Soweto, 16 juin 1976, corps de Hector Pieterson

Hector Pieterson, Soweto uprising, Youth Day, Apartheid, violence, Afrique du sud

L’Afrique du sud a commémoré hier les 40 ans du massacre de Soweto. Le 16 juin 1976, la jeunesse révoltée des townships envahissaient les rues du tristement célèbre South Western Townships (So-We-To) pour protester contre l’instauration de l’Afrikaans comme langue d’enseignement à l’école.

En plein cœur des heures noires du système discriminatoire de « développement séparé », appelé « Apartheid », l’évènement fut l’occasion pour la communauté internationale de réaliser la gravité de la situation en Afrique du sud. Cette période marqua le début de la prise de conscience internationale et des sanctions politiques et économiques sur le pays.

Le jeune Hector Pietersen en fut le triste emblème. Cet adolescent de 13 ans fut tué par balle lors de cette journée de révolte. Il avait rejoint les milliers de jeunes étudiants déferlant dans les rues de Soweto. La photo du jeune corps sans vie porté par le jeune Mbuyisa Makhubo (photo ci-dessus) fut immortalisée par un reporter-photographe présent sur la scène. Elle restera à jamais dans les mémoires de toute une génération.