toyota Corolla. Johannesburg (avec guide Francophone), Blyde River Canyon, Parc Kruger, 3 nuits en pension complète en réserve privée, Swaziland, Kwa-Zulu Natal (St Lucia et la réserve de Hluhluwe uMfolozi) puis le Cap et sa région (avec guide Francophone).
  • Le Botswana: 11 jours en pension complète – safari mobile en groupe (maximum 8 personnes) : Delta de l’Okavango (en lodge), Réserve de Moremi, Parc National Chobe et 2 nuits aux Chutes Victoria, c’est 100% au Botswana.
  • Combiné Namibie et Botswana: Swakopmund, Damaraland, Safaris dans Etosha, Bande de Caprivi, Parc National Chobe et Chutes Victoria sur les pistes d’Afrique australe.
  • Le Zimbabwe: 2 nuits aux Chutes Victoria, 3 nuits dans le Parc National Hwange et 2 nuits dans le parc National Mana Pools – Pension complète et transferts inclus

Nos itinéraires dans cette gamme de budget : Safari en famille au Zimbabwe, Rencontres sud-africaines, Combiné (Le Cap, Sabi Sands et VFA),

Budget entre 5 001 et 6 000€ par personne (sur la base de 2 personnes – chambre double/twin)

  • Le Botswana: Victoria Falls, Chobe puis 6 jours de safaris en groupe sous tente dans la réserve de Moremi et le Delta de l’Okavango. L’itinéraire complet à découvrir à ici
  • La Namibie:  16 jours en 4×4 en chambres d’hôte et lodges B&B. Le désert du Kalahari, Fish River Canyon, désert du Namib (Sesriem), la côte (Swakopmund), Damaraland, Palmwag, safaris dans Etosha et le parc du Waterberg.
  • Le Mozambique: 11 jours en pension complète (hors activités) avec transferts dans le nord du Mozambique : Ilha de Mocambique, Nuarro Lodge et l’archipel des Quirimbas
  • Le Zimbabwe
  • Combiné Le Cap, safari et plages : Notre bestseller – 4 jours au Cap (avec guide Francophone), 3 jours de safari en réserve privée et 5 jours à Vilankulo (Mozambique)

Nos itinéraires dans cette gamme de budget :

Botswana (Magie du Botswana), Perles d’Afrique australe (combiné Le Cap, Namib, Chobe et VFA)

Budget supérieur à 6 000€ par personne (sur la base de 2 personnes – chambre double/twin)

  • L’Afrique du Sud:  14 jours en chambre d’hôte supérieure B&B avec transferts inclus. 4 nuits en réserve privée, Blyde River Canyon, Le Cap et la route des vins (avec guide Francophone) + 2 nuits aux Chutes Victoria et 2 nuits à Kasane (Chobe) en pension complète.
  • Le Botswana: Notre voyage de noce au Botswana est un condensé de luxe dans les meilleurs lieux d’Afrique australe : le delta de l’Okavango, Chobe et les Chutes Victoria.
  • La Namibie:  Notre voyage de noce en Namibie est à découvrir ici et notre voyage en avion-taxi à travers la Namibie est ici
  • Le Zimbabwe: Chutes Victoria, Parc National Hwange, Lac Kariba et Parc National Mana Pools – pension complète avec transferts : le meilleur du Zimbabwe

Nos itinéraires dans cette gamme de budget :

Botswana (Désert et Delta), Zimbabwbe (Le grand Zimbabwe), Namibie en avion-taxi

globe terrestre

Où partir en fonction de la période de l’année ?

L’Afrique australe se visite à tout moment de l’année. Néanmoins, certaines périodes sont plus propices à certaines régions. Sans émettre de jugement de valeur, il est bon de connaître les caractéristiques climatiques, entre autres, des régions d’Afrique australe que vous allez visiter afin de déterminer où partir en fonction de la période de l’année ?

De manière générale, en se concentrant sur la partie « safari » d’un voyage en Afrique australe, on peut diviser l’année en deux saisons principales :

  • Saison sèche (mai à octobre) : favorable aux safaris (végétation faible, rareté de l’eau = concentration de la faune)
  • Saison des pluies (novembre à mars) : moins favorable aux safaris (végétation dense, sources d’eau multiples = dispersion de la faune) sauf pour voir les bébés et les oiseaux migrateurs.

Retrouvez la météo en direct pour découvrir le temps à l’autre bout du monde, en Afrique!

L’été australe – la saison des pluies : Décembre – Janvier – Février

  • Afrique du Sud

Les vacances scolaires d’été ont lieu entre le 15 décembre et le 15 janvier. Cette période très chargée est, selon nous, à éviter. Sauf bien sûr si vous souhaitez faire un voyage pour fêter Noël et/ou le Nouvel An dans le pays. Sachez que cette période est aussi la plus chère de l’année et la plupart des hôtels pratiquent des tarifs plus élevés pouvant aller jusqu’à 60% de plus qu’en saison basse.

Pour la partie est du pays (région du Kwa-Zulu Natal, Swaziland, Parc Kruger) c’est la saison des pluies. Cela signifie des températures élevées avec des risques d’orages et d’averses et une recrudescence des moustiques. La végétation se régénère ce qui, d’un point de vue de safariste, peut rendre difficile l’observation de la faune sauvage. En revanche, c’est la période des naissances pour les herbivores ainsi que l’arrivée des oiseaux migrateurs (fin novembre).

