L’Afrique du sud est un pays très vaste (2,5 fois la France). Le pays est devenu une destination phare du tourisme mondial. Décider de découvrir la nation arc-en-ciel est un projet ambitieux. Combien de temps ? Quand partir ? Que voir ? Que faire ?…Autant de questions auxquelles nous souhaitons vous apporter un début de réponse.

Nous avons rédigé cet article afin de vous aider dans le choix d’un itinéraire, en vous donnant conseils et avis sur les grandes étapes d’un voyage en Afrique du sud. Nous avons conçu 5 itinéraires différents mais la plupart du temps nos clients nous demandent du « sur mesure ». Nous espérons que les paragraphes ci-dessous vous aideront dans l’ébauche de votre voyage, et pourquoi ne pas nous laisser faire le reste…

Votre arrivée à Johannesburg

Arrivés (es) à Johannesburg, vous pourrez choisir de passer une ou deux nuits sur place. Berceau de l’histoire récente du pays, Jozi mérite quelques heures de votre temps. Optez pour une visite du musée sur l’Apartheid le plus complet du pays. Très documenté, il retrace les heures noires du régime d’Apartheid. Cette visite peut être couplée avec une visite du quartier de Soweto. Cette excursion est à organiser à l’avance avec un guide ou une agence. AHT vous assistera pour la préparer.

Si vous décidez de quitter la capitale économique du pays immédiatement, vous traverserez les terres agricoles de la province du Mpumalanga. Graskop est une petite ville, point de départ de la célèbre « route panorama » à la découverte du canyon de la rivière Blyde. Ne manquez pas le point de vue des 3 rondavels (soit en début ou fin de journée, pour une lumière favorable). Le marché d’artisanat sur place est, d’après notre expérience, d’un bon rapport qualité/prix et la négociation y est facile. Rendez-vous ensuite aux grandes marmites, ces formations géologiques impressionnantes. God’s window offre un beau point de vue, si le temps est dégagé. Pensez à prévoir de la monnaie pour payer les droits d’entrée des différents sites.

Vous entrerez ensuite dans le temple sud-africain de la vie sauvage, le célèbre Parc National Kruger. En 2002, sa surface a augmenté, après avoir rejoint ses voisins Zimbabwéen et Mozambicain. Il est désormais connu sous le nom de Great Limpopo Transfrontier Park et couvre une surface totale de près de 4 millions d’hectares. Son avantage premier est sa facilité d’accès. De nombreuses routes et pistes sont accessibles à tout véhicule, pas besoin de 4×4. Le parc offre un large choix d’hébergements, à réserver bien à l’avance (jusqu’à un an à l’avance). 78% des visiteurs sont sud-africains, comme vous le constaterez assez rapidement. Ils adorent leurs parcs nationaux et y passent plusieurs semaines par an. L’ambiance y est bon-enfant ; le braai et la bière s’invitent chaque soir au camp ; l’occasion d’échanger sur les expériences de la journée. Vous trouverez dans chaque camp du parc un supermarché et un restaurant. Pensez à bien respecter les horaires d’ouverture des camps et portes d’accès, sous peine d’amende.

Pour vos journées de safari en solo, prévoyez suffisamment d’essence, d’eau et de ravitaillement. Procurez-vous un guide du parc avec le détail des routes et pistes (en vente dans les boutiques du parc). La signalétique du parc est toutefois excellente.

N’oubliez pas que dans certaines régions du parc, les réseaux de télécommunications sont inexistants, en cas de difficulté, ne sortez en aucun cas de votre véhicule, attendez les secours dans votre voiture. Rapidement, vous constaterez la grande fréquentation du parc, vous ne vous sentirez pas seul très longtemps…

Pensez à recharger vos téléphone, appareil photo et caméra, et n’oubliez pas votre paire de jumelles.

