Avant de partir au Zimbabwe

1. Pourquoi visiter le Zimbabwe ?

Le choix de votre prochain voyage se portera sur le Zimbabwe si vous êtes à la recherche d’une destination grandiose avec de beaux hébergements et des safaris d’exception. L’une des 7 merveilles du monde de la nature se trouve au Zimbabwe : les chutes Victoria. Le pays abrite des parcs à la faune sauvage abondante : Hwange, Mana Pools, Matopo Hills etc. Un voyage au Zimbabwe est synonyme d’aventure, de dépaysement et d’émotions fortes. Il est possible d’explorer le pays seul, avec un 4×4 mais nous recommandons un séjour itinérant avec des transferts, terrestres ou aériens, inclus, pour des raisons de sécurité, tranquillité d’esprit et aussi de coût, un 4×4 se loue au moins 200$ par jour. Le Zimbabwe est une destination nature avec la possibilité de safaris à pied, en bateau ou même en VTT.

2. Consultez votre médecin

Il est primordial de consulter votre médecin traitant avant de partir au Zimbabwe.

Pour les personnes de plus de 65 ans ou ayant des problèmes de santé chroniques (diabète, problèmes cardiaques, ALD etc.) un certificat médical pourra vous être demandé.

Vous devrez prévoir votre traitement habituel ou sur ordonnance dont vous pourriez avoir besoin pendant votre voyage.

Votre médecin traitant, ou une clinique du voyage, s’assurera que tous vos vaccins sont à jour. Il est conseillé de vous faire vacciner contre l’hépatite A et B, la méningite bactérienne A + C + Y + W135 et la fièvre typhoïde.

Aucun vaccin n’est obligatoire pour visiter le Zimbabwe, sauf la fièvre jaune si vous avez visité un pays où la maladie existe.

Le Zimbabwe est une zone à risque de paludisme, toute l’année, avec un pic à la saison des pluies (novembre à mars). Votre médecin, ou une clinique du voyage, vous fournira des informations sur les risques de paludisme et l’éventualité d’un traitement antipaludéen.

3. Vos documents importants

Nous vous conseillons de toujours voyager avec des copies certifiées conformes des passeports, visas, assurance voyage, carnets de vaccination et certificats de naissance intégraux pour les mineurs. Conservez-les dans un endroit séparé des originaux au cas où ils seraient perdus ou volés.

Pour les citoyens français, vous pouvez créer un compte sur le site du service public https://www.service-public.fr/ et y sauvegarder une copie de chacun de vos documents pour ainsi y accéder en toute sécurité n’importe où dans le monde.

Vous pouvez aussi vous inscrire sur le site d’Ariane permettant aux autorités de prendre connaissance de votre voyage (vous devez indiquer les dates de votre voyage, votre destination, les lieux visités et votre numéro de téléphone) et si nécessaire de communiquer avec vous si des informations importantes doivent vous parvenir. Les coordonnées d’un proche sont aussi nécessaires en cas de difficultés sur place.

4. Prévenez votre banque

Toute activité bancaire inhabituelle sur vos cartes de crédit ou de débit entraînera généralement le blocage de votre compte. Évitez tout problème en informant votre banque de vos projets de voyage et de la date de retour prévue.

Confirmez aussi avec votre banque votre plafond de retrait et de paiement à l’étranger.

Le service Visa Premier ou MasterCard Gold offre des prestations supplémentaires (assurance voyage, garantie sur les achats, plafonds de retrait supérieur etc.) qui pourront peut-être vous intéresser.

Vous aurez accès aux distributeurs et aux services bancaires dans les grandes villes du Zimbabwe et dans les aéroports. Toutefois, de nombreux visiteurs ont constaté que l’attente pour un guichet automatique peut être longue et qu’il n’est pas garanti qu’il restera de l’argent à retirer une fois que ce sera votre tour. La pénurie d’argent liquide est fréquente au Zimbabwe. La monnaie dont vous aurez besoin sur place étant le dollar américain, nous vous conseillons donc de vous en procurer avant le départ. Pensez à avoir des billets de 1$ très utiles pour régler les petites sommes (café, pourboires etc.).

5. Votre assurance de voyage obligatoire

Vous devez souscrite une assurance voyage complète. Celle-ci devra au minimum inclure la prise en charge des frais médicaux (y compris pour la Covid-19) et le rapatriement ainsi qu’une assurance annulation (optionnelle).

Assurez-vous d’être couvert pour toutes les activités que vous prévoyez de faire pendant votre séjour dans le pays (safaris, randonnées, croisières en bateau, etc.) ; certaines activités (ex : saut en parachute, quad etc.) nécessitent une clause supplémentaire au contrat d’assurance classique.

Si vous êtes détenteur d’une carte Visa Premier ou Mastercard Gold, rapprochez-vous de ceux-ci pour connaître les modalités d’assurance et d’assistance liés à ce type de carte.