Pour visiter Le Cap, c’est une saison très agréable, voire chaude. Mais attention à l’affluence. Beaucoup de touristes locaux (notamment venant de Johannesburg et Pretoria) affluent au Cap pour les vacances. Cela signifie beaucoup de monde sur les plages, dans les restaurants et de longues files d’attente dans les attractions touristiques comme Table Mountain ou Robben Island. Privilégiez le mois de février ou mars.

Nos itinéraires en Afrique du Sud à cette période sont : Le meilleur du Cap occidental, Le Cap entre amis ou L’Afrique du sud en slow travel (sud).

  • Botswana :

Tout comme l’Afrique du Sud, le Botswana connaît sa saison des pluies à cette époque. Cela implique des orages et averses sporadiques : un spectacle de couleurs et lumières parfois impressionnant. Les températures dépassent quotidiennement les 30 dégrés. Qui dit chaleur et humidité, dit moustiques, c’est la pleine saison du paludisme alors prenez garde aux piqures ! ceci est surtout valable dans la partie du nord du pays (Delta de l’Okavango et Chobe).

Là aussi, la nature renaît et la végétation se transforme après de longs mois de sécheresse.

Le désert du Kalahari commence aussi à verdir. Les herbivores sont en alerte ; leur nourriture préférée est fraîche et délicieuse mais les prédateurs rodent. C’est une bonne période pour visiter la réserve animalière du Kalahari central et les baobabs de Nxai Pan.

Notez que le Delta de l’Okavango et l’ensemble de la région qui en dépend (près d’un ¼ du pays), diffère d’une année sur l’autre en fonction de la pluviométrie. A titre d’exemple, 2019 fut une année très sèche avec des niveaux records très bas dans le delta. Cela influencera notamment vos safaris. Par exemple, certains lodges se retrouvent encerclés d’eau et les safaris se font uniquement en bateau et pirogue traditionnelle.

Les ressources en eau augmentent, conduisant les animaux à se disperser dans les plaines et non plus seulement au bord des rivières et points d’eau. Cela étant dit, vous aurez sans doute la chance d’assister à un plus grand nombre de scènes de chasse grâce à la grande quantité de nourriture disponible pour les prédateurs. Les amateurs d’ornithologie seront ravis avec des dizaines d’espèces d’oiseaux migrateurs fraîchement arrivées dans la région.

C’est une saison que l’on peut qualifier de « moins » propice aux safaris, en particulier, si vous êtes novices. En conséquence, hors de la période des fêtes, les tarifs sont au plus bas, une aubaine pour une destination coûteuse comme le Botswana.

Notre itinéraire au Botswana à faire en été à découvrir est Safari dans le désert du Kalahari

  • Mozambique :

Le littoral du Mozambique s’étend sur près de 2000 km, couvrant des latitudes d’environ 11° à 27° sud, avec un courant océanique tropical allant du nord au sud sur toute sa longueur pendant toute l’année. Malgré cette étendue de latitudes, l’ensemble du pays suit globalement un modèle météorologique d’Afrique australe, les pluies tombant en grande partie entre décembre et mars.

Cela varie un peu entre le nord et le sud du pays, les pluies durant quelques semaines de plus dans le nord que dans le sud, mais le schéma est le même.

Visiter le Mozambique en décembre est une bonne idée pour couper de la grisaille et du froid de l’hémisphère nord, en dehors de la période de Noël qui est, elle, surchargée. Etant donné que la partie la plus visitée du pays est la côte, celle-ci n’est que peu impactée par les orages et pluies de l’intérieur des terres. C’est aussi la pleine période pour observer les tortues venant nicher sur les plages.

Les températures oscillent entre 32° et 34° et 23° à 26° dans l’eau, un vrai plaisir ! L’humidité peut toutefois être élevée pendant cette période.

En revanche, les mois de janvier et février correspondent à la saison des cyclones dans le sud-est du pays et donc à éviter.

  • Namibie :

Ce sont les mois les plus chauds de l’année. Le thermomètre grimpe aisément au-dessus des 40° à cette période. Elle est donc déconseillée si vous souffrez de la chaleur. Pour la grande partie du pays, il n’est pas question de saison des pluies à proprement parler avec orages et averses, sauf pour la bande de Caprivi au nord. Une grande partie de la Namibie ne reçoit qu’entre 10 et 200mm d’eau par an.

Néanmoins le peu de pluie que reçoit la Namibie transforme, par endroit, complètement le paysage. Le Parc National Etosha verdit et abonde de nouveau-nés. Le désert aussi se végétalise avec des plantes riches en eau comme le !Nara qui permettent aux animaux du désert du survivre.

La période des vacances scolaires coïncident avec celle de l’Afrique du Sud et voit arriver des foules de touristes locaux sur la côte (Swakopmund et Walvis Bay). Les eaux de l’Atlantique n’y dépassant pourtant pas les 18°.

Les crues soudaines sont des évènements rares mais néanmoins dévastateurs. Il est fortement déconseillé de camper dans des lieux sauvages (hors campement réglementés) en particulier dans les lits de rivières. Le 4×4 est vivement recommandé à toute période de l’année mais en particulier en été, surtout si vous prévoyez de visiter le nord de la Namibie. Vérifiez toujours la profondeur d’une mare ou lit de rivière inondée avant de traverser. Il est vital de savoir changer une roue et d’être autonome (eau, carburant, nourriture) pour un voyage en tout sérénité.