On nous demande souvent comment trouver les animaux dans une végétation aussi dense que celle du Kruger. Notre conseil, ne cherchez pas les animaux ! Oui cela étant dit, voici une « méthode » pour traquer les célèbres Big 5. Scanner le paysage à 180° assez rapidement et laisser votre œil détecter la différence de forme, couleur ou aspect ou le mouvement. Celui-ci enverra automatiquement un message à votre cerveau de l’anormalité d’une scène (ex : zèbre, couleur noir et blanc, sur un fond de végétation marron/vert). Dans ce cas, ralentissez et vérifiez si votre œil a eu raison. Vous constaterez également que dans un parc comme le Kruger, 50% des sightings sont liés à la chance des autres visiteurs. Vous profiterez donc de ce que d’autres ont vu avant vous, et c’est tant mieux…sauf lorsque cela tourne à l’embouteillage géant, comme il est fréquent de le voir dans le Kruger.

Si vous préférez l’intimité d’une réserve privée, le choix est vaste. Les réserves voisines du Kruger comme Sabi Sands, Timbavati ou Kapama offrent un large choix de lodges et camps luxueux. Sachez que les tarifs de ce type d’hébergement commencent aux environs de 300€/pers/nuit (inclus : hébergement, repas et activités). Toutefois, il faut avouer qu’il s’agit là d’expériences inoubliables et de sensations uniques. Le frisson de la traque à bord d’un 4×4 Land Rover est un « must-do » lors d’un séjour en Afrique du sud. Si vous voyagez en famille, contactez-nous afin de vous indiquer quels lodges acceptent les enfants et à partir de quel âge.

Visiter le Swaziland, ou la Suisse Africaine comme certains aiment l’appeler, est selon nous, une étape plus qu’une visite. Ne vous y méprenez pas, nous adorons le Swaziland, mais nous savons également que le temps précieux, dont dispose nos clients, ne permet pas toujours une longue exploration de ce petit royaume. Ainsi, notre conseil, et notre choix pour cette étape se tourne vers la réserve royale de Mlilwane.

Pourquoi avoir choisi cet endroit ? Il s’agit là de l’une de nos réserves favorites, et ce pour différentes raisons. Préservée car retirée de la civilisation, elle a su conserver son côté unique et sauvage,. Sans compter le fait qu’il est offert à nos clients l’opportunité irremplaçable de passer la nuit sous une vrai hutte Swazi, une expérience unique et à un prix très raisonnable. Nous aimons le fait que l’on puisse s’y balader en toute liberté, à pied, en vélo ou à cheval. Cela convient donc très bien aux familles même avec de jeunes enfants. Vous y apercevez une grande variété d’antilopes, une famille d’hippopotames, quelques crocodiles et de nombreux oiseaux. Nous recommandons vivement de rejoindre la visite culturelle organisée chaque matin vers la communauté voisine. Une expérience également unique et authentique. Vous partez à pied à la rencontre de la communauté Swazi vivant à proximité de la réserve, faites connaissance avec la chef du village, découvrez les traditions Swazi et partez ensuite à la rencontre des écoliers et enseignants. Loin des visites « artificielles » dont parlent certains guides, celle-ci est vraiment, en toute simplicité, immanquable. Profitez du restaurant et, si vous êtes chanceux, des chants traditionnels après dîner autour du feu de bois.

Prochaine ville étape : Saint Lucia. L’une de nos villes sud-africaines préférées ! L’atmosphère y est vraimentsingulière. Un petit coin de paradis. La végétation tropicale et le climat (humide) y confèrent une ambiance particulière. Un large choix de chambres d’hôtes s’offre à vous, mais vous pourrez aussi opter pour l’un des lodges au bord de la rivière…

Cette petite ville offre beaucoup de possibilités d’excursion alentour. Nos suggestions sont les suivantes :