Sinon, nous vous recommandons notre partenaire Chapka Assurances :

https://www.chapkadirect.fr/?app=cd_africanheart

Vous pourrez effectuer un devis en ligne et souscrire immédiatement si vous le souhaitez.

6. Vos documents de voyage

Vous devrez produire la documentation correcte lors du passage de la frontière :

  • Assurez-vous que votre passeport a une validité de 6 mois minimum avant sa date d’expiration avec au moins 2 pages vierges.
  • Votre certificat de vaccination fièvre jaune si nécessaire.
  • Un visa valide pour une ou deux entrées est disponible à votre arrivée (aéroports d’Harare ou de Victoria Falls notamment) ou en ligne sur le site dédié (https://www.evisa.gov.zw). Il convient de prévoir le montant exact en billets de banque en cas de paiement à l’aéroport (30 USD pour un visa une entrée ; 45 USD pour un visa deux entrées, ces tarifs étant susceptibles d’évolution à tout moment). Si vous souhaitez vous rendre en Zambie également, il est possible de demander le visa KAZA (50$) valable pour les 2 pays.
  • Vous pourrez être amenés à devoir apporter la preuve de fonds suffisants pour couvrir vos dépenses (soit en espèces ou relevé de carte de crédit). Dans le cadre d’un voyage avec African Heart Tavel, vous pourrez présenter si nécessaire la facture acquittée de votre séjour.
  • Les devises doivent être déclarées afin de ne pas rencontrer de difficultés pour les rapatrier lors du départ. Le montant plafonné de devises que les voyageurs sont autorisés à sortir du pays s’élève à 2 000 USD ou 1 700 EUR ou 26 500 ZAR (rands sud-africains) ; ces montants étant susceptibles d’évolution à tout moment.
  • Il est également possible que l’on vous demande à voir la confirmation de votre vol retour ou continuation vers un autre pays.
  • Tous les documents requis si vous voyagez avec un ou plusieurs mineur(s) : passeport, acte de naissance intégral, autorisation de sortie du territoire si l’enfant ne voyage qu’avec un seul ou aucun de ses parents, jugement du tribunal en cas de garde partagée ou exclusive etc.

7. Préréserver vos hébergements et visites

Le Zimbabwe n’est pas une destination où l’on improvise son voyage. Celui-ci doit être organisé par des professionnels qui connaissent bien la destination, comme c’est le cas chez African Heart Travel.

Nous nous assurerons que tous les hébergements, visites et transports soient entièrement payés avant votre arrivée dans le pays.

La saison hivernale (juin à octobre) est généralement prise d’assaut par les safaristes, le temps étant doux, avec pratiquement pas de pluie et un faible risque de paludisme. Il faudra anticiper cette forte demande en finalisant votre safari au moins 6 mois à l’avance surtout pour Hwange et Mana Pools.

Dans le cas d’un autotour, votre véhicule et vos hébergements seront réservés par nos soins à l’avance et un itinéraire complet vous sera remis avec cartes, plans, conseils, carte SIM pour le GPS voire téléphone satellite).

Dans le cas d’un voyage itinérant avec plusieurs étapes en lodges/camps, vous serez pris en charge de A à Z soit par notre équipe locale, en tout ou partie, soit par les équipes des sociétés de transferts (routiers et/ou aériens) et les hébergements. Vous aurez affaire à différents interlocuteurs au fur et à mesure du voyage. Nous recommandons cette option plutôt que l’autotour pour plus de tranquillité d’esprit.

La plupart des activités peut être réservée par notre intermédiaire ou bien directement sur place.

Si vous souhaitez les services d’un guide francophone, il sera nécessaire de l’anticiper et nous le faire savoir afin de vous trouver un guide disponible pour votre voyage.

8. Planifiez le transport (vers et à l’intérieur du pays)

Il n’existe pas de vols directs vers le Zimbabwe depuis l’Europe ; la plupart des vols internationaux feront une escale avant de rejoindre le Zimbabwe et l’un de ces aéroports internationaux. La plupart des grandes compagnies assurent des vols réguliers (Air France, KLM, Ethiopian Airlines, Kenya Airways etc.) vers l’Afrique australe.

L’aéroport international de Harare sera un point possible d’arrivée en plein cœur du Zimbabwe. Vous pourrez louer un 4×4 et explorer le pays à votre rythme. Le parc national Mana Pools se situe à 400km au nord-est de la capitale. Le parc n’est cependant pas accessible entre novembre et avril (saison des pluies).

L’aéroport international de Victoria Falls sera votre premier choix. En effet, un voyage au Zimbabwe implique obligatoirement une visite des chutes Victoria. Situé à l’extrême ouest du pays, il permet aussi un accès facile au Botswana. La destination est facilement accessible depuis le Cap (avec Kenya Airways) ou Johannesburg (avec British Airways ou Airlink). De là, vous pouvez facilement accéder au parc national Hwange, situé à 1h30 de route.