  • Zimbabwe :

Comme ses voisins, le Zimbabwe se réjouit de l’arrivée des pluies en fin d’année après de longs mois sans eau. Le Zambèze se remplit et déverse des millions de mètres cubes d’eau dans une faille grandiose, les Chutes Victoria. C’est à partir de février que les chutes se remplissent. Vous pourrez inclure cette étape à votre voyage si vous ne craignez pas les chaleurs humides. Notre record, le 22 décembre 2013, 52° ! 5 douches froides par jour… l’inconvénient est aussi que la brume causée par les chutes à tendance à « cacher » la vue. A pied, dans l’enceinte du parc, prévoyez le K-Way et surtout de quoi protéger vos équipements électroniques, on parle d’expérience…

Amateurs de sensations fortes, la descente en rafting du Zambèze vous attend. African Heart Travel offre cette excursion en collaboration avec notre partenaire local. N’hésitez pas à nous le mentionner au moment de votre réservation pour l’inclure dans votre programme.

Les mêmes contraintes pour les safaris s’appliquent au Zimbabwe (végétation dense, fortes chaleurs, humidité élevée). Les mêmes avantages également : plein de bébés antilopes, des oiseaux à profusion (plus de 500 espèces dans le pays) et des tarifs attractifs dans les lodges et camps.

Notez que le parc de Mana Pools, au nord, sur les bords du Zambèze n’est pas accessible à cette période et la plupart des lodges et camps sont fermés de fin de novembre à avril.

L’automne – saison intermédiaire : Mars – Avril – Mai

  • Afrique du Sud :

Cette période de transition est favorable à un voyage en Afrique du Sud couplant le safari et la ville du Cap. Vous ne devriez pas avoir de pluie sauf peut-être sur la route des jardins dont la pluviométrie avoisine les 1 000mm par an.

La végétation est toujours dense mais se rarifie à mesure que la saison progresse. Si vous le pouvez, privilégiez la fin de l’automne. Le mois d’avril est idéal avec un climat doux et sec et une affluence modérée. Les températures commenceront à baisser donc prévoyez des vêtements chauds pour les soirées. Tous nos conseils pour préparer votre valise de safari sont à découvrir sur le blog.

C’est une bonne période de “compromis” entre les différentes régions et climats du pays. Ces itinéraires sont favorables durant cette période : L’Afrique du sud : entre déserts et safaris, Road trip en Afrique du sud ou L’Afrique du sud d’est en ouest.

  • Botswana :

Les pluies ont pratiquement disparu et les jours raccourcissent. La saison des amours bat son plein ; les impalas passent des heures à chasser leurs rivaux et finissent par en oublier de manger ! Leurs cris dans la savane sont surprenants, la tension est palpable.

La végétation s’amenuise permettant d’ores-et-déjà une meilleure observation de la faune. Il s’agit de la saison de transition vers l’hiver et donc les tarifs sont inférieurs à ceux de la saison haute (juin à octobre), profitez-en !

C’est le moment idéal pour visiter le Parc Transfrontalier du Kgalagadi, l’un de nos parcs préférés. Notre itinéraire « Le grand sud namibien » vous y emmène pendant 3 nuits à la recherche des lions à crinière noire.

  • Mozambique :

Après les pluies d’été, avril est un mois merveilleux pour visiter le Mozambique, offrant des journées claires et ensoleillées et des vents légers. Le paysage est luxuriant et verdoyant et les possibilités de plongée sont superbes. L’eau est claire et calme pendant ces mois, créant de superbes conditions pour observer la faune marine.

Les tarifs à cette période sont attractifs avec une fréquentation moyenne (période printanière dans l’hémisphère nord). Les températures sont encore chaudes : 28 à 32°.

Le mois de mai est le mois idéal pour explorer les sites spectaculaires du patrimoine mondial d’Ilha de Mozambique et de l’île d’Ibo, ainsi que les superbes plages des archipels de Bazaruto et Quirimba. Notre voyage Le nord du Mozambique vous conduit sur ces lieux magiques. Envie de combiner les safaris en Afrique du sud aux plages du Mozambique? Découvrez notre itinéraire Safaris terre et mer.

  • Namibie :

Les températures diminuent au fur et à mesure que l’automne s’installe. Le ciel reste bleu ; Windhoek, la capitale, a environ 300 jours de soleil par an. Prévoyez des vêtements chauds, les premières et dernières heures du jour frôleront les 10° en mai.

La région nord est particulièrement en activité avec des rivières qui ont fait le plein, une végétation dense et des récoltes abondantes.

Le 1er mai, la randonnée de 5 jours (85km) dans le Fish River Canyon est ouverte (jusqu’au 15 septembre). Vous devez être au moins 3 personnes pour partir seuls à l’aventure. African Heart Travel organise cette expédition avec un guide local spécialiste du canyon. Contactez-nous pour un voyage sur mesure.

Les déserts (Kalahari et Namib) voient leur végétation disparaitre à mesure que les herbivores se refont une santé avant l’hiver. La période est favorable à l’observation des prédateurs dans les parcs du Kgalagadi et Etosha avec de belles scènes de chasse.

Si le froid des nuits d’hiver australe ne vous fait pas peur, découvrez nos itinéraires en Namibie  : Entre déserts et canyons ou Aventures au nord de la Namibie.

