Nelson Rolihlahla Mandela  est né à Qunu, dans la province du Cap Oriental, le 18 Juillet 1918. Madiba (son  nom de clan) étudia le droit à l’Université de Fort Hare et de Witwatersrand. Durant son séjour à Johannesburg, il s’impliqua dans la lutte contre les politiques coloniales, a rejoint l’ANC et en a co-fondé la section jeunesse, puis devint  président de l’antenne ANC du Transvaal. Il devint célèbre en 1952 pour sa participation à la campagne anti-apartheid et l’organisation du Congrès du peuple en 1955.

Nelson Mandela

Bien qu’initialement non-violent, en 1961, il co-fonde l’Umkhonto we Sizwe, une milice qui lança une campagne de sabotage contre le gouvernement. En 1962, il est arrêté pour complot en vue de renverser l’Etat et condamné à la réclusion à perpétuité dans le procès de Rivonia.

Mandela passa 27 ans en prison, dont 17 sur Robben Island. Sous la pression internationale et la peur croissante d’une guerre civile raciale, Président F. W. de Klerk libère le prisonnier politique le plus célèbre du monde en 1990.

Mandela et De Klerk négocière une fin au régime d’apartheid et organisèrent des élections multiraciales en  1994. En tant que président de l’ANC, il devint le 10 mai 1994, premier président de la nouvelle  République démocratique d’Afrique du sud. Son gouvernement promulgua une nouvelle constitution aux grands principes démocratiques. Le mandat de Nelson Mandela se focalisa sur la réconciliation entre les différentes communautés du pays et la lutte contre le racisme. Il créa la Commission Vérité et Réconciliation pour enquêter sur les violations des droits de l’homme durant le régime d’Apartheid.

En 1999, il refusa de servir un second mandat. Il passa le reste de sa vie aux services de différentes causes et notamment la lutte contre le HIV/SIDA. Il décéda le 5 décembre 2013 à l’âge de 95 ans. Ses obsèques publics furent suivit par tous les sud-africains et le reste du monde. Il restera à jamais dans les memoirs de toute une génération pour son sens de l’humour et humilité à toute épreuve.