  1. Une balade en bateau sur l’estuaire pour observer hippopotames, crocodiles (pas toujours) et oiseaux. 2 heures de balade tranquille au fil de l’eau. Départ du port de St-Lucia, à quelques minutes du centre-ville.
  2. Une visite culturelle avec notre amie guide Thoko. Là encore, une visite authentique, au cours de laquelle vous côtoierez de « vrais » gens et non pas des acteurs. Vous êtes désormais en terres zouloues. Thoko vous emmènera visiter la communauté voisine de St Lucia. Vous pourrez y rencontrer le médecin traditionnel, le/la Sangoma et en apprendre plus sur les remèdes ancestraux toujours utilisés. Vous assisterez à une séance de danses traditionnelles, à laquelle vous serez conviez de participer, (pour les plus souples d’entre nous seulement…).

« A AHT, nous aimons promouvoir ce genre d’excursions, pour plusieurs raisons… Participer à celles-ci contribue à encourager l’initiative individuelle et l’entreprenariat dans les communautés défavorisées. AHT ne cherche pas à vous vendre du « tout-fait » et de l’artificiel mais de l’authentique. Une vraie expérience de rencontre durant laquelle vous en apprenez plus sur les différents aspects de l’Afrique du sud (social, économique, culturel etc.). Vous avez la possibilité d’interagir directement avec des Sud-Africains, posez vos questions et faire de vraies rencontres. Voilà notre philosophie du voyage et la raison pour laquelle nous choisissons nos partenaires de façon à promouvoir et valoriser leurs activités et ainsi contribuer au développement du pays à grande échelle. »

  1. Visitez la réserve naturelle du Cape Vidal. Vous pourrez y apercevoir antilopes, singes, rhinocéros, buffles et une grande variété d’oiseaux. De nombreux points de vue sur chaque côté de la route principale vous permettent d’observer la faune et la flore abondante. Dirigez-vous vers la plage du Cape Vidal pour quelques bains dans les eaux tempérées de l’océan indien.
  2. En novembre de chaque année, vous pourrez participer à une excursion pour l’observation des tortues venant faire leur nid sur les plages de St Lucia. Excursion de nuit exclusivement, avec un tour opérateur local.

En ville, nous aimons le petit marché d’artisanat et celui des fruits et légumes. En saison, vous y trouverez avocats, mangues et ananas frais. Pour ce qui est de vous restaurer, St Lucia sait satisfaire tous les goûts. Nous aimons particulièrement Braza. Amateurs de viandes, optez pour l’une de leurs succulentes brochettes espetada.

  1. Hluhluwe-Umfolozi: cette réserve est la plus ancienne d’Afrique du sud, couvrant une surface de 96 000 ha. Elle est particulièrement célèbre pour son action de préservation des rhinocéros blancs, dont la population actuelle, bien que sérieusement menacée par le braconnage, dépasse les 1 000 individus. De St Lucia, il faut compter une heure de route jusqu’à l’entrée du parc. Nous vous conseillons soit d’y partir pour la journée ou, idéalement, de passer la nuit dans le parc ou à proximité (dans la petite ville de Hluhluwe, prononcé chou-chlou-wé). La végétation du parc est dense (surtout côté Hluhluwe) et les collines réduisent parfois la visibilité. Vous risquez peut-être d’y être rapidement frustrés, comparativement à l’opulence de Kruger…

« De notre propre expérience, il est difficile de se faire un avis sur cette réserve ; nous avons eu presque autant de magnifiques scènes que de longues heures de safari sans l’ombre d’un quadrupède… Nos meilleurs souvenirs de safari dans Hluhluwe : un record de 18 rhinos en moins de 5h (mai 2015). Une file interminable d’éléphants (plus de 200) nous a contraints à patienter plus de 45 minutes avant de pouvoir continuer notre route (juillet 2012)… Comme nous aimons toujours le rappeler à nos clients, la nature est imprévisible. Ces réserves et parcs ne sont pas des zoos où les chances de voir les animaux sont proches des 100%. Beaucoup de facteurs sont à prendre en compte (météo, période de l’année et surtout chance). Gardez cela en tête et vous ne serez jamais déçus mais au contraire ravis et enthousiastes à la vue de chacune de ces créatures extraordinaires dans leur environnement naturel. »