Quelques vols intérieurs sont proposés par la compagnie FastJet pour rejoindre Harare et Bulawayo. Une nouvelle ligne devrait voir le jour fin 2020 pour relier le parc Kruger en Afrique du Sud aux chutes Victoria.

Des avions charters sont disponibles pour des vols vers des destinations plus éloignées comme Mana Pools.

Les transferts routiers au Zimbabwe sont généralement effectués dans des minibus et dans des véhicules 4X4 ouverts. Les temps de trajets de certaines étapes peuvent être longs mais en moyenne, inférieur à 4h par jour.

Nous ne recommandons aucune option de transport public aux visiteurs étrangers.

Si vous avez opté pour un autotour, il est conseillé d’utiliser un tour opérateur expérimenté comme African Heart Travel, qui connaît bien le pays, pour planifier votre itinéraire.

Un véhicule 4×4 est fortement recommandé. Il faudra compter au moins 200$ par jour de location.

Nous travaillons avec 2 sociétés de location de véhicule 4×4 implantées dans les grandes villes du pays (Harare, Bulawayo et Victoria Falls).

Pour la location de ce type de véhicule, vous aurez besoin d’une carte de crédit au nom du conducteur principal, de votre passeport, de vos permis de conduire français et international (vous pouvez en faire la demande sur le site de l’agence national des titres sécurisés (ANTS)).

Un montant sera mis en caution ; il peut être élevé (plusieurs centaines d’euros) ; pensez à vérifier votre solde et vous assurer d’avoir le montant de la caution sur votre compte pour la durée totale de la location.

N’oubliez pas que les véhicules circulent du côté opposé de la route à ceux d’Europe (côté gauche).

9. Votre valise – quoi prendre ?

Il est vivement conseillé de privilégier le pratique, le léger et le minimum d’encombrement. Optez pour un sac souple plutôt qu’une valise rigide.

Si vous devez prendre des vols entre camps/lodges, sachez que les compagnies aériennes limitent le poids à 20kg parfois moins (15kg). Tâchez de ne pas dépasser ce poids au départ de la France (ou autre) au risque de devoir payer un supplément. African Heart Travel vous informera le cas échéant.

Emportez des vêtements légers adaptés aux températures chaudes lors de votre visite en été (novembre à mars). Les pluies ont lieu à cette période mais sont généralement des averses en fin de journée. C’est la période durant laquelle les moustiques sont les plus actifs, prévoyez des vêtements longs et des chaussures fermées (ne marchez pas pieds-nus, surtout la nuit). N’oubliez pas votre lampe-torche, elle vous sera très utile !

Les journées d’hiver (mai à septembre) sont généralement agréables, mais les soirées et les températures matinales peuvent être fraîches. Vos safaris se déroulent aux heures les plus fraîches dans un véhicule 4×4 de safari, sans toit ni fenêtre : bonnet, gants et écharpes ainsi qu’un coupe-vent seront les bienvenus à cette saison.

Attention, les couleurs vives sont déconseillées pour les safaris en 4×4 dans les parcs et réserves.

Si vous devez visiter la partie centre-est du pays, plus montagneuse et verdoyante, prévoyez quelques vêtements chauds, les matins et soirées peuvent être frais, surtout si vous partez en randonnée.

Retrouvez notre article complet avec de précieux conseils pour préparer votre valise.

10. Les obligations d’immigration (visa, voyage avec des mineurs, etc.)

Les voyageurs français peuvent visiter le Zimbabwe jusqu’à 90 jours (3 mois) avec un visa de tourisme.

Un passeport en cours de validité est obligatoire pour entrer au Zimbabwe. Assurez-vous qu’il soit valide pour au moins 6 mois après votre départ du Zimbabwe et qu’il contient au moins 2 pages vierges.

Les visiteurs français (y compris les enfants) peuvent demander un visa avant de se rendre au Zimbabwe. Vous pouvez faire la démarche en ligne sur www.evisa.gov.zw

Quelle que soit votre nationalité, y comprise française, nous vous demandons de vérifier auprès du Haut-commissariat du Zimbabwe dans votre pays.

Le visa d’entrée unique coute 30$/personne et le visa double entrée coute 50$/personne.

Le visa KAZA vous permet de vous rendre au Zimbabwe et en Zambie, coute 50$/personne et est valable pour 30 jours.

Ces tarifs sont susceptibles d’évolution à tout moment.

Ne soyez pas surpris sir à votre arrivée, l’officier d’immigration vous demande des informations diverses sur votre voyage (durée, la somme d’argent dont vous disposez, votre vol de retour, votre itinéraire etc.). Répondez simplement et poliment et tout ira bien !

Avant de quitter le comptoir d’immigration, vérifiez toujours le visa tamponné sur votre passeport et assurez-vous qu’il s’agisse bien du bon type de visa (touristique) et que la durée de validée correspond à la durée de votre séjour avec quelques jours supplémentaires au cas où.

Voyages au Zimbabwe