  • Zimbabwe :

Aux chutes Victoria, les fameux arcs-en-ciel sont visibles à cette période. C’est la meilleure période pour visiter ce lieu mythique. La brume est moindre et permet une meilleure visibilité sur terre comme dans les airs ; ne ratez surtout pas l’opportunité de survoler les chutes en hélicoptère. African Heart Travel propose cette excursion de 12 ou 25 minutes.

Le parc Hwange est en plein boom : la végétation a fait son retour après une bonne saison des pluies permettant aux herbivores de se refaire une santé après des semaines de régime drastique. Les nouveau-nés grandissent et font la joie des prédateurs, notamment des lycaons, dont plusieurs meutes font la renommée du parc.

Combinez cela avec les affleurements rocheux de la région de Matobo pour une immersion dans la culture coloniale du pays et des safaris à la recherche des rhinocéros du parc.

Avril annonce la réouverture de Mana Pools, ce parc national du patrimoine mondial de l’UNESCO particulièrement célèbre pour ses safaris à pied. Les journées sont plus fraîches et plus lumineuses en avril et mai alors que les pluies saisonnières se terminent et que le paysage est luxuriant.

Envie d’un voyage exceptionnel? Nos itinéraires au Zimbabwe vous proposent les meilleurs safaris : Le grand Zimbabwe ou Le Zimbabwe hors des sentiers battus.

L’hiver australe – saison sèche : Juin – Juillet – Août

  • Afrique du Sud :

Le Cap ne devrait pas être inclus à un voyage durant cette période sous peine d’être fortement déçu par une diva très capricieuse, la météo. L’hiver au Cap peut ressembler à la bretagne et à la côte d’Azur au printemps, le tout dans l’espace d’une matinée. Si vous êtes prêt à prendre le risque, qui sait, vous serez peut-être récompensé avec un magnifique coucher de soleil orangé à Kommetjie. Attendez-vous également à avoir du vent, notamment en août, notre Cape Doctor, vient soigner la ville-mère.

Si vous êtes amateurs de randonnées, et aimeriez découvrir le Drakensberg et/ou le Lesotho, vous éviterez cette période qui peut être glaciale ou enneigée. Préférez les saisons intermédiaires.

A l’inverse, Durban et la province du KwaZulu-Natal sont fort agréables à cette période avec un climat tropical sec et des températures autour de 25° au plus fort de la journée. Ne vous y trompez pas, les premières et dernières heures du jour sont fraîches, voire froides. Pensez-y si vous devez faire des safaris par exemple dans la réserve de Hluhluwe, Nambiti ou Pongola.

Cette période est favorable aux safaris. La végétation et les ressources en eau sont moindre, ce qui facilitera l’observation. Mais vous risquez d’avoir froid tôt le matin et tard le soir et les animaux aussi, donc ils se cachent pour se réchauffer. Les safaris seront sans doute de moindre intensité qu’au printemps.

Il peut être intéressant à cette période de coupler un séjour en Afrique du Sud avec la Namibie. L’avantage d’un voyage sur mesure avec African Heart Travel c’est que tout est possible. L’excellente desserte aérienne en Afrique australe permet de cumuler tous les grands points forts de la région comme dans notre itinéraire Perles d’Afrique australe.

  • Botswana :

Pas un nuage à l’horizon, c’est plutôt sympa comme hiver. L’hiver au Botswana n’a rien à voir avec les latitudes plus élevées de l’hémisphère nord, vous pouvez donc vous attendre à des journées chaudes sans être étouffantes.

En juin et juillet, les températures descendent la nuit, parfois en-dessous de zéro, notamment dans le désert du Kalahari. N’oubliez pas vos pulls, gants et bonnets, en particulier si vous devez camper. Notre itinéraire Aventures au Botswana de 16 jours est le choix idéal pour cette saison, découvrez-le ici.

Au fur et à mesure, les journées plus chaudes abondent, bien que tôt le matin et le soir soient encore frais. Bien que ce soit maintenant la saison sèche, les eaux de crue commencent à monter alors que l’eau filtre à travers les hautes terres centrales de l’Angola. Dans le delta, c’est un moment parfait pour sortir sur l’eau en mokoro (pirogue traditionnelle) alors que les canaux se remplissent et que vous pouvez aller plus loin de jour en jour.

Le sol est poussiéreux alors que les pluies sont un lointain souvenir. Les points d’eau qui rétrécissent et les herbivores font face à une bataille constante pour leur survie, harcelés par les prédateurs.

  • Mozambique :

Il s’agit de la saison basse au Mozambique. Le ciel peut être plus gris et les températures ont chuté vers le 20° en moyenne en mai pour remonter jusqu’à 28° en août. La température de l’eau oscille entre le 19° et les 23° maximum.

Les safaris à l’intérieur des terres sont superbes. Le parc de Gorongosa situé au centre du pays abrite des lions, éléphants, hippopotames, lycaons etc. La période est propice à découvrir ce parc méconnu. La réserve animalière de Niassa, dans le nord du Mozambique, elle, ouvre ses portes en juin.

Pour un voyage sur mesure au Mozambique, contactez-nous !

C’est aussi une période très agréable pour visiter la capitale animée du pays, Maputo. Riche de patrimoine historique et culturel, il vous faudra compter 2 nuits sur place, au début ou à la fin d’un séjour. Notre itinéraire Le Sud du Mozambique vous fait découvrir la ville avec un guide privé Francophone.

