Cette espèce de vipère est présente en Afrique et en Arabie. Elle peut mesurer de 100 à 160 cm maximum et pèse jusqu’à 6kg.

Sa caractéristique principale, comme toutes les autres vipères, est la forme triangulaire de sa tête. Les couleurs varies selon les espèces : la vipère heurtante est marron oranger avec des écailles plus ou moins foncés en forme de chevron.

En Afrique Australe, c’est la vipère la plus répandue, simplement absente des forêts tropicales, elle aime se cacher aux pieds des arbres, sous des feuilles ou des rochers où elle se camoufle bien.

Elle se nourrit de rongeurs qu’elle attaque par surprise.

Son venin cytotoxique peut causer des douleurs sévères et des nécroses pouvant conduire au décès si aucune intervention n’est faite à temps.
Une vipère peut injecter de 180 à 750 mg de venin. La vipère attaque que lorsqu’elle se sent menacée ; elle prévient généralement de son intention de se défendre par des sifflements (d’où son nom anglais « puff » adder) et des mouvements brusques de la tête.
A l’inverse de la plupart des serpents, la vipère heurtante ne cherche pas à fuir lorsqu’elle ressent une présence ou un danger, elle maintient sa position.

Pour toutes ces raisons la vipère heurtante est le serpent qui inflige le plus de morsures chaque année en Afrique et engendre la plupart des décès liés à des morsures de serpents.

Le saviez-vous ? Le nom latin de cette espèce est Bitis arietans, qui vient du latin arieto qui signifie heurter violemment.