Quittez St-Lucia pour les champs de bataille des guerres Zouloues et Anglo-boers. Pour les férus d’histoire, la région est exceptionnellement riche de lieux ayant marqué le passé sud-africain. Faites une pause déjeuner à Ladysmith, au restaurant guineafowl, prix très raisonnable, service rapide et une carte variée. Après déjeuner, faites un arrêt à l’une des plus belles mosquées du pays, la mosquée Soofie.

Les montagnes du Drakensberg sont le paradis des randonneurs. De quelques heures à quelques jours, il y en a pour tous les goûts. Il est aussi possible de se rendre au Lesotho, en découvrant le célèbre Sani Pass.

Notre conseil…tout dépend du temps dont vous disposez et de votre goût (ou non) pour la randonnée. En fonction de votre prochaine destination (ex : Johannesburg ou Wild coast), nous serons en mesure de vous orienter vers une partie ou une autre du Drakensberg. Parmi les incontournables, la Sentinelle, l’amphithéâtre, Giant Castle, Mont-aux-sources sont à visiter.

A partir de là, différentes options s’offrent à vous ; soit continuer vers la côte sauvage de l’Eastern Cape, soit retourner vers Johannesburg.

Si vous ne disposez que de 13 jours et souhaitez vraiment explorer cette partie du pays, nous vous conseillons notre circuit « La côte est de l’Afrique du sud », découvrez les détails et tarif de ce circuit ici : cliquez ici

Si vous n’êtes pas un randonneur averti et ne disposez que de 12 jours mais souhaitez également découvrir le Cap et sa région, nous vous conseillons notre circuit : L’essentiel de l’Afrique du sud (12 jours), découvrez les détails et tarif de ce circuit ici : cliquez ici

ou bien L’essentiel de l’Afrique du sud (11 jours), découvrez les détails et tarif de ce circuit ici : cliquez ici

La côte sauvage ou wild coast reste souvent inexplorée par les visiteurs internationaux. Toutefois celle-ci offre des merveilles à quiconque s’y aventure. La plupart des circuits suggère aux voyageurs de faire Durban – Port Elizabeth (ou George) en avion. AHT conseille à ceux que le temps (et le budget) permet de découvrir les terres du peuple Xhosa. Port St John’s, Coffee Bay, Mthatha… une découverte culturelle, historique (ce sont les terres de Nelson Mandela) et de nombreuses activités nautiques y sont proposées. Toutefois les distances à couvrir peuvent paraître longues, ainsi nous le conseillons à ceux d’entre vous qui disposent d’au moins 3 semaines. Notre circuit « Découverte de la nation arc-en-ciel », découvrez les détails et tarif de ce circuit ici : cliquez ici

AHT a un attachement particulier pour la petite ville de Port St Johns. Le paysage y est aussi charmant que ces habitants. Ne manquez pas le point de vue depuis la falaise. Faites un arrêt au musée de Mthatha consacré au héros national Nelson Mandela. Découvrez les gorges d’Oribi. Là encore, si le temps vous le permet, l’intérieur du pays offre de nombreuses richesses. La jolie ville de Grahamstown vaut le détour pour son université très British.

Votre destination est le parc d’Addo Elephant. Vous pourrez aussi opter pour la réserve de Shamwari. Les big 5 ont été réintroduits dans cette partie du pays qui offre une alternative aux grands parcs et réserves de l’est. Si vous souhaitez visiter Addo, pensez à choisir un hébergement dans le parc ou à proximité, car il n’y a que peu d’options aux alentours. Les animaux les plus fréquemment aperçus dans Addo sont les éléphants, kudus, suricates, autruches et phacochères. Le parc couvre une surface de 180 000 ha.