La migration des baleines à bosse (juin à novembre) peut être observée au large des côtes. Elles effectuent leur migration annuelle de l’Antarctique vers les eaux plus chaudes au large de l’Afrique de l’Est pour avoir leurs petits.

  • Namibie :

Si le froid ne vous fait pas peur, alors voici la saison que vous choisirez pour visiter la Namibie. On vous met en garde, le froid dans le désert, c’est parfois en-dessous de 0°. Si vous devez camper, il faudra être suffisamment équipé pour vaincre ces températures glaciales la nuit. En journée, les températures peuvent facilement atteindre les 20° avec, encore et toujours, un ciel d’un bleu immaculé.

La saison touristique débute et l’affluence se fera sentir au fur et à mesure des semaines. Nous conseillons la fin mai ou le début juin pour un voyage à mi-chemin entre les saisons avec des tarifs intéressants et une influence moindre.

La partie extrême-sud, tout comme l’extrême nord de l’Afrique du Sud se couvre de fleurs à partir de la mi-août. Si vous souhaitez découvrir cette région, le Namaqualand, faites-nous le savoir et nous organiserons votre voyage sur mesure à la période idéale.

Les journées sont plus courtes. Il faudra en tenir compte pour vos temps de trajet, qui peuvent être longs en Namibie. Le soleil se lève vers 7h30 et se couche à 18h30.

Pour vos safaris, la période est idéale. Etosha abonde d’herbivores mais les prédateurs peuvent être encore dispersés, il faudra être patients aux points d’eau. Les parcs du nord sont à visiter à cette période à condition d’être en route vers le Botswana comme dans notre itinéraire Pistes d’Afrique australe.

  • Zimbabwe :

Le temps devient plus froid la nuit à mesure que l’hiver s’installe. Prenez suffisamment de vêtements car les températures peuvent descendre sous la barre des 0°, surtout si vous visitez la région centre (Matobo) et est (Highlands) du pays.

Juin marque le retour de la faune dans le parc de Hwange et c’est le moment idéal pour les photographes d’observer la faune avant que les parcs se remplissent pendant la période suivante (à partir d’octobre).

Les Chutes Victoria commencent à se vider. De plus petites chutes se forment ici et là. C’est le moment parfait pour traverser la frontière et vous rendre en Zambie pour découvrir un autre point de vue sur les chutes. Ne manquez pas de visiter Livingston Island (en Zambie) pour un selfie inégalé avec une vue plongeante sur le précipice.

Le parc de Gonarezhou à l’est vous attend pour des safaris d’exception loin de la foule de Hwange. Le paysage est magnifique et les safaris n’ont rien à envier à son voisin d’Afrique du Sud, le parc Kruger. Les températures seront fraîches la nuit mais plus agréables en journée (20°). Notre séjour Le Zimbabwe hors des sentiers battus vous conduit dans ce parc hors des sentiers battus au décor superbe!

Le printemps – saison intermédiaire : Septembre – Octobre – Novembre

  • Afrique du Sud :

Visiter le Cap fin octobre est l’assurance d’y découvrir une ville fleurie (jardins de Kirstenbosch), moins polluée après le passage du Cape Doctor et pas encore sous l’influence massive des touristes estivaux. Les températures sont clémentes, parfois un peu fraîches en fin de journée avec les embruns, donc n’oubliez pas votre veste ou pull léger. La ville renaît, les activités de plein air redémarrent et les plages sont encore accessibles avant le rush du mois de décembre.

C’est la pleine saison des baleines franches australes qui peuvent être observées tout le long de la côte sud-africaine ; Hermanus étant le point fort pour cette activité.

C’est aussi sans aucun doute la meilleure saison pour les safaris, que ce soit au Kruger, Hluhluwe ou Kgalagadi. Les animaux se regroupent autour des points d’eau et les prédateurs sont aux aguets. La végétation a presque totalement disparu permettant une observation optimale.

Nos safaris en Afrique du sud : Randonnées et safaris en Afrique du sud, Safaris en famille en Afrique du sud, Le Cap et safaris. Envie de voir the best of the best, couplez les hauts lieux touristiques d’Afrique australe dans notre voyage : Merveilles d’Afrique australe combine Le Cap, les safaris en réserve privée et les plages du Mozambique.

Les températures commenceront à augmenter donc prenez garde aux coups de soleil.

Les premières pluies devraient arriver en novembre. La végétation et les animaux souffrent depuis des semaines du manque d’eau. Ces scènes de désolation peuvent être assez « tristes » à observer et pas toujours très photogéniques. La poussière et la sécheresse n’étant pas les amis du photographe. Préférez donc septembre ou octobre.

  • Botswana :

C’est aussi la meilleure saison pour visiter le Botswana et faire des safaris époustouflants. Bonne nouvelle, il ne devrait pas y avoir de moustiques (sauf dans le Delta) jusqu’à l’arrivée des premières pluies fin novembre.

La végétation devient de plus en plus fine, l’herbe s’assèche et les feuilles sont tombées. L’eau devient aussi de plus en plus rare, forçant les animaux à converger vers les sources d’eau permanentes, une vraie aubaine pour les prédateurs. La compétition entre prédateurs est intense, la tension est palpable.

