A la recherche d’un « coin perdu », Matjiesfontein est pour vous.

Ce petit havre de paix trouve son origine durant la construction de la ligne ferroviaire entre le Cap et Kimberley, en février 1878. La petite ville devient alors un point de ravitaillement sur le trajet vers les mines de diamants.

Ancienne poste de Matjiesfontein

Cette petite perle perdu au milieu du Karoo (désert de pierre, au centre de l’Afrique du sud) est déclaré « musée national » en 1975 dans le but de préserver son charme Victorien authentique.

On y trouve, entre autres, le célèbre Hotel Lord Milner, construit en 1899, où vous pourrez séjourner. Le musée du transport est intéressant à visiter avec ses voitures anciennes et ses wagons. Ne manquez de vagabondez dans la rue principale à la recherche des bâtiments historiques, comme la poste ou l’église ou encore l’ancien terrain de cricket.

Hotel Lord Milner

A ne pas rater, le petit tour en bus londonien vers 16h avec le guide Johnny aussi sympathique qu’excentrique. A bord du Futtom fluffy (nom du bus), il vous plongera dans l’histoire de l’hôtel et de la ville en général, avec beaucoup d’humour et d’originalité.

Avec un peu de chance, le train bleu (blue train) ferra un arrêt à la gare de Matjiesfontein, sur son trajet depuis le Cap vers Pretoria, durant lequel vous pourrez peut être monté à bord de ce train luxueux et en découvrir les splendeurs.

Musée du transport de Matjiesfontein

Notre avis : On aime Matjiesfonten pour son atmosphère unique, son cadre authentique et le bon restaurant du Lord Milner. Un vrai retour dans le passé des pionniers du 19ème siécle. Certes, on y passerait pas 2 semaines mais cela constitue un arrêt sympa sur la N1.