Prochaine étape sur la route vers le Cap, Knysna (prononcé naïz-na). Cette petite station balnéaire est très populaire auprès des visiteurs internationaux et locaux. La lagune, les célèbres heads, les nombreuses activités nautiques offertes en font une étape incontournable. Sur la route d’Addo vers Knysna, arrêtez pour une courte balade dans la seule forêt indigène du pays, au Garden of Eden (sur la N2). Amateurs de sensations fortes, le plus long saut à l’élastique du monde (216m) vous attend sur le pont Bloukrans (sur la N2). De nombreuses boutiques vous attendent en ville et au waterfront de Knysna ; une grande variété de restaurants y compris le meilleur burger de la ville à Harrie’s B ou un repas gastronomique de 7 plats accompagnés de vins (wine pairing) au restaurant Zachary’s. En saison, vous pourrez partir pour une balade en bateau pour observer les baleines australes dans la baie, avec en prime peut-être des dauphins… Plusieurs chemins de randonnées dans la forêt sont également disponibles. Qui sait, vous tomberez peut être nez-à-nez avec l’un des derniers Knysna Elephant

Vous êtes désormais sur ce qui est appelée la Garden route, ou route des jardins. Cette région porte bien son nom et vous comprendrez pourquoi en la traversant. On a l’impression d’être dans un grand jardin botanique. Vous êtes désormais dans le Western Cape, où la végétation locale est appelée Fynbos. Après quelques kilomètres vers l’intérieur du pays, en direction de la capitale mondiale de l’autruche, Oudtshoorn, vous constaterez soudain le changement radical de paysage, vous entrez dans le Karoo (signifie désert en Khoikhoi), le climat sec et le paysage dépeuplé est un changement brusque par rapport à l’abondance végétale de la côte. Les températures peuvent y être extrêmes, dans un sens comme dans l’autre. Pensez à réserver par téléphone à l’avance (la veille) vos places pour une visite guidée des Grottes de Cango. Les plus grandes grottes du pays offrent un spectacle de la nature grandiose. A ne pas manquer. Elles se situent à 25km hors de la ville. De retour en ville, dirigez-vous vers une ferme d’autruches, c’est la spécialité ici.

Notre astuce, la ferme de Safari emploie un guide francophone… Elle se situe à 6km hors de la ville. Elle offre une large gamme d’objets souvenirs et un restaurant où vous pourrez déguster un steak d’autruches.

Vous êtes désormais sur la R 62, la plus longue route des vins du monde (850km). Sur cette partie de la célèbre wine route, vous trouverez quelques vignobles spécialisés dans la fabrication de Brandy. Faites un arrêt déjeuner dans la charmante ville de Montagu. Le long de la route, les vignobles de la ville de Robertson méritent un arrêt : Rooiberg, Graham Beck (excellent vins pétillants), Springfield (excellents vins, notamment le Constitution road). Beaucoup d’autres vignobles vous attendent dans le triangle d’or de la viticulture sud-africaine (Paarl, Stellenbosch et Franschhoek).

Votre voyage finira (ou commencera) par la magnifique et vibrante ville du Cap. Nous ne saurions vous en dire toutes les merveilles en quelques lignes, y étant installés…Mais résumons en disant que Le Cap est un incontournable de tout séjour en Afrique du sud. Comptez au moins 3 jours sur place. Une journée entière sera consacrée à la visite de la Péninsule du Cap, via Sea Point, Camps Bay, Hout Bay (d’où vous pourrez embarquer pour Seal Island et observer la colonie d’otaries du Cap), le parc du Cap de Bonne Espérance (et votre photo devant le célèbre panneau) et le phare de Cape Point. Passage obligé par Simon’s Town pour visiter la colonie de pingouins de Boulder’s beach.