Les premiers nouveau-nés pointeront le bout de leur museau début novembre. La légende raconte que les mamans herbivores peuvent « sentir » l’arrivée imminente des pluies et décaler leur mise-bas en fonction. Cela permet d’accroître les chances de survie des petits.

L’affluence touristique augmente au fur et à mesure que la saison avance mais cela n’est pas vraiment un souci au Botswana, vous aurez toujours le sentiment d’être « seuls au monde »… sauf peut-être dans le nord (Chobe).

Nos itinéraires de safaris au Botswana sont personnalisables au gré de vos envies : Le meilleur du Botswana, Magie du Botswana et 100% safari au Botswana.

  • Mozambique :

Les températures commencent à grimper et le temps reste ensoleillé. C’est l’un des meilleurs mois pour la plongée et l’observation de l’incroyable faune marine, y compris la migration des baleines à bosse.

Le temps sur la côte est ensoleillé, sec et chaud, 30 à 34°. L’humidité commence à augmenter plus tard dans le mois ainsi que le risque de quelques orages à l’approche de la saison des pluies, fin novembre. Les pluies commencent généralement plus tôt dans le nord du pays. Novembre est un mois de transition moins prévisible et donc préférez-y les mois de septembre ou octobre.

Les tortues sont arrivées pour leur rituel annuel de ponte sur les plages. Cette excursion peut être organisée par African Heart Travel lors de votre prochain voyage au Mozambique : Le Sud du Mozambique ou Le nord du Mozambique

  • Namibie :

La saison touristique bat son plein en Namibie. Les températures commencent tout doucement à augmenter pour atteindre les 35° en Novembre. Qui dit haute saison, dits affluence et augmentation des tarifs.

Les pistes se détériorent à mesure que le nombre de 4×4 augmentent pouvant causer un rallongement considérable de votre temps de trajet. Bien que le gouvernement namibien consacre beaucoup d’argent à l’entretien de ses pistes, celles-ci deviennent en été de vraies tôles ondulées.

La météo sur la côte s’améliore également permettant de belles excursions en mer pour découvrir la faune marine : flamands roses, pélicans, dauphins, poisson-lune, otaries etc.

N’oubliez pas vos maillots de bain en cette saison, vous apprécierez les hébergements avec piscine !

La sécheresse se fait sentir dans l’ensemble du pays et les animaux se regroupent autour des points d’eau dans les parcs. Les journées sont plus longues et permettent une observation de la faune aux heures plus fraîches. Il faudra prévoir des départs matinaux en safari pour espérer voir des lions autrement qu’allonger à l’ombre…

  • Zimbabwe :

Les jours sont clairs, avec à peine un nuage dans le ciel. Les températures chutent encore la nuit pour atteindre les 30° en octobre et bientôt les 40° en novembre.

Bien que les camps et lodges soient probablement pleins, la majorité étant sur des concessions privées, vous serez toujours loin de la foule.

Les observations de la faune sont également à leur apogée à la fin de la saison sèche.

Septembre est sans doute le meilleur mois pour survoler les chutes Victoria en hélicoptère. La brume n’est plus aussi dense et permet de prendre toute la mesure de cette faille de 1.7km de long. A mesure que les semaines passent les chutes se vident et en fonction des années, ne deviennent que quelques faibles rideaux d’eau, comme en 2020.

Découvrez le diamand brut d’Afrique australe, le Zimbabwe avec African Heart Travel : remplissez votre demande de devis en ligne pour concevoir ensemble le voyage de vos rêves.

Informations liées à la pandémie de Covid-19

Dans cet article[1], nous vous précisons les changements et les mesures mises en place pour vous garantir un voyage en tout sécurité. Nous comprenons qu’une fois les restrictions de voyage levées, notre manière de voyager aura changé.

Dans cet esprit, nous avons mis la santé et la sécurité de nos clients au cœur de notre politique d’entreprise. Nous avons longuement échangé avec nos prestataires pour renforcer les mesures sanitaires dans toutes les situations que vous rencontrerez lors de votre prochain voyage.

Avant le départ

Comme à notre habitude, nous travaillerons avec vous à l’élaboration de votre voyage. Nous sommes toujours à votre écoute pour réaliser le voyage de vos rêves. Désormais, nous prendrons en compte les contraintes liées à la pandémie de Covid-19 dans l’élaboration de l’itinéraire.

Nos Conditions Générales de Vente (CGV) ont changé; nous vous invitons à en prendre connaissance dès maintenant.

Nous ferons tout notre possible pour limiter au maximum l’exposition inutile aux risques de contamination notamment lors de votre présence sur des lieux ou à des évènements rassemblant de nombreuses personnes et/ou dans un lieu clos.

Sachez que nos prestataires ont mis en place des protocoles sanitaires stricts afin de limiter les risques de contamination d’après les protocoles établis par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).

L’ensemble de nos pays de destination (Afrique du Sud, Botswana, Mozambique, Namibie et Zimbabwe) exige un test PCR négatif de moins de 72h avant votre arrivée dans le pays. Ce test doit être effectué par un médecin agréé et doit porter le nom et la signature du praticien qui l’a effectué.

En l’absence d’un certificat de test Covid-19 négatif à l’enregistrement à l’aéroport, le(s) voyageur(s) pourra (pourront) se voir refuser l’embarquement.

Le port du masque est obligatoire à tout moment dans l’espace public (avion, aéroport, dans la rue, les magasins etc.).