Nos endroits préférés pour déjeuner au Cap…la question est difficile car le choix est extrêmement large… Voici quelques-uns de nos « chouchous » :

En ville :

  • Eastern food bazaar: large choix de cuisines indiennes et asiatiques, take away, prix entre R 40 et R 60, large portion. Pourquoi ? le prix et l’ambiance très « locale ». Situé en plein centre-ville, sur Darling St.
  • &Hope: restaurant dans les Company’s gardens. Pourquoi ? Très agréable, nourriture correcte et cadre somptueux, recommandé en été seulement (la plupart des tables sont à l’extérieur), peut être complet : conseil, réserver à l’avance en passant par les jardins une heure avant votre heure souhaitée pour déjeuner)
  • Sur Long Street : une offre importante de restaurants sur la partie supérieure de la célèbre Long St, très active by night mais attention aux pickpockets.
  • Aubergine : restaurant gastronomique

Au Waterfront/ Greenpoint :

  • Harbour house: pour les amateurs de poissons et fruits de mer
  • Karibu: pour les carnivores
  • Hussar Grill : pour les carnivores

Sur la route de la péninsule :

  • A Hout Bay : Mariner’s wharf (un des meilleurs restaurants de poisons du Cap, à l’étage pas la section vente à emporter du rez-de-chaussée)
  • A Constantia : dans la petite région viticole du Cap, la plupart des vignobles ont un restaurant (ex : La Colombe ou Bistro 1682)
  • A Simon’s Town : large choix de restaurants de poissons et fruits de mer
  • A Kalk Bay : Harbour house (poissons et fruits de mer).

Le centre-ville du Cap mérite quelques heures pour y déambuler et s’y imprégner de son atmosphère. Une balade historique vous fera remonter dans le temps, depuis Bartolomé Dias (premier navigateur Portugais à avoir franchi le Cap de Bonne Espérance) jusqu’au balcon de l’ancien hôtel de ville d’où Nelson Mandela a prononcé son premier discours d’homme libre en 1990. Flânez dans les jardins de la Compagnie, découvrez les différents musées de la ville, faites vos achats d’artisanat sur le marché de Greenmarket, photographiez les maisons colorées de Bo-Kaap.

Le Waterfront est une zone commerciale et d’amusement pour tous les âges. Notre conseil, passez-y une fin de journée et soirée (profitez du grand choix de restaurants). Les magasins ferment seulement à 21h mesdames…

Une visite de Cape Town sans l’ascension de Table Mountain est comme une visite de Paris sans la Tour Eiffel…Toutefois le problème avec notre chère Montagne, ce sont les caprices de la météo…« 4 seasons in one day, that is Cape Town » on vous dira…sans compter le vent. Dans ce cas, le téléphérique n’est pas opérationnel.

Notre conseil, dès votre arrivée à Cape Town, rendez-vous au départ du téléphérique (vérifiez avant sur Internet si celui-ci est ouvert) et hop embarquez pour les 5 minutes de trajet dans la plateforme tournante du téléphérique. En clair, faites de cette activité votre priorité numéro 1 dans votre agenda…

La consigne peut aussi s’appliquer à Robben Island, dont le ferry n’opère pas par mauvais temps. Attention, pensez à réserver longtemps à l’avance vos tickets car la demande est TRES élevée. Sachez que si les conditions météorologiques ne permettent pas la traversée, celle-ci sera décalée aux jours suivants ; il est donc préférable de faire cette excursion au début de votre séjour (il est parfois difficile d’obtenir un remboursement des tickets…).

Si le temps le permet, nous vous recommandons une demi-journée dans les Jardins de Kistenbosch. Vous y découvrirez la diversité de plantes endémiques de l’Afrique du sud (fleurs, arbres, plantes etc.). Ne manquez pas le Canopy walkway pour une vue imprenable sur les montagnes environnantes.

Beaucoup d’autres activités sont disponibles au Cap et dans sa région. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails.

Notre dernier circuit « Entre deux océans » est axé sur la province du Western Cape, en 10 jours. Découvrez les détails et tarif ici : cliquez ici