Consultez le site du ministère des affaire étrangères avant le départ pour les dernières mises à jour disponibles.

A votre arrivée

A votre entrée sur le territoire, si vous présentez des symptômes liés au Covid-19 ou a été en contact avec une ou plusieurs personnes infectées, vous devrez obligatoirement faire effectuer un test Covid-19 à vos frais (parfois plusieurs centaines d’euros).

Si le test Covid-19 est positif, vous serez soumis à une quarantaine à vos frais sur un site désigné par le gouvernement du pays.

Pendant votre séjour

Les différents établissements dans lesquels vous serez logés ont mis en place des mesures barrières strictes et un plan d’action dans le cas de symptômes évoquant le Covid-19.

Lors de la prise en main de votre véhicule de location, nos prestataires s’assurent :

  • Désinfection des véhicules après chaque transfert
  • Utilisation de boucliers en plexiglas aux comptoirs de location
  • Marquages au sol pour maintenir la distanciation sociale entre les clients
  • Gel hydroalcoolique disponible
  • Port du masque obligatoire pour les clients et les agents de location
  • Contrats de location dématérialisés (sous réserve de disponibilité)

Dans le cas de transfert(s) ou de la prise en charge par un guide, nos prestataires s’assurent :

  • Désinfection des véhicules après chaque retour
  • Pas de contact physique entre le chauffeur/guide et les clients
  • Les clients (dé)chargent eux-mêmes leurs bagages dans le véhicule
  • Désinfection des mains avant de pénétrer dans le véhicule
  • Port du masque obligatoire pour les clients et le chauffeur/guide durant tous les temps de transport.
  • Un écran plastifié sépare les clients du chauffeur/guide

Les établissements hôteliers et de restauration ont dû travailler ces derniers mois à la mise en place de ces protocoles stricts et notamment un plan d’action dans le cas d’infections au Covid-19 au sein de leur établissement (client.e.s et/ou employé.e.s), un programme de désinfection et la sensibilisation du personnel aux gestes barrière.

Parmi les mesures mises en place, nous pouvons noter les suivantes (liste non-exhaustive) :

  • Désinfection fréquente des lieux (communs et privatifs) avec un accent particulier sur les points de contact à haute fréquence tels que les cartes-clés, les interrupteurs et les poignées de porte.
  • Distance physique des clients grâce à la signalisation
  • Mise en œuvre de contrôles de santé / température des clients et du personnel
  • Interaction sociale limitée et réduction des files d’attente à la réception
  • Port du masque obligatoire pour le personnel et pour les clients lors des déplacements dans les parties communes

La sécurité alimentaire et l’hygiène dans les restaurants :

  • Suppression de la manipulation de la nourriture par les clients dans les buffets
  • Mise en place de menu digitaux (QR code) ou à usage unique
  • Nettoyage régulier des équipements et si possible opéré par un membre du personnel
  • Offre de room service avec méthode de livraison « sans contact »
  • Distanciation physique grâce à l’espacement des tables
  • Réduction ce qui est placé sur les tables remplacé par des articles mono-emballés

Que faire si vous présentez des symptômes évoquant le Covid-19 ?

Le premier réflexe est de vous isoler de toute autre personne dans une pièce séparée. Ensuite, vous devez alerter le responsable de l’établissement où vous séjournez qui vous indiquera la marche à suivre d’après son propre protocole sanitaire. Un médecin sera contacté et un test devra être effectué suivant ses préconisations.

Contactez dès que possible votre assurance voyage pour les informer. Informez-nous par la suite, nous ferons tout notre possible de vous assister au mieux dans cette situation.

Que faire si votre test Covid-19 est positif ?

Si votre test s’avère positif, vous devrez rester en isolement jusqu’à ce que votre test soit à nouveau négatif. Vos informations seront saisies par les autorités de santé du pays qui maintiendront le contact avec vous pendant l’ensemble de votre isolement.

Si les symptômes s’aggravent et nécessitent une prise en charge médicale, votre assurance devra prendre en main votre dossier et intervenir directement auprès des établissements de santé sur place dédiés aux patients Covid-19 pour votre prise en charge.

A votre retour

La réglementation évolue quotidiennement et les états modifient les conditions de retour régulièrement en fonction de l’évolution de la pandémie. Il se peut qu’à votre retour, un test négatif soit obligatoire et/ou une quatorzaine.

Nous ferons tout notre possible pour vous renseigner au mieux au fur et à mesure que les informations sont disponibles.

Nous sommes prêts, l’êtes-vous ?

Nous espérons que votre désir de vous connecter avec le monde naturel, les grands espaces et avec de nouvelles cultures sera plus fort que jamais. Nous sommes impatients de vous accueillir de nouveau pour découvrir la nature sauvage africaine et les voyages qui changent la vie et qui font la différence.

Si vous avez d’autres questions, veuillez nous contacter à info@africanhearttravel.com ou parler à l’un de nos agents de voyages.

[1] Cet article est simplement informatif et ne se substitue en rien aux informations officielles des gouvernements qui restent décisionnaires dans la mise en place de règlementations spécifiques. Les voyageurs sont invités à se renseigner directement auprès de l’ambassade ou du consulat du pays de destination dans leur pays d’origine.

Bon de Noël pour les retraités de l’association Uthando

En cette fin d’année 2020, à l’approche des fêtes de Noël, nous avons décidé de contribuer à un projet de l’une de nos associations partenaires : Uthando (signifie amour en isiXhosa).

Au quotidien, cette association, intervient auprès de la population en difficulté dans les quartiers défavorisés du Cap (townships). Uthando soutient financièrement de nombreux micro-projets au sein des townships. 

Le projet Siyathandwa (signifie “nous sommes aimés“) est un groupe de soutien à une quarantaine de personnes âgées dans le quartier de Khayelitsha. L’objectif de ce groupe est d’assurer le bien-être de ses membres. L’association organise des exercices physiques, un programme d’alimentation spécifique, des travaux manuels, etc. L’objectif est de créer un lieu de rencontre et de socialisation pour ces personnes parfois isolées et sans ressources.

En fin d’année, chaque membre reçoit un bon d’achat de R 200 pour pouvoir fêter Noêl avec ses proches.

African Heart Travel a contribué à hauteur de R 200 pour cette initiative.

Pour plus d’informations sur les actions menées par Uthando, visitez leur site internet (en Anglais) : www.uthandosa.org

Si vous aussi, vous souhaitez aider cette merveilleuse association, il est possible de faire un don en ligne (en rands uniquement) sur ce lien : https://www.uthandosa.org/donate/

Lors de votre prochain voyage avec African Heart Travel, si vous le souhaitez, nous pouvons ajouter la somme de votre choix à votre facture au profit d’Uthando.

Découvrez notre itinéraire “Rencontres Sud-Africaines” dans lequel vous pourrez rencontrer les membres d’Uthando.

dune swakopmund

Que faire à Walvis Bay et Swakomund (Namibie) ?

Etape incontournable d’un voyage en Namibie, les villes de Swakopmund et Walvis Bay regorgent d’activités en tout genre. African Heart Travel vous dit que faire dans ces 2 villes côtières à votre arrivée sur place.

Sandwich Harbour

Ce lieu, qui fait partie du parc Namib Naukluft, est un endroit dont beaucoup ont entendu parler, mais que très peu ont visité. La lagune, les cuvettes de sel et le sanctuaire ornithologique, qui forment les zones humides de Walvis Bay, sont les plus importantes zones humides côtières de l’Afrique australe. C’est l’un des cinq sites Ramsar en Namibie. L’excursion en 4×4 vers Sandwich Harbour est un MUST. Toutefois elle n’est pas accessible aux personnes sensibles. En effet, il faut avoir le cœur bien accroché pour arriver en haut des dunes géantes qui se jettent directement dans l’océan Atlantique. Des paysages à couper le souffle qui n’attendent que d’être découverts!

R 1 900/pers – 6h (10-16h). Le déjeuner est inclus (collations, salade, pain et fruits frais avec vin mousseux, huîtres et boissons).

Survol du désert du Namib en avion

Un survol du Namib est possible en avion de 4 à 7 places avec nos collègues de Bush Bird et leur célèbre Sossufly qui vous permet de survoler, entre autres, le site de Sossusvlei. D’une durée d’environ 2 heures, ce vol permet de faire des photos exceptionnelles du plus vieux désert au monde. Et vous savez ce que l’on dit, c’est toujours mieux vu d’en haut. D’autres vols plus long peuvent vous permettre de découvrir la côte des squelettes, la zone interdite vers Luderitz ou encore le Koakoland au nord, où vivent les Himbas.

Comptez R 4 200/pers (si l’avion est complet)

Quad dans les dunes

Nos collègues de longue date de désert explorer vous accompagne en quad dans les dunes de Swakopmund pour une excursion de 1h à 3h. L’occasion d’une bonne dose d’adrénaline. Pour les novices, ne vous inquiétez pas le rythme est léger et adapté au profile du groupe. Vous pourrez faire des arrêts photos grâce à l’expertise de votre guide. Et qui sait, peut-être croiserez-vous quelques-unes des  créatures sécrètes qui peuplent le désert.

Comptez R 450 à R 650 par personne (inclus bouteille d’eau + équipement).

Pour réserver, contactez-nous ou directement sur le site de Desert explorers en précisant le code AFRICANHEARTTRAVEL dans votre réservation.

Living desert experience

Christopher Nel vous conduit en 4×4 dans les dunes du Namib entre Swakopmund et Walvis Bay à la recherche des créatures du désert : serpent, scorpion, caméléon, araignée etc. sensations garanties, que ce soit dans le 4×4 et à l’extérieur. Christopher n’a pas son pareil pour dénicher même les plus discrets habitants du désert. Grâce aux traces que ceux-ci laissent derrière eux, il est capable de l

Comptez R 800/pers pour une demi-journée et R 1 500/pers pour la journée entière (couplé avec la découverte de la vallée de la lune et des welwitschias mirabilis).

Excursion en bateau pour observer la faune marine

Les dauphins sont présents dans cette zone toute l’année et la possibilité de nourrir des phoques à bord du bateau est une expérience oubliable. C’est un excellent moyen de découvrir la faune marine et les oiseaux de la région et notamment les pélicans et flamands roses! Des huîtres fraîches et du champagne seront également offerts à bord. Nos collègues de Mola Mola Safaris vous prendront en charge au départ du port de Walvis Bay. A votre retour, faites une pause déjeuner dans l’un des restaurant du port et un peu de shopping d’artisanat si le cœur vous en dit.

R 850/pers – 9h à 12h